Concours

Vos dernières paroles

Dans un court texte (100-200 mots), dites-nous quelles seraient les dernières paroles que vous prononceriez avant de mourir. Les messages reçus seront par la suite exposés dans les foyers de la salle Wilfrid-Pelletier pendant toute la durée du spectacle qui sera présenté du 9 au 16 mars 2013.

En soumettant votre texte, vous pourriez remporter l’une des 4 paires de billets.

Les gagnants seront sélectionnés au hasard à raison d’une fois par mois et seront contactés par courriel.

Partagez cette page

Mes dernières paroles seraient...

Pour participer au concours, vous devez entrer votre nom complet et votre numéro de téléphone.

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel (ne sera pas publié)
Optionnel

+ Ajouter la vôtre Réponses 256

  • 11 décembre 2012 · 17h11 france pepin

    J’ai tellement profité de la vie….

  • 12 décembre 2012 · 17h18 Madelaine M.

    J’étais heureuse de vivre. Ceux qui me connaissent le savent. J’espère avoir inspiré mes proches, et laissé une impression positive.

  • 14 décembre 2012 · 19h42 Margaret MacCormack

    J’ai de la gratitude d’avoir eu du temps d’avoir une vie remplis de reconnaissance, satisfaction qui na pas été le cas pour ceux qui ont eu sentence de mort.

  • 17 décembre 2012 · 16h07 JORY

    J’ai connu une vie pleine. J’ai connu une vie riche. J’ai connu une vie trépidante. Je n’ai pas eu besoin de poser mes genoux à terre, moins encore de flatter les boucs. Ce que j’ai accomplit, je me le dois. Et puisque depuis tant d’années j’arrose mon propre jardin, je suis heureux aujourd’hui d’en devenir le terreaux.

  • 17 décembre 2012 · 18h01 Plante

    Ce fût bref, mais bien agréable.

  • 17 décembre 2012 · 22h51 Leblanc

    Pardonnez-moi. Je vous ai tant aimé.

  • 18 décembre 2012 · 21h29 NADIA LOUIS-DESMARCHAIS

    Si je devais mourir, les dernières paroles que je prononcerais seraient les suivant : aime et tu seras aimé en retour

  • 19 décembre 2012 · 10h12 Houle Marcel

    Merci a la vie,pour le partage avec ma famille et amis j’ai vecu heureux dans la joie et l’amour
    Maintenant voila le temps pour un autre aventure je vous quitte en paix, je vous souhaite a tous un bonheur comme j’ai connu a mon passage ici
    Encore merci pour votre support,soutien et partage
    Papa, Maman, mon frére et mes soeurs j’arrive j’ai hate de vous voir
    Max

  • 19 décembre 2012 · 11h31 SERRA Nicolas

    Je ne mourrai jamais car je n’ai jamais vécu. Je suis mort né, l’eternel espoir.

  • 19 décembre 2012 · 15h10 Anne-Frédérique Hébert

    Je t’aime

  • 20 décembre 2012 · 11h28 Noémie Brassard

    Je vous salue Marie pleine de grâce, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pêcheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

    *
    Comme il est doux de naître. Ah, crystalline paix du cœur, si seulement je t’avais connue avant. Comme il est doux de naître.

  • 20 décembre 2012 · 11h50 KAMLESH PATEL

    J’aime tout mes amis et mon famille. Merci.

  • 20 décembre 2012 · 12h53 Germain decelles

    Merci pour la vie….

    Jésus je t’offre mon cœur

    Ma famille m’attends….

  • 20 décembre 2012 · 16h24 Maude Trépanier

    Mon amour. Je ne te parle pas de la fin du monde, j’te parle de la fin de mon monde à moi. Quand je serai allée au bout de moi. La dernière heure. J’te parle de la fin de mon monde pis de mes habitudes. Mon confort pis mes repères. J’te parle de ce que j’ai acquis comme certitudes, au fil de mes courtes années de jeunesse. Ça semble désordonné mais ce ne l’est pas, pas plus que le chaos à l’extérieur dont on ne parle pas. S’il te plaît, ne dis rien. Sers-moi la main, ne pleure pas. Je ne peux pas te consoler. Je suis heureuse et toi, tu dois continuer. Tu trouveras la force; l’étoile sur ton poignet, mon étoile. Nous avons écrit notre histoire. Sois heureux, tempus fugit. «Entre ici et là-bas, je veux danser dans tes bras; toi pis moi, soudés.»

  • 20 décembre 2012 · 21h02 Fritz Gyger

    Bye bye…

  • 22 décembre 2012 · 08h32 Dan Chretien

    J’entend les cris de ma mère, ceux de ses souffles les plus profonds.
    J’entend aussi sa lumière, celle qui me pousse et m’attire hors d’un bedon.
    J’entend aussi des prières, celles-là même qui exhauste ma nouvelle vie à vivre à fond.

    Oh oui, j’arrive enfin!

    On me prend, on m’enveloppe. Je suis si petit.
    On s’empresse de me faire pleurer. Et tout ça en signe de vie.
    Je n’ose à peine ouvrir les yeux, devant cette si merveilleuse nouvelle vie.
    Et même si je ne peu pas encore parler, j’ai tant le désire de vous dire… Merci!

  • 22 décembre 2012 · 10h49 Marie Markis

    « Je quitte ce monde sans regret car j’y ai pleinement vécu. Je remercie mes parents qui m’ont bien choyée et dorlotée durant mon enfance. Je remercie mes amis, mes frères et soeurs qui m’ont accompagnée tout au long de ma vie dans diverses expériences et qui m’ont permis de grandir et d’évoluer. Surtout, je vous dis un aurevoir et j’espère qu’on se reverra au ciel dans un joli royaume où il n’y a que la paix et la sollicitude pour les uns et les autres. « 

  • 26 décembre 2012 · 18h47 Marianne Lonergan

    Ad vitam æternam

  • 27 décembre 2012 · 10h06 Ouellet Guy

    Je suis curieux d’entendre cette transposition en un opéra moderne qui a eu beaucoup de succès dans le monde.

  • 27 décembre 2012 · 13h02 carolyne

    Je t’ai aimé,nul doute,je t’aimerai plus que l’éternité

  • 27 décembre 2012 · 13h23 cezar ciuntu

    bonne anne!

  • 28 décembre 2012 · 06h58 Sylvie Desfossés

    Être ou ne pas être voila la question? J’ai bien vécus.Amour & paix.

  • 28 décembre 2012 · 09h47 Dolores dessureault

    Super les opéras

  • 28 décembre 2012 · 13h01 Sophie Couture

    Rassure-toi. Il faut que tu saches que j’ai goûté, que j’ai respiré, que j’ai rêvé, que j’ai souffert, que j’ai eu mal, que j’ai appris, que j’ai désappris, que j’ai grandi, que j’ai écouté, que j’ai aidé et été aidée en retour, que j’ai eu la peur au ventre, que j’ai ri, que j’ai souri, que je me suis émerveillée autant que j’ai été bouleversée, que j’ai vécu, mais surtout, que j’ai aimé et que j’ai été aimée. Rassure-toi. J’ai le coeur léger. Maintenant, rassure-moi. Reste près de moi. Laisse-moi entendre ton coeur battre une dernière fois. Tiens ma main jusqu’à demain. Rassure-moi, et dis-moi que tout ira.

  • 28 décembre 2012 · 21h35 Normand Racine

    Dans une prochaine vie peut-être.

  • 30 décembre 2012 · 18h51 Marie Claude Belley

    Enfin, du temps pour dormir…

  • 31 décembre 2012 · 13h25 Jacinthe Labbé

    J’ai été heureuse, j’ai vécu ce que je voulais vivre, j’ai donné, maintenant laissez-moi me reposer.

  • 1 janvier 2013 · 16h31 sonia czarski

    Ma vie n’a pas été facile, certes, mais j’ai été recompensé…. J’ai aimé, passionément, et on m’a aimé de la même façon. Il n’y a rien de plus beau sur la terre. Je suis maintenant prête pour la suite….

  • 2 janvier 2013 · 11h27 carole wilson

    Je pense avoir fait ce que j’ai pu. Prenez soin de mes animaux et si vous en voyez un abandonné, ne détournez pas le regard, qui sait, c’est peut-être moi qui revient. Je vous aime,

  • 2 janvier 2013 · 12h01 Danielle Bélisle

    Je ne suis pas allée souvent à l’opéra mais j’ai adoré. J’aimerais bien y retourner avec les miens. Merci

  • 2 janvier 2013 · 16h58 sam haddad

    pere, pourquoi m’as tu abandonné!

  • 2 janvier 2013 · 19h24 carlos

    Bonne chance!

  • 3 janvier 2013 · 12h45 Sarra

    Tunisienne d’origine, je me souviendrais de la fameuse réplique de Scipion l’africain :

    Ingrate patrie, tu n’auras pas mes os…

  • 3 janvier 2013 · 13h46 Bastien Gauthier

    Je ne sais pas pourquoi j’y étais, ni pourquoi je m’en vais. Je ne sais même pas pourquoi je suis resté si longtemps, sinon que d’aimer et de me voir aimer. L’heure qui sonne est la mienne, mon minuit et mon midi. Ne soyez pas tristes puisque j’ai goûté à tous les fruits permis, et à tous ceux défendus aussi. Mon dernier soupir sera celui du soulagement du poids des maux, il sera un souffle qui refermera Pandore. Un nouveau printemps s’annonce, dont les fleurs seront vos souvenirs de moi. Gardez en mémoire mes bons coups et mes échecs et, s’il vous plaît, riez également des deux. Mes yeux clos annoncent le sommeil le plus réparateur qui soit. Demain ne viendra plus. Mon réveil sera au bout du temps. Je vous y attends.

  • 4 janvier 2013 · 15h27 Crétavie

    Avant de Mourir je voudrais dire:

    À partir de tout ce que j’ai reçu à ma naissance et pendant l’enfance, j’ai osé vivre des expériences qui me tenaient à cœur, j’ai appris d’elles et j’ai grandi. Je crois avoir fait tout mon possible pour agir selon mes valeurs, dans le respect de soi, d’autrui et de la nature. Mon chat fût mon plus grand professeur d’Amour. Je remercie la vie pour tous ces bienfaits, même pour ceux que j’ai mis du temps à comprendre. Maintenant, je peux mourir en paix.

  • 4 janvier 2013 · 22h52 julie

    laisse moi t’aimer rien que pour la vie….

  • 5 janvier 2013 · 00h36 Josee Ann Maurais

    Ah que je l’ai vécu ma vie…

  • 5 janvier 2013 · 10h21 Angela Thomson

    aucun

  • 5 janvier 2013 · 20h37 chartendrault

    Merci

  • 7 janvier 2013 · 10h04 Catherine D'avril- Sarrazin

    Ma vie a seulement été une façon de réinventer le réel, d’extraire ce qu’il y a d’invisible dans le miroir et de le révéler.

  • 7 janvier 2013 · 15h42 LAURIER

    Merci

  • 7 janvier 2013 · 16h00 marie josée perreault

    venir au monde c’est mourir déja dans une société qui pense ce qui pense sans meme penser a ce qu’elle pense pensant bien penser sachant pas qu’elle ne pense pas ce qu’elle pense.

    merci la vie

    mjp

  • 7 janvier 2013 · 17h05 Caroline Lacasse

    VOIR.LUMIÈRE.NAÎTRE.RESPIRER.PLEURER.FROID.CARESSE.BAISERS.AMOUR.RIRES.JOIE.INNOCENCE.JEUX.DOUDOU.JOUETS.MOTS.PAROLES.MAMAN.PAPA.GRANDIR.APPRENDRE.ÉVOLUER.ÉDUCATION.VALEUR.QUESTIONS.IDENTITÉE.CHOIX.PERSÉVERENCE.ÉTUDES.ENCOURAGEMENTS.ACCOMPLISSEMENTS.AMIS.AMIES.AMOUR.PEINE.CHANGEMENTS.ÉPREUVES.MAL.VIE.ESPOIR.RUE.LUMIERE.TRAVERSER.SANS REGARDER.VOIR.LUMIÈRE…

  • 8 janvier 2013 · 13h03 Angela Thomson

    If I had the chance to say anything before dying. It would be tell my family how much I love them and how lucky I have been to have had their love and support thoughout the years. I would also tell my boyfriend how amazing he is. I think he is the most handsome, genuine, loving caring, level headed, person I have ever met and feel so lucky to have had him in my life.

  • 9 janvier 2013 · 10h29 Marie Line Perrier Legris

    Fouillez dans ma mémoire, dépoussiérez ces vieux papiers, lisez-moi, pleurez-moi, analysez-moi, entrez dans ma boîte de courriels, ouvrez mes messages textes, mettez-moi à nu, soulevez ces couvercles et déchiffrez mes écritures, tout est là, vous verrez, vous saisirez mieux qui j’étais, vous comprendrez peut-être un peu plus qui vous êtes, mais surtout, vous verrez que j’ai bien vécu, et que je n’ai aucun regret…

  • 9 janvier 2013 · 14h50 Pierre Caudrelier

    J’ai bien vécu

  • 9 janvier 2013 · 15h04 Osanne Frémond-Guilbault

    Je pars couchée, j’aurais aimée être forte et debout,
    je pars en silence, portant le poids des cris de révolte étouffés
    je pars ici alors que là-bas il y avait tant à voir encore.

    Je laisse ma trace sur cette terre dans le cœur et l’âme de quelques personnes,
    Les gens mal compris, ceux qui ne se reconnaissaient plus ou qui n’étaient pas reconnus,
    Un sentiment de bien-être, un souvenir de considération.

    Je suis un humain qui part, parmi tant d’être humains qui restent
    Où voyez-vous des sexes, des couleurs, des symboles?
    Je ne vois moi que le sang qui coule dans leurs veines et coulait dans les miennes.

  • 9 janvier 2013 · 17h13 Skye Moseley

    Je vous aime… Parce que je ne vous connais pas, parce que je suis la meme que vous. Aujourd’hui, je meure heureuse. Tous les jours je les ai vecus afin d’en etre certaine. Au plaisir de vous rencontrer, ailleurs.

  • 9 janvier 2013 · 19h19 Manon Dauphinais

    Maintenant je vais vraiment savoir.

  • 10 janvier 2013 · 10h03 MARIE CLAUDE GUERTIN

    Merci.
    Les doux yeux bleus de ma fille et le charmant sourire de mon garçon.
    La passion de mon mari et les paroles réconfortantes de mes parents.
    Je veillerai sur vous et je vous attendrai.
    Soyez heureux, comme vous vous m’avez rendue!
    Maman, Marie, votre fille.

  • 10 janvier 2013 · 10h28 Lucie Beliveau

    Je ne suis pas prête à partir, mais j’ai la chance quand même d’y retrouver ma magnifique petite soeur qui nous a quitté en 2012 ainsi que le rayonnant papa de ma nièce qui a suivi ma soeur 4 mois plus tard. En pensant à eux je suis en paix et heureuse de les revoir. Je compte bien veiller à plein avec eux sur notre famille, souffler les mots réconfortants à ceux qui commencent leur carrière, encourager fortement les artistes peintre de la famille et surtout leur glisser sous l’oreiller à tous les soirs chaleur et amour en mémoire de ce que a été notre vie en leur compagnie. Vive la famille.

  • 10 janvier 2013 · 11h54 herve murielle

    Mes dernières paroles seraient… simplement de remercier ma mere pour la merveilleuse education laxiste qu’elle m’a offert, son soutien, sa confiance, sa patience aussi tout au long de ces annees.. Puis egalement mon defunt pere qui m’a inculque de tres bonnes valeurs malgre son caractere difficile et qui m’a donne ce gout si precieux pour les choses simples, la nature, le plein air etc..

  • 10 janvier 2013 · 12h47 francois pellerin

    Mes dernières paroles seraient… pour mon pere pour l’education stricte qu’il m’a donne, ma mere pour les excellents petits plats qu’elle m’a cuisines et surtout le sublimissime rack a Scott Towels que j’ai recu un Noel de 2012. Mes dernieres paroles seraient egalement pour mes amis qui m’ont endure pendant toute ma vie sans que je n’ai jamais ete tres disponible pour eux, ma blonde merveilleuse, aussi, qui a supporte mon hyperactivite et ma maniaquerie pendant plus d’une decennie.. Je la felicite d’ailleurs, en ces derniers moments, d’avoir enfin ete capable d’ouvrir des boites de cereales correctement, apres des remontrances sans fin.. Finalement, mes dernieres pensees seraient pour cette boite de cereales, je crois…

  • 10 janvier 2013 · 18h11 Micheline Girard

    Je dirais à ma fille que je l’aime plus que tout au monde et je demanderais à ma famille et à tous les humains de la terre de faire la paix, de respecter la terre ainsi que son prochain et tous les animaux car nous sommes ici que de passage et que nous devons tous nous aimer

  • 11 janvier 2013 · 08h37 melissa arbour

    Carpe diem

  • 11 janvier 2013 · 08h39 Mélissa arbour

    Carpe Diem, Je vous aime!

  • 11 janvier 2013 · 10h19 maryse tremblay

    Veni Vidi Vichi

  • 11 janvier 2013 · 13h27 BRUNEAU

    Ne t’en fais pas, ce n’est qu’un au revoir…

  • 11 janvier 2013 · 13h50 Jean

    N’ai plus là.

  • 12 janvier 2013 · 00h20 Arturo

    J’ai aimé

  • 12 janvier 2013 · 16h02 Mireille Hotte

    ;) Merci la vie et bien en profiter est essentiel! ;)

  • 13 janvier 2013 · 01h28 Éric Gagnon

    La dolce vita !!!

  • 14 janvier 2013 · 14h25 B. Forest

    Je ne regrette rien.

