L'hiver s'égrène à l'ombre des pommiers, pour la famille Lafrance, qui exploite depuis trois générations une imposante terre dans le faubourg du village de Saint-Joseph-du-Lac. Pour une quatrième année, durant deux week-ends en janvier, elle partage la saison de la récolte d'hiver avec le public qui participe à la cueillette des pommes gelées, dont le précieux nectar servira à la production de vins de pomme. Une tradition hivernale qui s'installe petit à petit au pays du cidre de glace!

Plaisirs gourmands

Un samedi doux mais couvert, la faim au ventre, on prend la route en direction des terres agricoles des Basses-Laurentides. Sur le chemin Principal de Saint-Joseph-du-Lac, passé l'église, on aperçoit la cidrerie du Domaine Lafrance, puis les Vergers Lafrance, dominés par le site d'accueil. La mascotte Pépin la Pom nous envoie la main, des enfants cavalent dans l'aire de jeux – l'ambiance est à la fête. On se dirige vers le café-terrasse, bondé en cette heure de lunch. Derrière le comptoir, un musicien gratte la guitare et égaye l'atmosphère. On opte pour les spécialités de la maison: soupe à l'oignon et mijoté de bouf, porc, veau et pommes, accompagné d'un verre de cidre demi-sec bien assorti. On était aussi rentrés au café avec une idée fixe: goûter les fameux beignes aux pommes encore chauds pour lesquels on fait la file d'avril à octobre (et toutes les fins de semaine). On ne fera qu'une bouchée de cette pâtisserie dodue, au bon goût de cannelle, dont la recette est gardée secrète par la famille. Repus, on enfile pantalons et bottes d'hiver pour aller fouler le sol des vergers enneigés.

Jardin d'hiver

Un sac de tissu fixé à la taille, on prend la route en direction des pommiers (de la Spartan, Cortland et Empire) réservés à la production du cidre de glace. Le tableau vaut le coup d'oil: une étendue d'arbres en hibernation qui semblent dénués de vie mais qui, pourtant, bourgeonneront le printemps venu. Sur cette toile de gris et de blanc, de petites boules orangées s'agrippent obstinément à quelques branches figées. De plus près, le fruit est visqueux, comme s'il avait été trempé dans le caramel, la pelure s'affaisse légèrement au contact de la mitaine. À la bouche – vérification faite auprès d'un employé quant à leur comestibilité -, on a l'impression de croquer dans une pomme cuite au four mais avec une texture de slush! Ce n'est pas la faim qui me fait dévorer la pomme gelée jusqu'au trognon, mais sa texture agréable, son goût de jus concentré. Le sac se remplit au fil de mes escalades sur les échelles rouges; j'en vide le contenu dans une boîte prévue à cette fin.

De retour sur le site, une petite pause au bar de glace s'impose pour déguster un shooter chaud: cidre de glace, crème fouettée et copeaux de chocolat. Voilà qui réchauffe. On prend ensuite le chemin vers la cidrerie où une visite guidée nous instruira sur les différentes étapes (pressage, mise en cuve, fermentation) nécessaires à la production de cidre, similaire à celle du vin. C'est le moment que choisit Éric Lafrance pour venir à ma rencontre et partager un peu d'histoire et de passion: de la pomme, il en mange! Son grand-père et son père lui ont tout appris sur la pomiculture, mais la cidrerie et l'agrotourisme, c'est son dada à lui! S'il a déjà été tenté par la vigne, il persiste à affectionner la pomme, qui offre une infinité de possibilités, comme en témoigne la carte de 12 cidres artisanaux – de glace, tranquille, mousseux, aromatisé, style porto.

En témoigne aussi la magnifique boutique au look européen avec ses petits pots de gelée, ketchups, vinaigres, caramels et sirops, mais aussi ses croustades, pâtés, chaussons, galettes, tartes… Nous ferons le plein de victuailles fruitées avant de reprendre la route: beurre de pomme, beignes, bouteille du Petit Villageois (cidre mousseux sur lie) et le fameux cidre de glace Domaine Lafrance, Cuvée spéciale!

Album-souvenirs /

-Après toutes ces agapes, j'ai fait profiter mes amis d'un breuvage pour accompagner une galette des Rois de circonstance: la Cuvée spéciale (aussi offert dans les SAQ), chauffé doucement dans un chaudron, servi avec crème fouettée et un soupçon de cannelle!

-Aperçu: une skieuse de fond qui s'apprêtait à improviser des pistes dans le verger de 30 hectares. Raquettes et skis de fond sont admis sous les 12 000 pommiers.

-Parfum: la douce odeur de la crème hydratante Bioexpérience, une gamme de produits à base de pommes qu'a développée Julie Lafrance, sour d'Éric, persistait toujours sur la main, longtemps après notre départ de la boutique où elle est vendue en exclusivité.

Adresse /

Les Vergers Lafrance: 1473, chemin Principal, Saint-Joseph-du-Lac, 450 491-7859, www.lesvergerslafrance.com

Encore deux jours de cueillette de pommes gelées, les 15 et 16 janvier. Prochaine activité à l'agenda: les Pommiers en fleur en mai. La boutique est ouverte toute l'année.

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres