Critiques arts de la scène

  • Accident de parcours
    26 février 2015 · Philippe Couture

    Débris : Accident de parcours

    Pièce réaliste de l’auteure irlandaise Ursula Rani Sarma, qui tente de proposer une fable coup-de-poing sur le pouvoir de l’art,  Débris n’évite pas les clichés avec ses personnages trop stéréotypés pour être vrais, dans la mise en scène souvent inutilement emphatique de Claude Desrosiers.

  • La danse du vide
    25 février 2015 · Fabienne Cabado

    m/Other + dark meaningless touch : La danse du vide

    Audacieux chorégraphe de la relève, Benjamin Kamino s’aventure sous le degré zéro de la danse en mêlant concepts philosophiques et travail somatique. Il enfreint des tabous, contrarie les attentes et suscite le débat avec une proposition non-spectaculaire plutôt impénétrable.

  • Catherine Frot dans les strates des jours qui passent
    24 février 2015 · Philippe Couture

    Oh les beaux jours : Catherine Frot dans les strates des jours qui passent

    L’actrice Catherine Frot, canonisée par le cinéma français, prête ses traits à l’optimiste Winnie dans Oh les beaux jours de Beckett, dans une mise en scène sans surprises mais très nuancée de Marc Paquien. La production de la Compagnie des Petites Heures visite Montréal pour la première fois.

  • Le monde de Nine
    20 février 2015 · Marie Villeneuve

    Le désir de Gobi : Le monde de Nine

    Le Théâtre de l’Ombre rouge crée avec une adaptation du Désir de Gobi de Suzie Bastien un ensemble remarquablement bien dosé entre le tragique et le fantaisiste, soutenu par un jeu solide de ses comédiens.

  • Mères courage
    19 février 2015 · Philippe Couture

    La Vecchia Vacca : Mères courage

    C’est la première visite en sol montréalais du jeune wallon Salvatore Calcagno. Parions que ce ne sera pas la dernière. La Vecchia Vacca déploie une plasticité sublime et un jeu corporel épatant pour raconter le pouvoir de la mère sur un garçon italien.

  • Aller simple Québec/Russie
    18 février 2015 · Philippe Couture

    Splendeur du mobilier russe : Aller simple Québec/Russie

    Le Groupe de poésie moderne est connu pour un théâtre rythmé et fantaisiste qui tire profit de la virtuosité verbale de ses acteurs et de leur plaisir à jongler avec la langue. Or, dans leur nouveau spectacle Splendeurs du mobilier russe, ils s’égarent dans une narrativité brouillée et nous perdent au passage.

  • Nudité bucolique
    12 février 2015 · Philippe Couture

    Les dévoilements simples (Strip-tease) : Nudité bucolique

    Le prometteur metteur en scène Félix-Antoine Boutin poursuit sa quête d’un langage plastique et performatif singulier avec Les dévoilements simples, un spectacle sympathique qui s’amuse avec les codes du striptease, dénudant les corps dans la simplicité et le ludisme. Un spectacle de nudité bucolique.

  • Théâtre quantique
    3 février 2015 · Sara Dion

    Constellations : Théâtre quantique

    Jean-Simon Traversy, visiblement bien entouré sur le plateau comme en coulisses, propose une mise en scène sensible d’un texte séduisant. Constellations, du jeune Britannique Nick Payne, nous arrive donc entre bonnes mains pour nous parler d’amour, de mort, de physique quantique et de libre arbitre, avec une étonnante légèreté.

  • «Ce dont tu parles, c’est du désir bestial»
    30 janvier 2015 · Philippe Couture

    Un tramway nommé désir : «Ce dont tu parles, c’est du désir bestial»

    Elle est sexy et intelligente, cette version du Tramway nommé désir! Décidé à faire pencher la pièce de Tennessee Williams vers la pulsion davantage que la psychologie, Serge Denoncourt offre un travail soigné et passionnant, aux couches de sens multiples et à l’érotisme aussi affriolant qu’éloquent.

  • Au-delà de son show
    28 janvier 2015 · Joseph Elfassi

    Korine Coté  : Au-delà de son show

    On assistait hier à la première médiatique de Mon Show de Korine Coté au Théâtre Corona, à mi-chemin entre le spectacle d’humour et le plan de carrière. 

  • Trois regards sur les Ballets BC
    23 janvier 2015 · Philippe Couture

    A.U.R.A, Walking mad et Petite Cérémonie : Trois regards sur les Ballets BC

    Donnant l’occasion aux spectateurs montréalais de découvrir les nouvelles esthétiques explorées par le Ballet BC, dans une tonalité contemporaine chérie par sa nouvelle directrice artistique Emily Molnar, Danse Danse offre un programme triple de très haut niveau. Une soirée inégale sous le signe d’une danse raffinée et fulgurante.

  • Au théâtre avec la femme assise
    21 janvier 2015 · Marie Villeneuve

    Et moi pourquoi j'ai pas une banane? : Au théâtre avec la femme assise

    Mobile Home et la compagnie française Détournoyment se sont intéressés à l’univers excentrique de l’artiste multidisciplinaire argentin Copi afin d’en transposer les bandes dessinées au théâtre. Défi audacieux, pari gagné.

  • Didactisme et parfum suranné
    21 janvier 2015 · Philippe Couture

    Le journal d'Anne Frank : Didactisme et parfum suranné

    Très scolaire, sans âme et interprétée dans un excès de trémolos, la mise en scène du Journal d’Anne Frank par Lorraine Pintal est un produit hyper-formaté, qui ne sait rien tirer de l’adaptation peu inspirée d’Eric-Emmanuel Schmitt.

  • Le fond et la forme
    16 janvier 2015 · Philippe Couture

    Requiem(s) King Lear Hygiène sociale Désobéissance civile Charte des raisons communes Vodka pour tous : Le fond et la forme

    Doué pour un théâtre d’images et de réflexion sociopolitique à partir de grands textes, mais moins inspiré lorsqu’il tente de développer un langage corporel et scénique par écriture collective, Hanna Abd El Nour offre avec Requiem(s) King Lear Hygiène sociale Désobéissance civile Charte des raisons communes Vodka pour tous une œuvre  plus féconde sur la forme que sur le fond.

  • «Nous avons soif de poésie mouillée»
    10 décembre 2014 · Philippe Couture

    Attentat : «Nous avons soif de poésie mouillée»

    Réhabilitant la tradition du grand spectacle poétique mais aussi un théâtre d’affirmation nationale qui célèbre la langue, la collectivité et le territoire, les sœurs Véronique et Gabrielle Côté inventent une forme inspirante dans leur spectacle Attentat.

  • La métropole au féminin
    4 décembre 2014 · Marie Villeneuve

    Contes urbains 2014 : La métropole au féminin

    Pour le vingtième anniversaire des Contes urbains à La Licorne, Brigitte Poupart assume le rôle de metteure en conte, rôle qui n’avait jamais été confié à une femme auparavant, et participe pour la première fois à cette désormais traditionnelle soirée à l’approche de Noël.

  • Le néo-colonialisme hilare du prosélytisme mormon
    4 décembre 2014 · Joseph Elfassi

    The Book of Mormon : Le néo-colonialisme hilare du prosélytisme mormon

    Les Mormons issus de Salt Lake City ont inspiré cette comédie musicale hilarante et efficace du duo créatif derrière South Park. 

  • Un chatoyant ballet de couleurs
    3 décembre 2014 · Philippe Couture

    Prismes : Un chatoyant ballet de couleurs

    Jouant sur la perception et proposant un chatoyant banquet de couleurs dans Prismes, pièce lauréate du Prix de la meilleure chorégraphie remis par le Conseil des arts et des lettres du Québec, Benoît Lachambre offre une expérience visuelle et sensorielle de haut niveau.

  • Le talent remarquable d’un humour officiel
    2 décembre 2014 · Joseph Elfassi

    2014 Revue et Corrigée : Le talent remarquable d’un humour officiel

    Le bilan de l’année du Rideau Vert est, comme toujours, remarquable dans la qualité de production et quelque peu prévisible dans son ton éditorial. Un succès inévitable. 

  • Poussières de nazisme
    26 novembre 2014 · Philippe Couture

    Avant la retraite : Poussières de nazisme

    Morceau de théâtre dense et complexe, Avant la retraite contient toute la colère de Thomas Bernhard à l’égard d’une Autriche qui n’assume pas ses responsabilités dans les horreurs nazies. Au Prospero, la metteure en scène Catherine Vidal en offre une lecture trop sage, qui échoue à en révéler les vertiges.

Infolettres