Pendant plus de 50 ans, Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ont partagé leur existence au gré d’une relation amoureuse tantôt ardente, tantôt franchement tourmentée. Si leur collaboration a eu comme impact de révolutionner le monde de la mode, c’est dans l’intimité et par leur intérêt commun pour le beau que le sens de leur relation s’est véritablement traduit. Comme la preuve de leur amour fusionnel, cette immense collection d’art qu’ils avaient passionnément réunie, mais que Pierre Bergé liquide après avoir fermé les yeux de son homme, et que Pierre Thoretton enregistre, avec beaucoup de souplesse et de grâce, avant son ultime dissolution. Humblement, le cinéaste s’efface et laisse alors Pierre Bergé raconter Yves Saint Laurent, comme personne d’autre n’aurait jamais pu le faire, avec une tendresse authentiquement amoureuse et pleinement admirative.

Brève cinéma 2010-12-16 Critique par Voir - . Cote: 3.5

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

  • Kiss Tomorrow Goodbye

    Kiss Tomorrow Goodbye
    ( Gordon Douglas / USA 1950 )
    James Cagney, Barbara Payton, Helena Carter

  • The Medusa Touch

    The Medusa Touch
    ( Jack Gold / Angleterre-France 1978 )
    Richard Burton, Lino Ventura, Lee Remick

  • Motorhead - Bonecrusher

    Motorhead - Bonecrusher
    ( Angleterre 2013 )

  • Simon Killer

    Simon Killer
    ( Antonio Campos / France/USA 2012 )
    Brady Corbet, Nicolas Ronchi, Constance Rousseau

Concours

+ Concours →