Expendables, The

Réalisateur
Sylvester Stallone

Bande annonce

+ Sur la fiche →

Une caméra qui gigote, des scènes de combats musclées à souhait, du gros rock, des mines patibulaires, de la sueur, du sang, des tatouages virils et une esthétique trash: voilà en gros les éléments sur lesquels Sylvester Stallone, le cheveu plus noir et le front plus lisse que jamais, a misé pour raconter un invraisemblable récit involontairement hilarant sur fond de dictature. S’étant attribué le rôle principal, le monolithique Stallone y interprète un mercenaire qui s’entoure de ses potes, dont Jet Li, baragouinant l’anglais, Dolph Lundgren, qui a peu changé depuis Rocky IV, et Jason Statham, aussi inexpressif que sexy, afin de se rendre en Amérique du Sud où un ex-agent de la CIA, Eric Roberts, qui a l’air de s’amuser autant que Mickey Rourke en tatoueur, sème la pagaille. Y font une courte apparition, pour le plus grand plaisir des nostalgiques des films de gros bras des années 1980-90, Bruce Willis et Arnold Schwarzenegger. En prime: l’ex-lutteur Steve Austin donne et mange quelques coups.

Brève cinéma 2010-08-12 Critique par Voir - . Cote: 1.5

Expendables, The
Réalisateur : Sylvester Stallone

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Concours

  • Gone girl V.O.

    À gagner, 1 des 25 laisser-passer doubles pour le film "Gone Girl" au Cinéma Banque Scotia Montréal le 2 octobre prochain à 19h.

  • Les Apparences

    À gagner, 1 des 30 laisser-passer doubles pour le film "Les Apparences" au Cinéma Starcité de Montréal le 2 octobre prochain à 19h.

+ Concours →