-

Yann Tiersen
Dust Lane
2010(Anti)

Voir recommande
Dust Lane Critique par Voir.ca - . Cote: 3.5

Depuis quelques années déjà, le multi-instrumentiste Yann Tiersen tente de se distancier de l’étiquette Amélie Poulain qui lui colle encore au corps. Ainsi, le Breton a progressivement abandonné le piano-jouet pour laisser la place aux guitares saturées, au Moog et à des ambiances sonores plus lourdes et chargées. Un changement d’abord opéré sur son précédent disque – le Retrouvailles de 2005 – et qui est achevé maintenant sur Dust Lane. On remarquera aussi que Yann Tiersen a ici totalement délaissé le français au profit de l’anglais ainsi que, en grande partie, la formule couplet-refrain. Dust Lane, un disque influencé par la mortalité et le deuil, dévoile une sorte de magma sonore se traduisant en huit longues pièces denses.