Plus grand succès du cinéma grec des dernières années, le film ayant été vendu dans plus de 35 pays, A Touch of Spice (Politiki Kouzina), de Tassos Boulmetis, nous arrive avec six ans de retard. L’attente en valait-elle la peine? Bof… Acteur français né de parents grecs, George Corraface y incarne un réputé astronome et fin gastronome grec qui retourne dans sa Turquie natale, d’où il fut déporté enfant, afin d’y retrouver son grand-père (Tassos Bandis), qui l’a initié au monde des épices, et son premier amour (Basak Köklükaya). Réalisation modeste aux effets spéciaux peu convaincants et au scénario mécanique, cette gentille fable alimentaire se laisse regarder non sans plaisir, bien qu’elle manque sérieusement de piquant.

Brève cinéma 2009-01-15 Critique par - 2009-01-15
Cote: 2

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres