Fille de montagnes et de grandes étendues, je n’ai jamais envisagé de pratiquer un sport de glisse en pleine ville. Or, l’idée du ski de fond urbain dans les grands parcs de Montréal m’a aussitôt séduite. Pour commencer, l’incontournable parc du Mont-Royal où des cours de ski de fond pour adultes viennent justement de prendre forme. L’occasion de réviser ses bases avant d’explorer les quelque 19 kilomètres de pistes de «la montagne».

Mon style? Classique

Fille de montagnes et de ski alpin, j’ai tout juste une vingtaine d’heures de ski de fond derrière la cravate. Nous sommes quatre débutants, skis aux pieds et bâtons aux poignets. Sur la plaine qui voisine avec la patinoire du lac aux Castors, Antonin, du Club de ski de fond des Amis de la montagne, nous initie à la technique de base du pas alternatif. À l’aide de grands gestes, il nous incite à adopter le look finlandais – l’image par excellence du fondeur expérimenté qui semble flotter sur la neige. Nous pratiquons cette danse de propulsion et de transfert de poids avec plus ou moins d’élégance, jusqu’à ce qu’une légère pente donne l’occasion à l’instructeur d’aborder la montée en ciseaux.

Nous poursuivons notre balade vers la maison Smith où nous expérimentons différentes techniques de montée selon le degré d’inclinaison. Bien que concentrée sur mon pas, je m’émerveille devant le soleil radieux, la température clémente et la faune grouillante qui nous entoure. Suis-je bien en plein cœur de Montréal?

Vient la pratique de la position de descente – un volet accueilli avec un peu moins d’enthousiasme par deux participantes qui finiront par éprouver un malin plaisir à prendre de la vitesse. Et elles seront les seules à ne pas chuter! À ce propos, Antonin se retrouve les quatre fers en l’air afin d’exposer comment se relever efficacement lorsque l’on embrasse le sol.

Confiant en ses apprentis fondeurs, le guide nous laisse finalement aller profiter de l’heure supplémentaire de location de skis. Nous irons tout sagement essayer la piste 1. Facile, elle nous entraîne dans les bois où nous apercevons entre les arbres la splendide vue en plongée sur le centre-ville. Oui, nous sommes bien en plein cœur de Montréal.

***

Fille de montagnes et de vélo, je trouve dans le ski de fond un sport complémentaire en période d’hibernation. Plus cardio que le ski alpin, il s’apparente au cyclisme en termes de résistance et d’endurance pour les sorties de plusieurs kilomètres. Avant que l’hiver tardif ne se retire, je compte bien explorer les parcs de la métropole -Maisonneuve, Cap-Saint-Jacques – pour finir par tester mes capacités à glisser, grimper et freiner sur les pistes intermédiaires du mont Royal. Un lieu de choix pour qui veut profiter de relief, de panoramas, de faune et de flore en pleine ville!

Album-souvenir /

- À mi-chemin du cours, Antonin nous apprend à faire un virage efficace en levant notre ski de sorte à tourner à 180 degrés (sans trébucher dans ses bâtons!). Une astuce que je compte bien utiliser lors de mes prochaines sorties.

- Abordables, les cours pour adultes coûtent 30$ avec location pour une heure de cours suivie d’une heure libre, ou 25$ sans location. Cours intermédiaires offerts sur demande.

Adresse /

Club de ski de fond des Amis de la montagne: 514 843-8240, poste 0, lemontroyal.qc.ca

Les cours de ski de fond pour adultes ont lieu les samedis et dimanches jusqu’au 26 février. Places limitées.

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres