Fredric Gary Comeau

  • Site webhttp://www.fredricgarycomeau.com/
  • Depuis sa tendre enfance, bercé par les vagues de la Baie des Chaleurs, l’artiste rêve d’ailleurs. Il s’imagine sur les rives d’Amérique, d’Europe et d’Orient. Les courants le mèneront, d’errance en errance, jusqu’à des rencontres qu’il traduira tantôt en poèmes, tantôt en chansons. Fredric Gary Comeau s’installe à Montréal vers 2002. Dès lors, son quotidien… [ + infos ]

    Depuis sa tendre enfance, bercé par les vagues de la Baie des Chaleurs, l’artiste rêve d’ailleurs. Il s’imagine sur les rives d’Amérique, d’Europe et d’Orient. Les courants le mèneront, d’errance en errance, jusqu’à des rencontres qu’il traduira tantôt en poèmes, tantôt en chansons. Fredric Gary Comeau s’installe à Montréal vers 2002. Dès lors, son quotidien le ramène naturellement à la langue française. Son oreille et sa plume s’y plaisent. Pour ajouter à «Mirador» (seule pièce francophone de «Hungry Ghost», son album précédent), il écrit des chansons qu’il offre à l’occasion de «Coup de cour francophone» à Montréal. Loin d’être un aboutissement, la présentation de ses pièces francophones lui donne des ailes. Il y a des lunes que l’idée de faire un album en français trotte en lui. L’entente avec Tacca Musique se paraphe en mai 2006 alors que la production de l’album est déjà entamée. «Ève Rêve» est enregistré avec la complicité du réalisateur François Lalonde (Lhasa, Jean Leloup, DobaCaracol). L’amie et compatriote du chanteur, Marie-Jo Thério, fait escale dans leur studio. Elle y pose sa voix magnifique sur quatre pièces. L’orchestration se veut chaleureuse grâce à l’utilisation de divers instruments en bois tels le xylophone et le vibraphone. La voix douce et profonde de Fredric Gary Comeau porte des mélodies, des paroles empreintes de confidence, de rêve. Les treize chansons de l’album «Ève Rêve» sont autant de mots doux susurrés par l’artiste à l’oreille de sa belle endormie.
    (Source: http://www.fredricgarycomeau.com/)