Se rendant par bateau de croisière à un gala musical, l’égocentrique et plutôt désagréable Alvin (Justin Long sur l’hélium) entraîne accidentellement sa bande de rongeurs sur une île déserte. Le tamia tente alors de faire preuve d’un peu de maturité pour sortir ses amis de ce pétrin. L’insipide récit mis en scène par Mike Mitchell est parsemé de clins d’oeil à Lost et à Cast Away pouvant bêtement, mais rarement, amuser les adultes. Le jeune public doit quant à lui se contenter de peu de gags visuels et de quelques tours de chant reprenant des succès de Destiny’s Child ou de Lady Gaga. N’aidant en rien, Jason Lee, David Cross et Jenny Slate déclament platement leur texte dans cette aventure moralisatrice dont personne ne semble finalement tirer de leçon.

Les joyeux naufragés Critique par Voir - . Cote: 1.5

Alvin and the Chipmunks - Chip-Wrecked
Réalisateur : Mike Mitchell

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , ,

+ Ajouter le vôtre Commentaires 1

  • 4 janvier 2012 · 21h01 Sébastien Creo

    Hier, j’avais donné le choix à mon neveu voir Hugo ou Alvin et les Chipmunks. Son choix c’est porté sur celui-ci, on suit les aventures de chipmunks partie en croisière en famille afin de relaxer. Les gags sont plates et peu drôle la salle a rarement rit. C’est d’un prévisible et ennuyante histoire pour enfants que mon neveu de huit ans a beaucoup aimé mais que moi j’ai trouvé vraiment décevante. J’aurais dû le convaincre de choisir Hugo ou Nous avons acheté un zoo avec Matt Damon. Ma cote *. Si vous alliez il va falloir mettre votre cerveaux plus qu’en veilleuse.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Concours

+ Concours →