Blogue de André Mondoux André Mondoux RSS

Michelle Blanc et la déchéance des médias sociaux-marketing

28 mai 2012 · Divers · André Mondoux
5

Soubresauts multiples aujourd’hui, alors que la « gourou » autoproclamée des médias sociaux-marketing, Michelle Blanc, s’est fait remarquer avec une salve de tweets dénonçant les contestations étudiante et populaire ; y allant dans la facilité de pratiques douteuses, comme des citations hors contexte et/ou mal comprises, et des propos qui avaient un pied dans les eaux froides de l’arrogance et du mépris. What the fuck, girl ? Il est pour le moins étonnant qu’une adepte des médias sociaux, qui a prôné l’innovation et le changement radical des pratiques communicationnelles, se refuse radicalement à reconnaître le changement sociopolitique. Doit-on comprendre qu’il y aurait un « bon » changement et un « mauvais » ? Répondre à ces questions revient à cerner et à définir les différences entre médias sociaux et médias sociaux-marketing. Comment en effet expliquer le troublant silence de madame Blanc au sujet de la spectaculaire démonstration actuelle de l’utilisation des médias sociaux ? Jamais, jusqu’à présent, de Twitter à Facebook en passant par la télévision communautaire CUTV, on n’aura autant senti l’influence des médias sociaux. Aucun référencement de madame Blanc sur les tendances et nouveaux usages en cours ; silence radio total. Au moment où la Sphère s’active comme [...]

Lire le billet →

Lettre à mon ami Pierre : pourquoi je suis un « casseroleux »

27 mai 2012 · Divers · André Mondoux
2

Mon ami Pierre m’écrit : « André, j’étais sur place quand le mur de Berlin a tombé. Je suis passé à l’Est clandestinement en Hongrie et Tchécoslovaquie au lendemain de la chute du mur et les mois qui ont suivi. Les manifestations actuelles au Qc c’est rien!!! Rentrez chez vous! Faites le bilan! Sortez VOTER aux prochaines élections… Les frais de scolarité vont augmenter, nous vivrons avec. L’important c’est de se débarrasser des auteurs de cette augmentation. Laissez la population tranquille et militez pour la prochaine élection. Votre énergie sera précieuse et mieux canalisée surtout avec le bruit des casseroles lors des prochaines élections. » Ma réponse : Pierre, avec tout (beaucoup) le respect que je te dois : 1) La situation actuelle dépasse largement le cadre des frais de scolarité. Il s’agit d’un ras-le-bol envers les excès du néolibéralisme. 2) « Les manifestations actuelles au Qc c’est rien!!! » Au contraire, elles veulent dire et c’est tout dire ! Et ce qu’elles disent est le rappel suivant. 3) On ne peut comparer la chute du Mur avec le chant des casseroles, une révolution (changement soudain de gouvernement) avec des démonstrations pacifiques. Gageons que si les « casseroleux », déjà en voie [...]

Lire le billet →

De quoi ont-ils peur ?

25 mai 2012 · Divers · André Mondoux
14

Le grand défi de nos sociétés contemporaines est d’affronter un des legs importants du néolibéralisme : la fin apparente des idéologies. En effet, après la chute des variantes communistes dans les années 80, et la désillusion liée à la fin des grands récits sociaux (tout étant relatif, il n’y a plus de vérité « universelle »), le néolibéralisme en est venu à se penser comme la fin de l’Histoire. Autrement dit, au lieu de se présenter comme un discours sur le monde, il se dit en tant que Monde. C’est ainsi que les rapports symboliques (les valeurs, les idéologies et le politique) sont occultés par la neutralité apparente de la gestion : on ne parle plus de société, mais de système, le capitalisme est devenu l’économie et le gouvernement de la gouvernance. Le slogan publicitaire des HEC il y a quelques années résumait bien cette situation : « Ce n’est pas les idées qui gouvernent le monde, mais leur gestion »… Un autre exemple sont les nombreux observateurs-administrateurs estimant que la « saine gestion » est au-delà des clivages politiques, ou encore un Mathieu Bock-Côté opposant la démocratie libérale aux « utopies socialistes ». Croire qu’une idéologie puisse « universellement [...]

Lire le billet →

Réponse à Michelle Blanc :

25 mai 2012 · Divers · André Mondoux
3

Vous souvenez-vous de nos premiers échanges sur Tweeter ? Vous aviez alors insinué que j’étais un de ces dilettantes universitaires en matière de médias sociaux. Maintenant, vous êtes sur mon terrain, le social/la sociologie. Votre billet renferme effectivement une foule d’idées reçues qui se résument au point (libertarien – proto Tea Party) suivant : le laisser-faire est la seule option sociopolitique valable, toutes les autres relèvent d’utopies « socialistes » (oh le gros mot !) malsaines qui ultimement relèvent de l’ordre du copinage/organisation/complot. Comme si les tenants du laisser-faire généralisé ne faisaient pas de copinage et all. Je vous signale que les maîtres du laisser-faire, les banques et les grandes institutions financières, ceux dont l’attitude « grosses couilles au casino » ont mené à la dérive/crise de 2008, ont été largement dépanné. De plus, ce sont elles, pour reprendre vos clichés, qui ont EFFECTIVEMENT été « socialistes » et « communistes » : leur privatisation des profits s’est soldée par la socialisation de leurs pertes : nous avons tous payé pour leur arrogance économique. De grâce, Madame, restez sur le terrain des médias « sociaux-marketing » et cessez de répandre ces idées maccartistes des années 50 (tiens, je pensais que vous étiez orientée vers le futur ?). La violence, jusqu’à [...]

Lire le billet →

Étourdis de nous-mêmes ?

29 janvier 2012 · Divers · André Mondoux

Le premier signe avant-coureur fut ma relative torpeur, début décembre, à l’idée des Fêtes approchantes. Bof….me disais-je. Tanné, fatigué je suis… Était-ce le temps plutôt maussade (la pluie, vous vous souvenez ?) ? Ces images de jeunes indignés nonchalamment  aspergés de gaz au poivre ? (Après cela, comment voulez-vous qu’une poire Belle Hélène soit autre chose qu’une simple « pouère » ?) Ou encore, peut-être était-ce dû au fait qu’ayant mis récemment un pied dans la cinquantaine, l’autre dérivait lentement, mais ostensiblement vers le « manger mou » ? Toujours est-il qu’anticipant des Fêtes mollo, je me suis effectivement à faire dans les prophéties autoréalisatrices.  Ce fut dans notre famille des Fêtes sans réceptions officielles ; seulement une suite de moments d’abandon où, après un long après-midi à lire, à écouter de la musique et/ou des films, nous émergions de notre cache dans une maison baignée d’une noirceur hivernale ; petite lampe allumée dans la cuisine, le temps de réchauffer une assiette composée des restes de la veille, et retour à la case départ. Je croyais que nous étions une exception à ce « no show » face aux festivités traditionnelles. Puis, au hasard des conversations [...]

Lire le billet →

S’abonner au blogue

@Mondouxa

+ @Mondouxa →

Catégories

Archives