Retrouvant la trace de ses nièces (Megan Charpentier et Isabelle Nélisse, étonnantes) perdues en forêt depuis cinq ans, Lucas (Nikolaj Coster-Waldau, charismatique) et son amie de cœur Annabel (Jessica Chastain, envoûtante) obtiennent la garde de celles-ci. Mais les gamines, inadaptées, semblent avoir ramené une inquiétante présence avec elles. Inspiré par son court métrage homonyme, le jeune cinéaste Andrés Muschietti signe un suspense sombre et surnaturel chargé d’une étonnante intensité dramatique. À cet égard, Mama propose une saisissante conclusion où l’émotion est palpable. Cette histoire de fantôme aurait pu tomber dans le piège de la banalité comme beaucoup d’autres, mais grâce à un récit étoffé où l’on ne se contente pas d’effrayer, Mama s’avère, parmi les propositions présentées par Guillermo del Toro, la mieux réussie depuis El Orfanato

Mère possessive Critique par Voir - . Cote: 3.5

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel