(Un peu de) nouvelles de Bande à Part…

3 avril 2013 8h45 · André Péloquin

En attendant plus de détails, voire une annonce officielle, de Radio-Canada en ce qui concerne la pause estivale de Bande à Part, j’ai finalement rejoint, après moult tentatives, une personne ressource qui a bien voulu commenter l’affaire.

Geneviève Levasseur, chef de contenu responsable de Bande à Part à la Première Chaîne, s’est tout d’abord dite surprise par l’écho des réseaux sociaux suite à «l’annonce» voulant que l’émission culte fasse relâche au cours des prochains mois «J’ai vu que ça partait dans tous les sens!» Celle-ci s’est ensuite empressée de spécifier que la décision n’est pas exceptionnelle – «l’émission fait relâche cet été. Comme plusieurs émissions», rappelle-t-elle.

Ainsi, à l’heure actuelle, la pause estivale ne concernerait que la diffusion sur la Première Chaîne. «Là, on parle seulement de l’émission à la Première Chaîne. Ce qui est particulier de Bande à Part – et ce qui fait sa beauté -, c’est qu’il a des ramifications dans toutes les chaînes. Y’a un volet sur Espace Musique, y’a un volet Web, etc., et, en ce moment, on ne parle que de la Première Chaîne.», fait-elle valoir, me renvoyant à la chef du projet, Isabelle Aubin, afin d’obtenir plus de détails.

La «fuite» arrive à un moment critique pour la SRC alors que les discussions entre la direction et les différents responsables des émissions – dont Bande à Part – afin de déterminer les projets qui se poursuivent et ceux qui seront en pause sont toujours en cours. «Je ne peux pas aller plus loin. Nous les rencontrons cette semaine par rapport à nos questions en ce qui concerne toute la grille d’été», poursuit-elle avant de glisser que «C’est très délicat. On rencontre des gens et la machine à rumeur part très vite.»

Lorsqu’on lui demande si les artisans de l’émission seront en congé forcé cet été, Mme Levasseur répond que «C’est trop tôt pour le dire. C’est un cycle normal d’annoncer, à ce stade-ci, ce qui se passe. Puis, les équipes sont formées pour l’été… En général, les gens qui travailleront ou non cet été ne sont pas encore tous au courant. Tout est en train d’être réaménagé.» Plus tard, elle rappellera que ce remue-ménage ratisse très large et ne concerne pas que Bande à Part. «C’est un processus normal à ce stade-ci. La majorité des gens vont apprendre si leur show fait relâche ou non, donner des disponibilités en fonction de leurs vacances et en fonction de s’ils veulent travailler ou non. Ensuite, ils se retrouveront sur un pool et chaque émission voit quels recherchistes sont disponibles ou non pour faire des remplacements, etc.

L’émission Bande à Part sera donc en pause pendant au moins deux mois selon Mme Levasseur. “La grille d’été commence le 24 juin. Je ne sais pas si les dates d’automnes sont sorties, mais c’est huit ou neuf semaines habituellement.” En ce qui concerne un retour en ondes en automne, la  chef de contenu ne peut ni le confirmer, ni l’infirmer, car les différentes instances sont toujours en pourparlers. “C’est discuté. Actuellement, on complète les grilles d’été. On commencera les grilles d’automne ensuite. Les grilles d’automnes vont se fabriquer en avril.”

Donc, à suivre… avec un peu de foi, quand même!

PS: Je viendrai garnir ce blogue au gré de mes discussions avec d’autres décisionnaires concernés dans ce dossier. Bref, on se tient au courant!

Photo: Les beautés de Montréal

Partagez cette page

Classé dans :  Musique
+ sur le même sujet :  , ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • André Péloquin
    André Péloquin est chef de la section musique du Voir. On peut le rejoindre au apeloquin@voir.ca.

S’abonner au blogue

@andredesorel

+ @andredesorel →