Unique photographe canadien à l’emploi de l’agence Magnum Photos, Larry Towell trimballe sa caméra aux quatre coins du monde, du Guatemala au Viêt Nam en passant par New York, où il se trouvait le 11 septembre 2001. Considérant la photographie de guerre "facile", le drame y étant évident et spectaculaire, il préfère généralement capturer des drames plus sournois, comme celui des Mexicains et des Palestiniens qui voient des murs et des clôtures s’ériger autour d’eux. Présenté en première aux Rendez-vous du cinéma québécois en 2007, ce documentaire de la Montréalaise Mary Ellen Davis suit le photographe au cours de quelques-uns de ses périples et observe ses méthodes, apparemment très instinctives. On peut par ailleurs admirer les résultats quasi simultanément, les évocatrices photos de Towell occupant l’écran pendant la majeure partie du film. Précédé du court métrage Un jour en Palestine, aussi de Davis.

Brève cinéma 2008-05-08 Critique par - 2008-05-08
Cote: 3

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Concours

  • La petite reine

    À gagner, 1 des 5 DVD du film "La petite reine".

  • Amazonia

    À gagner, 1 des 5 DVD pour le film "Amazonia".

+ Concours →