DAVID GUETTA CHEZ DAGOBERT

Rumeur fraîchement confirmée. Le célèbre compositeur et tourneur David Guetta quitte Paris pour donner un concert chez Dagobert le mardi 13 mars avec promesse de fédérer les irréductibles tellement sa démarche platiniste est rassembleuse. On danse avec ou sans ravitaillement alors que Guetta lâche les bombes dès minuit et des poussières. Personne ne sait pour l'instant, à l'heure de tombée, qui ouvrira la nuit pour Guetta, mais gageons que bien des dauphins disc-jockeys de la ville rêvent déjà d'être appelés. Pas plus que 20 $ à la porte et 15 $ en prévente. (600, Grande Allée Est)

ooo

EUPHORIA RECHERCHE COMPOSITEURS

L'émission de musique électronique EuPHoriA, captable grâce à l'antenne d'Énergie 98,9 les mardis dès minuit, une émission dans laquelle je chronique hebdomadairement, recherche des compositeurs locaux de musique dite downtempo, ce qui couvre pour ainsi dire toutes les variantes de la musique électronique, mais dans un contexte relativement calme, pour l'édition d'une compilation d'artistes du secteur 418. Vous avez jusqu'au 23 février pour faire parvenir vos compositions via le info@euphoria.fm. Vous vous joindrez ainsi à Okokok alias Eve-N, de même qu'à Galerie Stratique et d'autres qui ont déjà confirmé d'un fichier.

ooo

RENÉE HUDON À LA MAISON JAUNE

Pour ceux qui se cherchent une raison valable de décaler les festivités de la fête de l'amour, ce dimanche 18 février à la Maison Jaune, les comédiens Renée Hudon et Jacques-Henri Gagnon de Québec s'unissent pour une lecture amoureuse d'écrits de Baudelaire, de Gaston Miron et d'autres. Arrivez tôt, soit vers 16h. Entrée générale à 20 $, 15 $ pour les autres aux études. On s'informe des détails en composant le 521-5343. (206, rue Christophe-Colomb Est)

ooo

BATAILLE DE POISSONS BETTA

Ce vendredi 16 février au Space Club de Chalesbourg, c'est la première et probablement dernière activité de la UFFC, la Ultimate Fish Fighting Championship, qui propose des combats de petites bêtes bien connues sous la dénomination de Betta Splendens. Ce curieux poisson asiatique pugiliste doté de petites nageoires est incapable de tolérer un autre mâle dans le même aquarium que lui. Totalement dans la thématique de la Saint-Valentin. Évidemment, les noms des combattants font rêver à propos de la violence des duels, même qu'un poisson à mon nom se mesurera à un autre baptisé Stéphan Dupont. Fait à noter, cette organisation douteuse relève de Marto Napoli de la Radio X, qui ne fait curieusement pas toute la lumière sur l'aspect légal d'une telle activité en sol canadien. (8379, boulevard Henri-Bourassa)

ooo

MANNEQUIN RECHERCHÉ

Vous rêvez d'être la nouvelle Geneviève Côté de Québec? Facile, suffit d'entrer en contact avec la merveilleuse Marie-Jeanne Gauthier derrière la griffe Lune Noire via son courriel au marie-jeanne@lunenoire.qc.ca, en lui envoyant simplement quelques photos en plus de vos coordonnées et de vos mensurations. Évidemment, celles-ci se devront d'être épanouies dans les tailles small ou extra small. D'autres détails en clapotant le www.lunenoire.qc.ca.

ooo

DAMIEN EN CONCERT

Impossible de ne pas vous mentionner le retour de Damien au centre d'art La Chapelle ce vendredi 16 février, un gars qui conjugue hip-hop et guitare acoustique, une démarche vraiment particulièrement intéressante, à voir en prestation. Loin des aléas du gangsta, la musique de Damien touche invariablement. Top concert sans chaise dès 20h. (620, avenue Plante, Québec)

ooo

ARCADE FIRE À QUÉBEC

J'étais de l'un des cinq groupes de 460 chanceux qui ont assisté la semaine dernière à l'un des concerts d'Arcade Fire à la Fédération nationale ukrainienne de Montréal. Une place chèrement acquise à la suite d'une nuit blanche devant l'Oblik, un chouette disquaire survivant de la rue Rivard. Juste pour vous mentionner que le spectacle était formidable et que rien n'est plus souhaitable au monde, outre le retour des Nordiques, que d'entendre Arcade Fire un jour à Québec. Rien à ajouter sinon de vous précipiter à la rencontre du nouvel album.

ooo

COURSE DE VELO NOCTURNE DANS LA NEIGE A STONEHAM

Ce samedi 24 février à Caillou-Jambon, on graisse la chaîne de son vélo suspendu pour mieux dévaler les pentes lors d'une compétition de type biker cross, qui accepte plusieurs vagues de quatre cyclistes. Impressionnant et situé à seulement 15 minutes de Québec. Inscription de 17h30 à 18h30, pour être en selle à 19h, au coût de 30 $. Sans surprise, les pneus à clous sont interdits et le casque est obligatoire pour les pros et les amateurs. Podium à 21h et bienvenue aux dames!