  • 14 janvier 2013 · 21h45 Karine Charlebois

    J’ai tout aimé….

  • 15 janvier 2013 · 10h07 Lorraine

    Comme nous ne pouvons pas gagnant billets serait une grande joie. Choisis-moi!

  • 15 janvier 2013 · 17h07 Virginie B

    Avis à tous ceux que j’ai aimé, qui m’ont aimé et que j’aime.. Laissez la paix régner en vous!

  • 15 janvier 2013 · 19h31 france pepin

    J’en ai bien profité!!!

  • 17 janvier 2013 · 00h31 CHARRON Estelle

    Ce n’est pas parce que je n’ai jamais su vous dire combien je vous aime que je ne vous ai jamais aimé. Mon amour était silencieux, mon silence vous le rappellera chaque jour, chaque nuit une fois que je serai partie.

  • 17 janvier 2013 · 07h53 Martine Castonguay-Roy

    Puisse la mort me redonner vie.

  • 17 janvier 2013 · 10h09 Shari Granillo

    Je souhaite avec tout mon coeur et ma tête, que mes derniers mots avant de mourir soient les suivants. :<>

  • 17 janvier 2013 · 17h54 precillya angers

    jai hate de vous retrouver la haut…

  • 17 janvier 2013 · 18h38 Guy Croteau

    au revoir la vie!

  • 18 janvier 2013 · 11h56 Huguette Béland

    Oh! que la vie a été belle

  • 18 janvier 2013 · 11h57 Huguette Béland

    Oh! que la vie a été belle.

  • 18 janvier 2013 · 12h08 Yves Pichette

    La vie m’a beaucoup donné.

  • 18 janvier 2013 · 20h19 céline lenoir

    À la prochaine!

  • 18 janvier 2013 · 20h44 céline lenoir

    J’ai tout aimé! Les gens de mon entourage, les enfants, ma fille ma petite-fille, mon amoureuse, leur sourire, leur spontanéité,la beauté,la bonté, la compassion,la générosité,la candeur, la jovialité,la nature, la mer, ses vagues, la bonne cuisine,la musique, l’écouter, jacques Brel, Barbara, Julos Beaucarne,Lisa Leblance, la voix de soprano de ma fille Geneviève,le cinéma,bien boire, bien manger,voyager, regarder, toucher,humer les odeurs de la foret,celles de la cuisine, écouter, le bruit des vagues, lire,écrire, nager, faire du vélo,aimer,rire. pleurer, faire l’amour,créér des objets artisanaux, jouer du piano, modifier des vêtements, créer des chapeaux, porter ces derniers et les vêtements recyclés,faire du crochet, participer à des concours, gagner. Oui,j’ai tout aimé tout sauf,le viol, les armes, la guerre,la violenceel la faim et l’indifférence dont meurent tant d’enfants et d’adultes,Je voudrais que tout cela cesse mais je regrette de n’avoir pu contribuer à la disparition irrémédiable de ces malheurs. Autrement, j’aurais tout aimé!
    Alors à la prochaine!

  • 19 janvier 2013 · 11h00 Madelaine M.

    Je vous aime…

  • 19 janvier 2013 · 11h01 Maire-France Sottile

    Bonne chance !

  • 19 janvier 2013 · 11h35 Desnouveaux Chloé

    La vie est belle.
    Vraiment surprenante.
    Carpe Diem

  • 19 janvier 2013 · 14h49 Houle Marcel

    Merci pour la belle vie que j’ai eu dans le bonheur et le partage,maintenant je vais rejoindre mes parents,mon frére et mes soeurs
    J`arrive

  • 21 janvier 2013 · 14h56 bernard vadnais

    J’ai vécu sur cette terre comme un homme en quête constante de cette liberté à laquelle Dieu appelle toute personne désireuse dans faire l’expérience. C’est pourquoi, il nous invite à marcher sur et dans un chemin de vie, constamment rempli de cette lumière que Lui seul peut offrir à l’humanité. C’est ainsi que je me suis laissé entraîner dans ce qui, pour l’être humain seul, est impossible; conquérir cet espace de vie, présent à l’intérieur de soi, pour être délivrer de cette prison dans laquelle mon humanité tient tant à me garder. Maintenant, je peux voir plus loin…que ce que mes yeux peuvent voir; je vois ce qu’il y a dans le coeur, ce qu’il y a d’impérissable, ce que la mort ne peut emporter avec elle: l’Amour.

  • 21 janvier 2013 · 17h27 Francine Ahélo

    Soyez heureux

  • 23 janvier 2013 · 16h46 daniel gleason

    je pense que je dirais quelque chose comme. Merci…merci a tout ceux qui on eu confiance en moi, qui on cru en moi et qui m’on aimé. Je ne regrets rien de ce que j’ai fait dans ma vie j’ai juste appris par mes erreurs. Tout ce que j’ai fait etait pour le mieux et non pour le pire en esperant que le monde a qui je tien le plus a pus voir ca en moi.
    A la prochaine

  • 23 janvier 2013 · 22h04 Yoann Léveillé

    L’ormelladbelsan croise victorieusement le fer avec des fleurs aux pustules jaunes. Des sourires de bravade entrouvrent le guichet des biftecks aux rainures mordorées. Il n’y a pas de fraternel, il n’y a pas d’ému réchauffant. Le glauque et la pénombre annoncent le triomphe de ce qui est tramé dans l’acier. Les coudes sont serrés, les coudes des mordicités. L’horrible plane et déverse sa lumière, il n’y a pas d’entrailles d’arborescences de verres, je n’en vois pas. Tout a été occis de ce qui réverbérait du clair. L’espoir est tranché et ses tranches ont la minceur de l’invisible. Ceci a la similitude de la mort dans le vil. Et pourtant… réscacor dibitlef théosmune. A travers des boréalités de névés-dentelures, un charme plus jeune que moi semble rallier des poignées d’idéal. Le possible est tué, mais une goutte de sang, échappée sur la terre, a la discrète racine d’un germe phosphorescent. – Claude Gauvreau (La charge de l’orignal épormyable)

  • 24 janvier 2013 · 00h18 Tremblay Mélissa

    Ma vie aura été une quête. Une quête de sens, des sens en quête de plaisirs, des plaisirs même dans la douleur. Cette vie, je l’aurai maudit et tant aimé. Offerte, cadeau bien emballé par l’amour de mes proches, je l’aurai honoré jusqu’à la toute fin.

  • 24 janvier 2013 · 12h35 Audrey Martin

    Merci de m’avoir donné l’opportunité de vivre heureuse et en santé, bien que ce fût bref…

  • 24 janvier 2013 · 13h16 Marc-Andre Taillefer

    J’ai vu, j’ai vécu, j’ai mouru

  • 24 janvier 2013 · 13h18 Marilyne Lavoie

    Je sens un drôle de picotement

  • 24 janvier 2013 · 14h05 Michael Harvey

    Salut Galarneau!

  • 25 janvier 2013 · 08h40 danielle ste-marie

    Merci la vie ! Je reviendrai !

  • 25 janvier 2013 · 11h24 Sylvie Raymond

    Je trouve votre site Voir très interressant et enrichissant.

    Merci de nous donner la chance de gagner des billets pour approfondir notre culture.

  • 25 janvier 2013 · 11h25 Sylvie Raymond

    Merci de nous faire bénéficier de la culture québecoise.

  • 25 janvier 2013 · 14h56 Catherine Paris

    Je regrette de ne pas t’avoir assez aimé. Je regrette de t’avoir fait mal. Je regrette tout le mal que je t’ai fait. Si c’était à refaire, je serais celle que tu veux.

  • 25 janvier 2013 · 16h43 Julie Demers

    La vie a-t-elle un sens, où est-elle juste cela? Mais…Ai-je fait une différence dans la vie de quelqu’un? Je le souhaite. Peut-être que obtiendrais-jei mes réponses dans l’au-delà!

    Mais à vous mes enfants, à toi mon copain et partenaire de ma vie, à mes parents, ma petite soeur, à ma famille et à vous mes amis, sachez que je vous aime et vous aimerez toujours, si je pouvais, je serais votre étoile, votre guide, votre ange gardien, si je pouvais.

    Et n’oubliez pas de profiter de chaque parcelle de votre vie :)

  • 25 janvier 2013 · 18h53 michele picard

    I do not think that we can judge. One does not know what goes on in another person shoes. Maybe we would do the same thing under the same situation. So, I do not think that we have the right to put someone to death. I do not think that the person should run free. Prison should be like a work camp until they are sixty-five. Not a slave camp but a work camp. Everybody has to work in life. There freedom would be definitely lost.
    I just love the opera.

  • 26 janvier 2013 · 22h06 Marina

    Je vous dis donc aurevoir pour la dernière fois…ou peut-être pas, qui sait!

  • 27 janvier 2013 · 16h27 Rosa-Lee Viens

    Bien que ma vie doive s’achever ainsi, entourée de tous mes proches et parents, je me sens seule. Je ne sais pas où je vais, je ne sais pas ce que je vais devenir, je ne sais pas ce qui m’attends, je ne sais rien. Ne rien savoir me rend vulnérable, me rend impuissante devant tant de questions laissées sans réponse. Avez-vous déjà ressenti un tel sentiment? Lorsque les ténèbres obscurcissaient le ciel, étendu dans votre lit, les bras croisés, vous demandiez-vous que se passerait-il le lendemain? le surlendemain? dans plusieurs années? Vous demandiez-vous, parfois, si votre existence avait une quelconque valeur? Si oui alors, au final, je ne suis pas seule. Vous n’êtes pas seuls. Et c’est ça le plus beau : même s’il n’y rien autour de vous pour vous guider, pour vous soutenir, pour vous aider, vous savez que personne n’est vraiment seul dans ce monde, dans cette existence, quoique triste.

  • 27 janvier 2013 · 16h29 Gaetan

    Je vous aimais, je vous ai aimé, je vous aimerai toujours. À la vie, à la mort.

  • 27 janvier 2013 · 16h32 Gaetan

    Bonjour la mort, j’arrive!

  • 27 janvier 2013 · 23h15 Suzanne Alleyne

    Time to go…

  • 28 janvier 2013 · 15h50 Yan-Cédrick Lavin

    Si j’ai fait ce que j’ai fait, c’est pour une bonne raison! Je ne regrette absolument rien et je suis fier de l’avoir commis. J’aimerais ajouter que personne ne m’a forcé à agir ainsi. Pour les autres, dites-vous que ce n’est pas par pur plaisir que j’ai accompli cet acte. Ils le méritaient… tous! Je quitterai ce monde dans très peu de temps, mais pour rejoindre un monde meilleur. Je vous y attendrai avec impatience et je vous accueillerai à bras ouverts. Merci de m’avoir écouté et j’espère que vous comprendrez un jour…

  • 28 janvier 2013 · 15h54 Alex Bourgeois Chabot

    Père, pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.

  • 28 janvier 2013 · 18h02 annie-claude st-maurice

    j’ai vécue une vie, mais avant tout j’ai existé. j’ai une une belle existance, remplis de rire tellement ris.. merci a tout c’est faux rires et a tout ceux qui en étais présents. je ne regrete rien. puisque tout au long de ma vie, j’ai faite ce qui me rendais heureuse. je crois a la vie après la mort,
    mes amis, sachez que vous avez faite partis de ma vie de mon bonheur. et je remercie le ciel d’avoir tombé sur des gens comme vous. Mes parents Merci pour tout ce que vous m’avez appris de la vie, vos paroles étais juste.. merci d’avoir su vous aimez et du même fait de m’avoir montré le respect de l.amour et d’autruis
    la seule chose qui me manquera et fois sous terre ou dans le ciel.. qui sait??c.est de vous touchez, vous prendres dans mes bras et de vous serré fort.. Mes fils adorés. Mes fils chéris faite moi la promesse de garder la tête haute et de jamais laisser personne vous d’émoraliser vous êtres uniques magnifique.. n’oubliez jamais.. soyez heureux et vivez pleinement votre vie sans vous imposez de limite sachez voir le bon dans tout. apprenez de vos erreurs mais ne regretté rien. la vie est drôlement faite.. et surtout ne pleurés pas mon départ, puisque la mort est la fin de mes souffrances. Dieu soyez le protecteur de mes enfants Amen ……

  • 29 janvier 2013 · 12h04 Francine Durand

    Merci à la vie, au bonheur que m’a donné ma famille. 4 soeurs et un frère, 2 enfants et 5 petits-enfants qui aujourd’hui sont mon plus grand bonheur.
    La santé pour une longue vie comme ma mère de 100 ans me comble encore.
    Je pars avec gratitude et comblée par la vie.

  • 29 janvier 2013 · 17h48 Chantal Chabot

    Ici gît le roi des buveurs, HIC !

  • 30 janvier 2013 · 12h22 Geneviève Allard

    Au tamis de la vie, je n’ai gardé que les paillettes et tout le sable est parti au fil de l’eau (Y. Audouard)

  • 30 janvier 2013 · 15h01 Catherine Miron

    J’ai aimé, j’ai dansé, j’ai lutté, j’ai crié, j’ai pédalé et j’ai marché. La fin de ma vie sera à l’image de son commencement : sourire aux lèvres, rire sincère et pied de nez à la vie. Seule dans ma marche, à la rencontre de la connaissance et d’une humanité parfois incertaine, mais toujours au rendez-vous…

  • 30 janvier 2013 · 17h53 Laurent-Xavier Lamory

    A suivre…

  • 30 janvier 2013 · 18h16 Ludovic Janelle

    Change mon statut facebook. Tu pourras écrire « est mort. »

  • 30 janvier 2013 · 18h18 Jason Dupuis MAyer

    Vivez, jasez, éclatez-vous société trop centrée sur elle-même. Ne jugez point et restez ouverte et intègre. Veuillez vous battre pour les causes qui vous tiennent à coeur et qui embellirons votre quotidiens. Comme Édith Piaf a toujours chanté, AIMER ! N’ayez pas peur de démontrer, avouer, ressentir et extravertir votre AMOUR ! Sinon vous allez-vous en vouloir pour le reste de vos jours.

  • 30 janvier 2013 · 18h50 Valérie

    Bienvenue sur Terre. Sur cette Terre où tout le monde est différent et tout le monde se fait traiter différemment. Essayez de changer cette réalité et vous finirez par mourir. Je suis née pour mourir et quoi que j’aie bien pu faire de bon ou de mauvais dans ma vie, je mourrai un jour. Alors, j’aime mieux en finir maintenant. Je préfère profiter de mon dernier souffle devant tous ceux que j’ai blessés, car, au moins, ma mort en apaisera quelques-uns et donnera un sens à mon histoire, à l’histoire que je laisse sur cette Terre.

  • 30 janvier 2013 · 22h21 Carol-Ann Latour

    -On dit que si la vie va trop vite, on doit courir pour la rattraper. Je crois avoir couru trop vite, car j’ai réussi à la dépasser.

  • 30 janvier 2013 · 23h16 Stéphanie Potvin

    Je vous aimes.

  • 31 janvier 2013 · 08h00 Constance

    La vie est belle.

  • 31 janvier 2013 · 09h06 berdin

    croyons en la réincarnation !

  • 31 janvier 2013 · 15h17 Valérie Parent

    Toute ma vie, j’ai aimé et j’aimerai au-delà de la mort. Merci à vous chers amis, chers amours, d’avoir partagé ces doux moments… d’avoir éclairé mon sourire, illuminé mon regard, ouvert mon esprit, agrandi mon cœur. Vous êtes ma vie, ma passion, mon espoir.

    Ce fut un bonheur sans fin de vous avoir près de moi. J’espère vous avoir communiqué intensément ma joie de vivre et mon idéalisme débordant afin que plusieurs petits bouts de moi se perpétuent dans l’univers.

    Je vous aime. Votre dévouée à tout jamais.
    Carpe diem…

  • 31 janvier 2013 · 15h38 Isabelle Espanola Skrzynski

    Elle s’abattra sur vous telle la pluie torrentielle d’un été crépitant, telle la chaleur ardente du premier amour apaiser par le prochain. La vie fut un combat de paix prise par assaut des horreurs de ceux qui se sont fait étranger face à sa finalité. Dans la pupille de la mère aimante, le plus grand mal pouvant être commis n’est qu’une incommodité à son regard. Dans la prunelle de la paix, l’injustice n’est qu’une incompréhension du précepte de la vie. Nous ne sommes que des soldats obéissants, amour en main. Il ne sert guerre de sortir les armes pour affronter la paix.

  • 31 janvier 2013 · 21h17 Mélanie Lussier

    J’ai tout le temps pensé aux autres, maintenant, ils me disent de ne plus m’en faire et m’occuper de moi, de plus, choisir mes combat, je ne suis pas oublié de sauver la terre…

  • 31 janvier 2013 · 22h16 Diane

    À mon fils unique,

    Lorsque ton père nous a quittés, tu n’avais que 7 ans.Je te remercie d’être l’homme que tu es aujourd’hui à 22 ans.J’ai aimé voyager avec toi. Nous avons ri, nous avons pleuré, nous nous sommes amusés, nous avons voyagé ensemble. Nous avons passé beaux des moments qui resteront gravé dans mon cœur.
    Maintenant , c’est à toi de vivre tes rêves les plus fous.
    TU RÊVES DE VIVRE À MONTRÉAL,À NEW YORK ET À HOLLYWOOD DE TRAVAILLER AVEC LES VEDETTES
    VAS-Y FAIT LE POUR TOI.

    Merci Alexandre (Alexjir)

    Je « t’aime » et je « t’aimerais « toujours. Maman

  • 31 janvier 2013 · 22h52 Maurice Roy

    J’ai reçu j’ai utilisé j’ai abusé j’ai joui j’ai aimé maintenant place à d’autres.

  • 1 février 2013 · 00h56 Edith giasson

    Bref, mais intense..

  • 1 février 2013 · 09h28 Guy Croteau

    au revoir, je reviendrai

  • 1 février 2013 · 14h58 Julie Beauséjour

    La vie est belle, profitez-en ça passe si vite…

  • 1 février 2013 · 15h24 Valérie Bolduc

    Bienvenue sur terre. Sur cette terre où tout le monde est différent et tout le monde se fait traiter différemment. Essayer de changer cette réalité et vous finirez par mourir. Je suis née pour mourir et quoi que j’aie bien pu faire de bons ou de mauvais dans ma vie, je mourrai un jour. Alors, j’aime mieux en finir maintenant. Je préfère profiter de mon dernier souffle devant tous ceux que j’ai blessés, car, au moins, ma mort en apaisera quelques uns et donnera un sens à mon histoire, à l’histoire que je laisse sur cette terre.

  • 2 février 2013 · 17h39 B. Forest

    yeah!!!!

  • 3 février 2013 · 10h50 Huguette Béland

    Que la vie a été belle!

  • 3 février 2013 · 10h52 Yves Pichette

    La vie est merveilleuse

  • 4 février 2013 · 08h10 HUGUETTE MORISSETTE

    Merci, mon Dieu, pour cette belle vie.

  • 4 février 2013 · 08h11 MURIELLE HAMEL

    Quelle belle vie j’ai eue!

  • 4 février 2013 · 08h41 Nicole Chaput

    Je vous aime…. et je vous aimerai toujours car l’Amour est éternel

  • 4 février 2013 · 08h45 Denis Robert

    À tous, toutes et Bonne Chance !

  • 4 février 2013 · 09h07 Marie-Josée Côté

    Mes derniers mots ne seraient pas tellement des mots. Un regard, le dernier, sur cette magnifique vie pas toujours rose, souvent grise, pluvieuse mais, quand les nuages se dissipent, quel beau soleil!

    Ma grand-mère disait qu’il y a toujours du positif dans le négatif, cela a été mon leitimov durant cette vie. La mort sera pour moi une fin en soi et je ne pourrai que dire de tout mon être, merci d’être encore vivante….

  • 4 février 2013 · 09h54 justine b

    Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerais malgré tout notre bonheur si court ensemble, je ne t’oublierais jamais, jusqu’a ce que la mort me fasse oublier.

  • 4 février 2013 · 10h10 Germain decelles

    Je serai toujours avec vous et je vous aime.

  • 4 février 2013 · 11h41 Marc Lebel

    God, please don’t look back in anger.

  • 4 février 2013 · 12h42 GISÈLE Gosselin

    je vais m’ennuyer de vous tous

  • 4 février 2013 · 13h19 Catherine Hirou

    Mes enfants ont été mes deux plus grands amours. Ils ont donné tout le sens à ma vie!

  • 4 février 2013 · 13h26 karine henri-bibeau

    je sais tres bien quels serait ses paroles pour l avoir vécu…en février 2012 j ai fait un acv a l age de29 ans.soudainement je suis tomber et j ai paralyser…mon conjoit me tiens la main en attendant l ambulance…je lui cheri écoute moi c est tres important…il me coupait la parole chérie arrete ce n est pas grave…oui cheri tu ne comprend pas je suis entrain de mourir et je dois t expliquer quoi faire avec les enfants!!!!nous avons 3 enfants de 1,2,3 ans.en fait je n ai jamais pu lui expliquer.je n avait pas peur et j était persuader de mourir tout se qui m importait c était d etre sur qu il allait bien s occuper des enfants.expérience tres traumatisante

  • 4 février 2013 · 16h37 stephane laplante

    bonjour je n’ait fait que passé

  • 4 février 2013 · 20h36 barbara wells

    THANK YOU FOR THIS WONDERFUL LIFE

  • 4 février 2013 · 20h37 barbara wells

    I AM GRATEFUL

  • 4 février 2013 · 22h00 Petit

    Dormir, enfin ! Je vais dormir !

  • 4 février 2013 · 22h02 Marie-Ève Bergeron

    Profitez de la vie avant que la vie décide de vous faire chier…

  • 5 février 2013 · 08h24 Stephanie Kubiscik

    Merci la vie

  • 5 février 2013 · 15h08 Amélie Lachapelle-Dagenais

    Mes dernière paroles

    Je désirerais marcher dans une tempête de neige, sentir cette calme tourmente autour de moi. C’est la sensation la plus près de la paix que je n’ai jamais ressentie. J’espère que de telles sensations sont possibles de l’autre côté, si ce côté existe. L’incertitude me permet de prendre un dernier risque.

    Réconfortez-vous en pensant que mes molécules se transformeront et vivront de nouvelles aventures. Peut-être danseront-elles au gré de ces vents tumultueux en mémoire de moi. N’attendez pas la fin pour vivre l’allégresse; mais ne pensez pas non plus devoir la chercher dans tous les extrêmes. Elle se cache dans les petites choses et ne se montent qu’à ceux qui sont capable d’y ouvrir leur cœur. Surtout, ne suivez jamais les recettes toutes faites, surtout pas les miennes. Surprenez l’Univers.

    Je vous aime.

  • 6 février 2013 · 09h44 Yan-Cédrick Lavin

    Si j’ai fait ce que j’ai fait, c’est pour une bonne raison! Je ne regrette absolument rienet je suis fier de l’avoir commis. J’aimerais ajouter que personne ne m’a forcé à agir ainsi.

  • 6 février 2013 · 11h04 Krystina Zeroual

    Je ne regrette rien et passe moi mon rouge à lèvres.

  • 6 février 2013 · 16h24 An

    J’ai mal!

  • 6 février 2013 · 17h42 Mireille Aylwin

    On recommence ça quand vous voulez!

  • 6 février 2013 · 18h02 Julien Bouchard

    Je ne sais plus pourquoi je meurs.

  • 7 février 2013 · 10h43 Le Blanc

    Je ne peux pas vivre sans toi… Alors, me voici.

  • 7 février 2013 · 11h41 Germain decelles

    Je serai toujours avec. Vous

  • 7 février 2013 · 15h10 Valérie

    Toute ma vie, j’ai aimé et j’aimerai au-delà de la mort. Merci à vous chers amis, chers amours, d’avoir partagé ces doux moments… d’avoir éclairé mon sourire, illuminé mon regard, ouvert mon esprit, agrandi mon cœur. Vous êtes ma vie, ma passion, mon espoir.

    Ce fut un bonheur sans fin de vous avoir près de moi. J’espère vous avoir communiqué intensément ma joie de vivre et mon idéalisme débordant afin que plusieurs petits bouts de moi se perpétuent dans l’univers.

    Je vous aime. Votre dévouée à tout jamais.
    Carpe diem…

  • 7 février 2013 · 16h48 Myriam Pelletier

    La vie est un cycle, il n’y a pas de fin.

  • 7 février 2013 · 16h49 Myriam Pelletier

    Je n’ai pas de regrets.

  • 7 février 2013 · 19h26 danielle ste-marie

    Ce n’est qu’un au revoir !

  • 7 février 2013 · 23h56 lyne primeau

    laisser moi partir sereinement sans remords et comme j.ai vécu… dans la simplicité. Je vous aime mes chéris, ne m oublier pas, il y aura toujours une petite part de moi sur cette terre. xxx

  • 8 février 2013 · 07h24 Jean-Luc Cousineau

    S.V.P. Prenez-soins de Catou. Je sais, elle est forte, a une bonne capacité d’adaptation, elle sait se faire aimer. Elle est sociable et surtout elle aime sans arrière pensée. Cependant, elle vit dans un monde qu’elle ne comprend pas. Comme bien des personnes déficientes intellectuelles, elle dépend de votre intelligence et de votre attention pour lui permettre de vivre heureuse dans ce monde qui lui est mal adapté.

  • 8 février 2013 · 20h20 Gauthier, Claudie

    Ton cœur cuirassé est mort avant son heur
    Elle pense à l’amour depuis les trente prochaines années
    Elle sait que vous finirez bien ensemble. Elle le sait
    Ce sont tes idées qui veulent enfin vivre et
    Ce sont par elles qui rebroussera ton cul-de-sac moral
    Ton chaste crâne est d’avance lui et toi tu gagnes le sou
    Elle exulte tes trente sourires et par toi elle contemple.
    Enfin ton esprit est remercié de ses trente ans de loyaux supplices
    Ton âme est dans tes mots tu ne contrôles plus ton âme
    Ta migraine est pareille à l’illusion qui explose
    Le jour est futile et grisâtre. Tes ennuis,
    Aucun château d’Espagne et de sables ou de soleil ne peuvent t’éblouir.

    Elle a l’amour à la nage aux profondeurs du Temps.
    Elle te prie de faire un pas sur son île rose
    Elle consent. Le désespoir est une force à retardement
    Elle a le Monde nouveau dans sa pupille que tu lui dis brillante
    Le clin d’œuvre s’illumine quand l’œillade fixe ta poésie
    Tu es l’artiste. Le rideau se lève et tu entonnes sur une note lente
    Tu prends le travers tatoué d’un autre prénom du coup des hanches
    Elle y dénombre l’octosyllabe ou l’orgasme
    Tu perds ta forteresse
    Elle jouit et là le huit penché de l’infini se redresse!
    Elle est ta putain et t’invite à prendre le trottoir

    Dans la rumeur tes neurones en rond siègent
    Sur un empire trop pâle à la clarté chérie
    Elle est prise aussi à ses propres trente-trois pièges
    Ainsi les jours automates se cochent à l’ennui

    Écoute le train lent que font les feuilles mortes
    Et l’entrain carillonne dans une sombre ruelle
    L’écho de la vie. La norme sociale te va comme un gant
    Tu cravates la liberté pour réussir à laisser passer le temps.
    Encor elle se parjure : Elle a fait pire et tu le sais

    Elle est petite, lâche et lasse à peine trente ans traversés
    L’éternité en robe du soir
    Elle est née dans l’hiver.
    Elle songe à une nouvelle page ou tu ancreras son prénom
    30. Trente bons jusqu’à tes pieds. Trente baisers se dactylographient
    Allons! Elle s’impatiente de naître au monde
    À votre Monde.
    Elle t’aime.

    Elle est bonne à lien, aveugle et trop sensible
    Tu as la vue inouïe, une vision des choses justes et le geste trop docile
    Tu es un trésor aux fonds des choses établies
    Tu es le Nord et elle perd d’autant tous ces points cardinaux
    Le mur de l’irréel se fige devant ces yeux
    Sors-la du faux or tu te sauveras la vie
    Tu es droit et elle; tout de travers.
    Certes!
    Elle t’aime.
    (Je t’aime.)

  • 8 février 2013 · 20h34 Rose-Marie Groult

    Mes chers enfants, petits-enfants, mon mari, ma famille mes amis…
    à quelques secondes du grand départ, je veux vous dire :
    Je vous souhaite d’aimer, de vous aimer autant que j’ai pu le faire, même si parfois cela fait mal !
    Je vous souhaite d’être passionné comme je l’ai été de tout ce qui existe sur cette terre, et qui en fait l’essentiel. La VIE !
    La forme d’une fleur, le bruit de l’eau dans le ruisseau, la couleur du ciel certains soirs, le bruissement des feuilles, le goût délicieux d’un met ou d’un vin, l’odeur d’un parfum d’un être aimé, les gestes d’un peintre sur la toile, le regard de mon chien qui me voit rentrer à la maison, la musique qui te pénètre jusqu’au coeur, et j,en passe. J’ai si bien profité de tous ces petits riens qui étaient si importants pour moi, qui m’ont permis de ne jamais mourir d’ennui, et qui me permettent de mourir en vie!!!

  • 8 février 2013 · 21h56 Virginie Besse

    J’ai eu beaucoup de chance de vous avoir dans ma vie, grace a vous j’ai beaucoup ri, j’ai chanté,dansé.mangé,baisé merci!
    parents et amisssssssssssssssss

  • 9 février 2013 · 09h45 christine

    Vous pouvez arrêter de chercher un coupable… OUI, c’est moi qui a mange la tarte…. Et c’est la meilleure tarte que j’ai mange !!! Maintenant, je pars l’esprit tranquille, je suis en paix avec moi-meme !

  • 9 février 2013 · 09h48 loret

    La vie n’aurait pas de sens sans la mort. Je serais toujours en vie pour vous, maman, Olivier, Assia et Nyah. Votre souvenir m’empêchera de disparaître. Grâce à vous, je n’ai pas peur de mourir. Je sais que vous êtes là pour me garder auprès de vous, que vous ne voulez pas que je regrette. Vous penserez à moi à chaque étape importante de votre vie future. J’en ai fait partie et j’en ferai toujours partie. Je serai là assurément, rien que pour vous, à l’intèrieur de chacun d’entre-vous. Et je vous soufflerai les mots que vous voulez entendre lorsque vous serez chagriné, heureux ou amoureux. J’aurai l’avantage de ne plus avoir de défauts. Vous aurez effacé tous les mauvais moments, les mauvais traits de ma personnalité et il ne restera plus de moi que la personne idéale. Celle que vous auriez voulu voir en moi, chacun selon votre perception, sera dans votre corps jusqu’à votre propre mort. Et là, nous nous retrouverons, et vous n’aurez rien à me raconter puisque nous ne nous serons jamais quitté.

  • 9 février 2013 · 11h25 Hélène Le Brun

    Voilà, je suis passée…

  • 9 février 2013 · 22h15 Gilles Lavallée

    Voir l’Opéra, et partir…

  • 9 février 2013 · 23h13 Margarita Flores

    On mesure l’intensité de notre véçu non pas avec le nombre de souffle que l’on a pris, mais plûtot avec le nombre de fois que l’on a eu le souffle coupé. J’ai eu peine à respirer à d’inombrabes reprises, merci la vie.

  • 10 février 2013 · 09h54 Catherine Paul

    J’ai peur, mais je suis prêt à partir, car j’ai mal d’avoir fait trop de mal…

  • 10 février 2013 · 09h57 Sylvie Parenteau

    Croyez-vous vraiment que l’être humain, qu’il soit coupable ou non, a le droit à cette condamnation à mort? Avez-vous pensé à ma famille, à mes proches…

  • 10 février 2013 · 12h36 KariAnne V. Sauvé

    Vivre la vie, c’est jouir de tous les moments, c’est d’apprécier un bon café chaud un jour d’hiver de froid. Vivez, profitez, devenez et allez!

  • 10 février 2013 · 12h37 KariAnne V. Sauvé

    Vivez, devenez, allez et profitez!

  • 10 février 2013 · 13h29 Alex Lagueste

    Si j’avais su… J’aurais pas venu…

  • 11 février 2013 · 07h35 Annie Pepin

    J’ai eu une très belle vie..mais il est temps pour moi d’aller rejoindre les miens…

  • 11 février 2013 · 10h05 dion francine

    la vie est belle, il faut en profiter

  • 11 février 2013 · 17h16 Wolford Diane

    J’ai fait de mon mieux,

    pas facile de plaire à tout le monde, pas facile de s’oublier afin de rendre service aux autres, pas facile d’être celle responsable du bonheur de sa petite famille mais je peux vous assurer j’ai fait de mon mieux avec joie et sérénité.

    Je vous aime

  • 11 février 2013 · 22h49 Lyne Lachance

    Je ne vous oublie pas, non jamais.

  • 13 février 2013 · 00h13 Rosalie

    Je vous attendrai en dansant la macarena avec Jésus alors que vous serez encore à l’école. Bonne chance (même si, de nous tous, c’est moi qui aie la tâche la plus difficile, soit d’apprendre la chanson de macarena sans tricher sur les mots…)

  • 13 février 2013 · 09h20 isabelle

    Tu as les yeux pers des champs de rosées
    tu as des yeux d’aventure et d’années-lumière
    la douceur du fond des brises au mois de mai
    dans les accompagnements de ma vie en friche
    avec cette chaleur d’oiseau à ton corps craintif
    moi qui suis charpente et beaucoup de fardoches
    moi je fonce à vive allure et entêté d’avenir
    la tête en bas comme un bison dans son destin

  • 13 février 2013 · 09h39 camille Brunet Girard

    La vie, c’est se laisser emporter. La vie, c’est de ne pas trop penser. La vie, c’est d’ouvrir ses ailes et de ne pas regretter. La vie, c’est de ne pas s’arrêter sur ce qui nous tient prisonnier. Faire confiance. Aimer. Rire. Chanter. Danser. Se trouver beau. Faire l’amour. Peindre. Cuisiner. Faire plaisir. Voyager. Vivre modestement. C’est tout ce que je souhaite à ceux qui resteront et qui seront libres.

  • 13 février 2013 · 10h30 Dalia Gutierrez Cruz

    au revoir

  • 13 février 2013 · 13h03 Marie-Lyne Lafond

    Merci la vie de m’avoir tant donné !

  • 13 février 2013 · 19h42 Suzanne Hébert

    Je t’aime, je t’aimais et je t’aimerai toujours………….

  • 13 février 2013 · 20h28 amara

    Je pars mais je continuerai à vivre toujours dans ton coeur.
    Je t,aime.
    Je serai toujours tienne.
    Adieu.

  • 13 février 2013 · 21h50 emilie breton

    les membres de ma famille on été les plus importants dans ma vie, mais je vais enfin connaître ma grand-mère Denise.. <3 Je aimais et je vous aimerai encore et toujours, moumou, poupou, alex et sam. !

  • 14 février 2013 · 10h51 Michel Levasseur

    J’ai aimé et on m’a beaucoup aimé

  • 14 février 2013 · 10h54 jean-marc denomme

    Je n’oublierais jamais la chance que j’ai eu!!!

  • 14 février 2013 · 12h00 Jennifer Vancol-Fable

    que l’aventure continue !

  • 14 février 2013 · 14h18 Cosset

    Un nouveau départ.

  • 14 février 2013 · 15h01 Suzanne POULIN

    Je remercierais mon fils d’être venu au monde lorsque j’avais 40 ans, car il a été ma raison de vivre et une véritable BÉNÉDICTION dans ma vie.
    Je remercierais Dieu pour les amis qu’il a mis sur ma route, pour les joies et les peines et surtour je prendrais le temps de mettre mon âme en ordre pour le grand départ, ou le nouveau commencement. Et si j’avais le bonheur d’avoir mes amis et parents près de moi, je leur dirais AU REVOIR et MERCI d’avoir été tout simplement EUX.

  • 15 février 2013 · 05h52 Marjolaine Charbonneau

    Vous que j’aime,

    Savez-vous que je ne vous quitte pas? Jamais de la vie!
    J’ai bien l’intention de me tenir à vos côtés pour vous aider.
    Et en plus, je ne parlerai pas, c’est déjà pas mal, non?
    Mais si vous essayez de me rejoindre, je serai probablement
    en train de faire le ‘party’!.
    Un petit mot sera le bienvenu
    et je vous recontacterai dans le plus bref délai.

    SOURIEZ DONC À LA VIE! PRENEZ SOIN DE VOUS.
    SOURIEZ À L’AMOUR, À LA JOIE, AUX RETROUVAILLES.

    SOYEZ HEUREUX! GROS BISOUS ET CÂLINS!

  • 15 février 2013 · 08h32 Alice I.

    Non, je ne regrette rien. Non, rien de rien.

  • 15 février 2013 · 10h48 danielle ste-marie

    À la prochaine !

  • 15 février 2013 · 13h26 christophe

    Tout ça pour en arriver là ! Je vois les choses différemment maintenant mais il est bien trop tard pour avoir des regrets ou des remords…

  • 15 février 2013 · 17h04 Normand Racine

    Au plasir de se revoir dans une autre vie.

  • 15 février 2013 · 19h55 Nancy Desroches

    Je continuerai de vous aimez….

  • 15 février 2013 · 21h46 Bérurier Bernatchez

    Un pizza toute garnie sans anchois S.V.P.

  • 16 février 2013 · 12h58 Humbert Antoine

    Chérie éteint ta clope. Me semble que ça sent l’gaz.

  • 16 février 2013 · 21h31 Véronique

    Merci d’avoir croisé mon chemin et d’avoir fait parti de ma vie. Jamais je ne vous oublirai…

  • 17 février 2013 · 06h01 Marie-P.

    Mes derniers souffles seront remplis d’amertume. La vie telle qu’on la connait n’est pas. Je dirais à mes enfants de voyager, de s’ouvrir à toutes les autres cultures du monde. De ne pas grandir trop jeune, mais de rajeunir de vieillesse. Que les instants présents passent mais ne restent pas, qu’il faut s’accaparer de toutes joies et de se départir des tristesses. Je quitte ce monde avec un coeur lourd. Lourd d’amour pour tous. Lourd de projets abandonnés, d’amour ensevelis d’innocence et de jalousie. Jalouse de vous quitter mes enfants puisque vous vivez inconsciemment. Sans savoir que mourir, est ma plus grande peine.

  • 17 février 2013 · 08h29 véronique gatien

    Si tu veux être heureux, soit le

  • 17 février 2013 · 10h42 Melissa .G

    Je t’aime, mon fils

  • 17 février 2013 · 17h37 Alain Fortaich

    Ma demeure sera
    le coeur
    des gens
    qui m’aiment

    Me laisserez-vous
    habiter
    votre mémoire?

  • 18 février 2013 · 09h51 Marie-Josée Riverin

    Je ne suis jamais allée à l’opéra, ça manque à ma culture! Ce serait une bonne occasion!

  • 18 février 2013 · 12h48 Yolaine Bastien Vincent

    Silence…j’ai assez parlé

  • 18 février 2013 · 18h06 emilie breton

    Je rencontrai enfin ma grand-mère que jen’ai jamais connu… Je vous aime Moumou, Poupou, Alex, Sam, Dan <3

  • 18 février 2013 · 23h04 Emilie Larocque

    J’espère que mon passage a été plus positif que négatif. Ce dont je suis le plus fière, c’est d’avoir su vivre heureuse en écoutant mon coeur.
    À tout ceux que j’ai blesser, je suis sincèrement désolée. À tout ceux qui m’ont blessé, je vous pardonne.

  • 19 février 2013 · 14h29 Daniel Tremblay

    Je dirais que j’avais vécu une vie formidable malgrès quelque défaillances de ma santée et que je demande pardon du plus profond de mon coeur à toutes les personnes dont j’ai fait du tord pendant mon alcoolisme.

    Et que ma drogue préférée depuis ma sobriété se reprendre partout,c’est du LSD pour du LOUÉ SOIT DIEU

  • 20 février 2013 · 10h57 Karine Projean

    Je regrette mon geste. Je regrette le mal que j’ai fait à mes victimes, à leurs parents, frères et soeurs. Je pense aux enfants qu’ils auraient pu avoir, au bien qu’ils auraient pu faire autour d’eux. Alors que mon heure approche, je suis serein. J’ai eu beaucoup d’amour à la fin. J’en suis reconnaissant.

  • 21 février 2013 · 08h40 Lina Scarpellini

    La mort, voilà bien l’ultime transformation. Si mon heure est venue, qu’il en soit ainsi car j’aurai passé ma vie à me préparer à ce dernier voyage

  • 21 février 2013 · 11h34 Marc Duhamel

    Merci mon Dieu.

  • 21 février 2013 · 17h45 Maude Crispo

    On pense qu’on a beaucoup de temps mais il n’en est rien. On se retrouve bien vite au bout du chemin et on se dit, déjà? On regarde derrière et la gorge nous sert en se disant qu’on n’a pas tout fait, on n’a pas tout dit, on n’a pas tout vécu. Mais il n’y aura pas de retour.

  • 21 février 2013 · 17h47 danielle ste-marie

    je reviendrai !

  • 21 février 2013 · 19h09 Guy Morand

    Quoi ! C’est déjà fini ?

  • 21 février 2013 · 19h56 Beaupré

    Comme j’ai bien vécu, j’ai bien aimé, j’ai bien mangé, j’ai bien bu et j’ai bien baisé. Oui, cette vie valait toutes les peines et misères que j’ai dû endurer.

  • 21 février 2013 · 20h11 Bonnie Hannah

    Au revoir a tous le monde, j’espere que paix peut etre realiser…. un jour…un jour…l’amour…

  • 21 février 2013 · 20h58 bourdeau rollande

    La vie est belle il faut en profiter jusqu’à la fin.

  • 22 février 2013 · 07h30 barbarawells

    I have had a good life. I am grateful

  • 22 février 2013 · 08h56 Normand Lamoureux

    Je peux dire que j’ai été privilégié par la vie, d’être né d’un bon père et d’une bonne mère, qui m’ont donné deux bons frères et qui m’ont donné à leur tour un bon neveu et trois bonnes nièces. Je remercie la vie d’avoir mis sur mon chemin, de bons amis et mon dernier amoureux, qui m’a beaucoup donné. Je t’aime et je vous aime tous.

  • 22 février 2013 · 09h20 Lucy Benchimol

    « Jaime la vie, quel dommage que ce soit ainsi ».

    Les dernières paroles de ma mère,avant de s’éteindre d’un cancer ovarien, Le 17 Mars 2011.

  • 23 février 2013 · 10h55 Denis Belzile

    J’aurais aimé vivre encore longtemps.

  • 23 février 2013 · 12h47 carin reggie

    Merci de m’avoir accordé cette danse, j’en ai profitée…

  • 24 février 2013 · 15h41 Elisabeth Goupil

    Chaque seconde fut la première et la dernière; j’ai vécu une vie-éclair.

  • 24 février 2013 · 21h09 Anne-Sophie

    Ah non, j’ai toujours détesté les piqûres !

  • 24 février 2013 · 21h10 Ludovic

    Ne dites pas : mourir ; dites : naître. Croyez. (V. Hugo)

  • 25 février 2013 · 10h46 MARIO CERE

    J’aimerais voir tout ma famille et toutes les personnes proches et leurs dire
    comment je les ai appréciées.

  • 25 février 2013 · 20h28 Joanne Lefort

    Cher amour, chère fille, chers amis, je vous ai tellement aimés! Merci de vous souvenir de moi en trinquant à ma santé lors de vos prochaines rencontres.

  • 25 février 2013 · 20h31 Diane D. Scandella

    J’ai quand même beaucoup profité de la vie mais jamais assez à mon goût… Il y a tellement de choses à faire encore mais mon autre vie m’appelle. Il y a tant de pays que j’aurais voulu visiter, en connaître plus et en savoir plus sur tout et sur rien.
    Le plus grand plaisir de ma vie fut de donner naissance à mes deux enfants et d’avoir eu la chance de connaître mes petits-enfants. Rien au monde ne peut combler cette joie et je l’ai vécu avec la personne qui m’a accompagné durant toutes ces années et c’est toi mon mari. Ensemble, nous avons fait un bon bout de chemin et un jour, nous continuerons cette route là où nous l’aurons laissé….
    A tantôt !

  • 26 février 2013 · 10h30 Marie-Pier Perron

    Est-ce que je pourrais avoir un dernier verre?

  • 26 février 2013 · 21h14 Lisa Walton

    Il fut ma plus belle passion.

    LW

  • 27 février 2013 · 13h22 karine henri-bibeau

    vous avez été ma vie mes 3 amours chéri…

  • 27 février 2013 · 13h28 karine henri-bibeau

    j ai vécu ce que je croyait mes derniere minutes l an passé a la suite d un acv…chéri regarde moi dans les yeux,non ne pleure pas tu est l homme de ma vie occupe toi de nos 3 enfants ils sont mes amours chéri ils sont ma vie,je veillerez sur vous je vous aime…

  • 27 février 2013 · 19h45 Alexandra Houle

    Je vous quitte, mais ne pleurez pas. Soyez réjouis pour moi, car j’ai eu l’opportunité de vivre une vie remplie d’amour, d’amitié et de joie. Je n’ai aucun regret. Je vais rejoindre maman qui est au ciel depuis déjà trop longtemps. De là haut, je serai votre ange gardien. Je veillerai sur vous. Je vous aime. xxx

  • 28 février 2013 · 10h13 alami

    Le plus terrible dans la mort, ce n’est pas le terme, la fin, le départ, c’est l’exclusion.
    Naître, c’est être admis, accueilli, inclus ; mourir, c’est être exclu.

  • 28 février 2013 · 10h45 Jean Bélisle

    HOP!…La VIE

  • 28 février 2013 · 15h55 Anne-Marie B.

    Ça y est, la mort est pile au rendez-vous. J’ai vécu ces années à me demander quel était le but. C’était il y a un an que j’ai commencé à vivre ma vie. Quitter ce monde merveilleux m’attriste au plus haut point, mais je n’ai aucun regret. Maman, papa, mes frères et mes amis, séchez vos pleurs car je quitte ce monde sereine et en paix.
    Et mon amour, mon bel et tendre amour. Sache que ton nom restera gravé dans mon coeur à tout jamais. Ton sourire et ton regard m’accompagnent dans ces derniers moments. Je me sens enveloppée et portée par ton amour.
    Ne pleurez pas pour moi. Je vous aime. Merci d’avoir fait partie ma vie.

  • 28 février 2013 · 20h26 Thérèse Létourneau

    Je recommencerais tout ou presque avec la même passion mais en connaissance de cause.

  • 28 février 2013 · 23h00 Louise guilbeault

    La caresse de chaque souffle des personnes que j’ai cotoyé
    A été comme l’eau sur une fleur désèchée. J’ai été, Je suis, j’ai aimé, j’ai grandi, je me suis amplement épanouie…Gardez précieusement mes boutures bien en vie car aujourd’hui je vous quitte sans un mot!

  • 1 mars 2013 · 11h26 paquet anne

    contente de partir.

  • 1 mars 2013 · 22h06 Julie Gaudreault

    Déjà la fin?

  • 3 mars 2013 · 13h15 Claude Jacques

    J’ai vécu heureux et en paix…presque tout le temps

  • 3 mars 2013 · 17h10 Levasseur Lise

    j ai aimé la vie et la vie me la bien rendu.

  • 3 mars 2013 · 17h11 Cristine Lachapelle

    Ouvrez vos yeux, bordel. Vous n’assistez pas une exécution, vous assistez à un meurtre.

  • 4 mars 2013 · 10h18 Mélissa Bérubé

    Je ne regrette rien et je m’ennuierai de tous les gens que j’aime, merci infiniment la vie!

  • 6 mars 2013 · 16h43 Shayna Spivak

    Une vie sans amour, ou passion, ou l’espoir…est une vie qui n’est pas digne d’être vécue.

  • 6 mars 2013 · 20h47 Julie Barbeau

    Ce n’est pas ce que l’on fait dans la vie que l’on regrette.
    C’est plutôt, ce que l’on a pas fait.
    Ceci dit à ce jour, dû à plusieurs facteurs pour lesquels j’ai énormément de gratitude et merci la vie, je n’ai que deux regrets:
    1- Je ne vous ai jamais demandé pardon.
    À vous qui tout comme moi étiez enfants et que pour ma propre survie je n’ai sû que malmenés, intimidés, bref blessés. Pardon

    2- Déjà à Tokyo, je ne suis pas allée te rejoindre en Nouvelle-Zélande, ton pays natal, comme tu me l’avais prestement proposé.
    Que seraient nos histoires aujourd’hui?
    Je t’aime…encore…toujours

  • 10 mars 2013 · 11h02 Carmen Prince

    Pardon à tous ceux et celles que j’ai fait souffrir. Mes regrets n’effaceront jamais la vie que je vous ai volée, mais j’espère qu’elles mettront un peu un baume sur votre douleur.

    Vous qui avez ou qui aurez des enfants, montrez leur le chemin et aimez les du plus profond de votre coeur pour toujours et à jamais. Adieu !

  • 5 juin 2013 · 15h31 Carine Saintil

    Mourir, enfin, m’enfin, cela fait si longtemps que j’attendais ce moment-là que je n’y croyais plus.
    Enfin mourir, enfin partir ou enfin me reposé, allez voir ailleurs si j’y suis dans cet autre ailleurs qui depuis toujours m’appelle. Ce n’est pas tant la fatigue que l’épuisement qui m’enlève tout goût, j’ai encore le goût, elle est là sur ma langue, dans mes yeux, dans mon corps. Le goût des joies et des peines de cette terre, oui j’ai le goût, elle est toujours là. Je vois encore toutes les beautés de Mon monde à moi, de notre monde. le ciel bleu d’été, les verdoyantes vallées, les étendues d’eau qui savent comment me remplir. Éternel optimiste que je suis et si mourir serait comme un médicament qui guérit tout et ensuite on ne se rappelle même pas de la douleur qui nous terrassait. Mourir ce n’est pas une libération c’est la seule option viable dirais-je ? laissez-moi vous sourire mes amours, mes aimés, mes multiples amants et amantes, mourir c’est partir pour mieux revenir qu’en sais-je ? Jamais j’aurais cru être tant aimé par vous tous, mon cœur tant de fois brisé et tant de fois recollé par vous mes amours, merci pour votre amour car je vous aime tous autant. je vous ferai des signes c’est promis, maintenant laissé moi partir, j’ai vraiment envie de mourir la maintenant.
    Adieu mes amours.

  • 10 juillet 2013 · 11h44 Lemieux, Nathalie

    Ne pleurez pas sur ma vie, je l’ai très bien vécu. Sourriez car le meilleur reste à venir.

  • 4 septembre 2013 · 11h21 Nicole Chaput

    N’oubliez jamais que je vous ai tous et toutes, beaucoup aimé

  • 5 septembre 2013 · 09h07 Rachel Tremblay

    Maman, si seulement les différents entre nous n’avaient jamais existés, si seulement tu avais pu croire en moi et en notre lien mère-fille, si seulement le temps avait pu arrêté, juste un instant, pour que je puisses te dire: Je t’aime et tu me manques !

  • 5 septembre 2013 · 15h33 Daniel

    Je pars tranquille car qui sait, la mort est peut-être une récompense!

  • 6 septembre 2013 · 19h22 Lamy

    Je meurs!

  • 4 octobre 2013 · 11h03 LYNE HEBERT

    Je veillerai sur vous, je vous aime

  • 23 novembre 2013 · 09h59 Danielle Belisle

    J’adore aller à l’opéra malheureusement je ne peux rarement m’offrir cette sortie. Quand j’ai cette chance, je suis comblée.

  • 8 décembre 2013 · 21h26 OZANNE BREDA MARION

    Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime. Je t’aime, je vous aime.

Présentation

En grande première québécoise, une œuvre phare et forte de l’opéra d’aujourd’hui, acclamée partout dans le monde, et un vibrant plaidoyer contre la peine de mort. L’histoire vraie de Sœur Helen Prejean, qui a inspiré le film primé aux Oscars, est ici mise en scène par l’une des étoiles de la mise en scène lyrique canadienne, Alain Gauthier.

Offre exclusive Voir.ca

Obtenez 33% de rabais sur les billets de catégorie 2 pour Dead Man Walking

Utilisez le code promotionnel VOIR

9 mars
19h30
12 mars
19h30
14 mars
19h30
16 mars
19h30

Concours

À gagner : 4 paires de billets pour Dead Man Walking.

Cliquez ici pour participer.

Programmation

Aussi à l'Opéra de Montréal

@operademontreal sur Twitter

À lire également

Opéra de Montréal
260, boulevard de Maisonneuve Ouest
Montréal (Québec) H2X 1Y9
www.operademontreal.com

Billetterie
514.985.2258 / 1.877.385.2222
Billettterie en ligne