Les résolutions, c’est pour les poids légers et les fillettes. 

Il ne faut pas se leurrer. Si vous lisez ces lignes, c’est déjà peine perdue. Malgré toute la bonne volonté du monde, vous n’arriverez pas à brûler ces calories en trop, ni à garder vos poumons roses, votre budget dans le vert ou votre ouïe intacte. Avec la rentrée hivernale qu’on nous prépare, vous dépenserez trop en disques, vous consommerez trop de bière aux concerts et vous grillerez «une ‘tite dernière» entre chaque prestation. Mieux encore, vous allez adorer ça.

Disques en stock

Parmi les parutions locales à surveiller, citons Target Heart, 13e brûlot de la formation heavy métal Voivod, qu’on retrouvera dans les bacs le 22 janvier. Le même jour, Andre Papanicolaou – guitariste aperçu, notamment, sous les feux avec Vincent Vallières – dévoilera Into the Woods, Out of the Woods, son premier disque solo. À la fin du mois, le MC Manu Militari proposera un DVD tiré de sa plus récente tournée. Aussi à venir cet hiver: des livraisons de la sensation rap Loud Lary Ajust, du groupe pop rock Hôtel Morphée et du chanteur world Karim Diouf.

Le mois le plus court de l’année sera particulièrement chargé. Prenez le 5 février, par exemple. On aura autant droit à un maxi – très attendu – d’Avec pas d’casque qu’à Comme si c’était hier, le nouvel album du collectif rap Rainmen, qui sera également présenté sur scène. Le 12, le rappeur Boogat larguera El Dorado Sunset, une petite bombe produite en compagnie de Poirier et à laquelle des artistes comme Kid Koala et Radio Radio ont participé. Quelques jours plus tard, le 26, Pierre Lapointe lèvera le voile sur Punkt, une œuvre autant mystérieuse qu’anticipée. Aussi à souligner en février: un CD de We Are Wolves.

La parution la plus attendue de mars risque d’être Je poursuis mon bonheur, jalon flirtant avec le rockabilly signé Daniel Bélanger. En magasin le 5. Le même jour – et dans un tout autre registre –, le duo électropop Blue Hawaii et le quatuor indie rock Suuns proposeront, respectivement, un premier disque, Untogether, et un deuxième CD, Images du futur. Puis, en rafale, mentionnons que les œuvres de Leif Vollebekk, Webster, Sunny Duval, Queen Ka et des Sœurs Boulay seront dévoilées au printemps. 

Les détails sur les sorties du terroir en avril demeurent nébuleux, mais on espère déjà des parutions de Xavier Caféïne ainsi que de Jason Bajada. À ajouter sous la liste des œuvres attendues au cours des premiers mois de 2013: les albums d’Alex Nevsky, de Groenland, de Marcie, de Ludo Pin et de Ponctuation.

Bref, vous ne rembourserez certainement pas votre marge de crédit cette année!

Direction: l’acouphène!

Côté scène, Lisa LeBlanc fera résonner ses bottes de cowboy sur les planches de l’Olympia le 24 janvier. Le chanteur David Giguère, lui, se livrera au fameux exercice de la rentrée montréalaise le 25 au National. L’Opéra de Montréal, de son côté, nous proposera, dès le lendemain à la Place des Arts, La chauve-souris de Strauss. À la tête de la distribution: Marc Hervieux. Le même soir, au Métropolis, la sensation pop britannique Ellie Goulding fera un tour de piste. Puis, pour finir le mois en beauté: Pépé et sa guitare au Café Campus le 31 janvier. 

Sûrement l’événement le plus attendu des prochaines semaines: un concert réunissant Philippe B, le Quatuor Molinari, Avec pas d’casque et un orchestre de chambre se tiendra le 8 février à l’église Saint-Jean-Baptiste. Toujours en février, la programmation de Montréal en lumière monopolisera plusieurs artistes d’ici et d’ailleurs. Parmi eux, notons M (les 21 et 22 au Métropolis), Bernard Adamus (le 23 au Métropolis), Moran (le 25 à L’Astral), Diana Krall (le 26 à la Place des Arts), Catherine Durand (le 27 à L’Astral), ainsi que The Zombies et Les Revenants (le même soir au Métropolis). Les garçons désirant un rendez-vous doux à la Saint-Valentin devraient éviter La Tulipe et le Club Soda, car on pourra y entendre, respectivement, Yann Perreau et Peter Peter. Vous n’êtes pas de taille, tout simplement! Si votre compagne aime la musique tonitruante, toutefois, foncez au National pour y voir le groupe français Gojira. À ne pas manquer, le lendemain: Passion Pit et Matt & Kim en prestation au Métropolis. 

Puis, en rafale: le ténébreux Nick Cave (le 22 au Métropolis), la sensation britannique Alt-J (le 25 au Corona), Sigur Rós (le 27 au Centre Bell), la 2e édition du Festival hip-hop de Montréal mettant en vedette Booba (du 28 au 31 mars) ainsi qu’Electric Six (le 30 au Café Campus) nous visiteront en mars. En avril, on aura droit aux spectacles attendus de Damien Robitaille (le 4 au Métropolis), Tagada Jones (le 5 au Café Campus), Lianne La Havas (le 5 au Corona), Tryo (les 10 et 11 au Métropolis), Billy Talent (le 13 au Centre Bell), Bran Van 3000 (le 18 au Club Soda) et Muse (les 23 et 24, au Centre Bell).

N’oubliez pas vos bouchons!

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

+ Ajouter le vôtre Commentaires 2

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel