Angleterre, 1968. Ouvrière à l’usine Ford de Dagenham, Rita O’Grady (l’excellente Sally Hawkins vue dans Happy-Go-Lucky de Mike Leigh) entraîne ses consoeurs dans sa lutte contre l’iniquité salariale sous le regard bienveillant du contremaître (Bob Hoskins, impeccable). Charmante comédie dramatique à saveur sociale s’inspirant de faits vécus, Made in Dagenham de Nigel Cole (Calendar Girls) raconte avec intelligence, tendresse et humour une page d’histoire qui a fait couler bien de l’encre à la fin des années 60. Reposant solidement sur une reconstitution d’époque des plus crédibles et colorées, Made in Dagenham donne la part belle à des actrices de haut niveau, dont l’exquise Miranda Richardson et la gracieuse Rosamund Pike, défendant des personnages peu banals malgré leurs origines modestes. Le résultat évoque à la fois Rossellini, Almodovar et Loach.

Brève cinéma 2011-01-20 Critique par - 2011-01-20
Cote: 3.5

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel