Quartet

Réalisateur
Dustin Hoffman

Bande annonce

+ Sur la fiche →

Dans Quartet, son premier long métrage en solo, Dustin Hoffman dirige à merveille de grands acteurs. 

Préférant sans doute se consacrer à sa carrière d’acteur, Dustin Hoffman n’était pas passé derrière la caméra depuis 1978, année où il réalisa avec Ulu Grosbard le drame policier Straight Time. Adaptation de la pièce de Ronald Harwood, qui en signe le scénario, Quartet ne porte certes pas la signature d’un grand cinéaste, mais fait la part belle à des acteurs de haut calibre.

Campée dans une maison de retraite pour musiciens, cette comédie dramatique aux accents romantiques – eh oui, l’amour n’a pas d’âge – relate avec tendresse les petites rivalités entre gloires du passé à l’approche d’un gala organisé par un chef d’orchestre pédant (Michael Gambon). Alors qu’elle vient tout juste d’emménager dans ce qu’elle appelle avec dédain une maison de fous, une chanteuse d’opéra (Maggie Smith) se voit pressée par ses vieux camarades (Pauline Collins, Billy Connolly et Tom Courtenay) de remonter sur scène pour reprendre leur légendaire quatuor du Rigoletto de Verdi.

Si l’intrigue n’est pas des plus palpitantes et sa mise en scène, plutôt sage quoique élégante, Quartet parvient à émouvoir par son habile mélange de nostalgie, de mélancolie et de bonne humeur. Au crépuscule de leur vie, les protagonistes démontrent, à l’instar du maladroit Et si on vivait tous ensemble? de Stéphane Robelin et du bouleversant Septième ciel d’Andreas Dresen, un appétit de vivre conquérant et une envie d’aimer contagieuse. Dans un univers où l’on valorise trop souvent la jeunesse, c’est presque audacieux.

Harmonies vocales Critique par Voir - . Cote: 3

Quartet
Réalisateur : Dustin Hoffman

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Concours

+ Concours →