ooo

REDONDANCES DE IPOD CETTE SEMAINE

Arcade FireThe Well & The Lighthouse

+KidThe End of Time

Pantha du PrinceMoonstruck

Partagez cette page

+ Ajouter le vôtre Commentaires 6

  • 15 février 2007 · 10h58 Valérie Côté

    Il y a tellement de belles filles à Québec, pourquoi pour être mannequin doit-on mesurer 6 pieds, habiller du extra-small et avoir remisé son gras dans les bas fond de la bolle de toilette. L’anorexie chez les filles seraint un problème de moins en moins grave si la mode et les mannequins pourraient être des filles normales habillant du médium ou du large, mesurant 5pieds 6 ou 5 et 7, mais avec une magie dans les yeux, un sourire rafraisissant, une joie de vivre communicatif. En espérant que ça change pour ne pas corompre la jeunesse d’aujourd’hui…

  • 15 février 2007 · 16h53 Sylvie Asselin

    De la descente de vélos dans la neige…ça risque d’être assez intéressant. J’aime ces activités innovatrices qui ne coûtent pas une fortune et qui encouragent les gens à sortir dehors et à bouger ! N’oubliez pas vos jeunes pour cette sortie, ils devraient apprécier le tout. J’imagine que le spectacle voudra le déplacement, j’y serai sûrement.

  • 16 février 2007 · 10h22 Nicolas Grégoire

    Et non, ce n’est pas Damien, le fils du diable, qui provoquera un rassemblement de foule au centre d’art La Chapelle vendredi soir prochain, mais bien son homologue, Damien, le mc guitariste de Montréal. Habitué aux petites salles lors de sa tournée québécoise présentement en cours, il a donc choisit le secteur de Vanier et sa salle par excellence, La Chapelle, pour y gratter les cordes et y faire résonner les rimes. Rien d’un gangsta, il ferait plutôt parti de la nouvelle vague de hip-hop dénommé: rap de guitare! Alors venez tous vous confessez en grand nombre! Un seul soir au programme pour se faire pardonner ses péchés.

  • 16 février 2007 · 10h38 Michel Rochette

    Il y en a marre des ces anorexiques qui servent de poteau à tissus pour les créateurs…

    Oui ils créent des vêtements, mais de par leurs exigences, ils détruisent aussi…des vies de jeunes filles jadis en santé…

    Sont-ils capables de produire des lignes pour le monde ordinaire?

    Ou bien si la mode ne se limite tout simplement qu’à des shows pour une classe très sélecte de consommateurs de produits dopants?

  • 16 février 2007 · 12h24 Frédéric Sauvageau

    Je connais bien Marto Napoli, j’aime bien le DRX 2.0 sur les ondes de CHOI Radio X et je n’ai vraiment pas été surpris d’entendre son nom lorsque j’ai entendu parlé d’une bataille de poissons chinois dans un aquarium. Je me demande vraiment ce qu’il y a d’intéressant dans le fait de regarder d’eux poissons mâles se battent dans un aquarium (appart les paris), mais je dois avouer que c’est assez drôle de faire ca à Québec. Il a vraiment l’esprit tordu Marto mais il est cool…. après avoir popularisé les chevreuils, les lançés du nains, les concours de wet T-Shirt et maintenant les combats de poissons asiatiques. Ce sera quoi la prochaine étape ????

    Pour ce qui est de la formation The Arcade Fire, ils sont vraiment sur une lançée, tout le monde les aiment, ils ont fait la première partie de U2 et seront la semaine prochaine à l’émission Saturday Night Live (SNL), ca vous dit peut-être rien mais tout les artistes américains rêvent de pouvoir être dans l’émission SNL, c’est très gros. J’aimerais bien voir ce groupe au Festival d’été de Québec cet été. Ce serait vraiment très bon !

  • 21 février 2007 · 13h31 Lise Bourassa

    Voilà une possibilité de faire carrière, sans trop avoir à faire d’efforts? Je suis convaincu, de la très bonne foi, de l’organisme en question, je n’ai aucun doute là-dessus. Mais, j’ose espérer, que les filles savent très bien dans quoi, elles s’embarquent? Dans du rêve! De l’éphémère? Et la chute est vertigineuse! Beaucoup d’appelées, et très peu d’élues? Parlons, de profils physiques et psychologiques? L’âge? Les mensurations? Grosseur? Small? Extra small? Pour combien, de temps? Quelques mois? Quelques années? À 25 ans, déjà avariés? Vous, souvenez-vous, d’une certaine Ève Salvaille? Environ, 6 pieds, 115 livres? Elle doit bien avoir, 28-30 ans. Profession terminée! Alors, avant de vous porter volontaires, regardez-vous bien dans le miroir, car c’est peut-être, la dernière fois, que vous verrez, l’authenticité de votre Être! Bonne chance, et bonne réflexion!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres