Il était une fois l’impressionnisme… Mais pourquoi l’impressionnisme a-t-il autant de succès?

1 novembre 2012 14h35 · MBAM

Seul arrêt au Canada, l’exposition présentée au Musée des beaux-arts de Montréal jusqu’au 20 janvier 2013 permet d’apprécier des chefs-d’œuvre de Renoir, Bonnard, Corot, Cassatt, Degas, Gauguin, Manet, Millet, Monet, Morisot, Pissarro, Sisley et Toulouse-Lautrec… La collection amassée par Sterling et Francine Clark constitue l’un des plus beaux ensembles impressionnistes conservé dans son intégrité, seulement concurrencée en Amérique du Nord par les collections de leurs rivaux, Albert Barnes à Philadelphie et Duncan Phillips à Washington.

Mis en tournée à cause de travaux d’expansion majeurs, les chefs-d’œuvre de la peinture française du Clark ont déjà été vus par plus d’un million de visiteurs à travers le monde. Quelque 75 œuvres sont mises en circulation par le Sterling and Francine Clark Art Institute. Pour sa présentation en exclusivité canadienne, le MBAM a imaginé pour vous une présentation et une histoire de l’impressionnisme unique dans cette tournée mondiale.

Comment regarder l’impressionnisme aujourd’hui? Comment retrouver sa saveur de scandale, sa force de subversion et son pouvoir d’invention?

C’est la réponse à laquelle ce blogue tentera de répondre à travers une série d’articles qui reprendront le parcours conçu par le Musée des beaux-arts de Montréal. Première au Québec consacrée à l’histoire de l’impressionnisme, soit de sa genèse à l’affirmation du groupe jusqu’à sa dissolution, cette exposition permet de comprendre les enjeux de ce mouvement révolutionnaire à la lumière des recherches récentes dans son contexte esthétique mais aussi culturel, politique et sociologique.

Devenu l’un des mouvements de peinture les plus appréciés et les plus populaires de tous les temps, l’impressionnisme a en fait bouleversé le monde de l’art en Occident pour le structurer tel qu’il est aujourd’hui. Bien davantage qu’un style de peinture, il a cristallisé les aspirations d’une époque de profonds changements sociaux, abordant l’écologie et la science optique, la performance du geste et la vitesse du monde moderne, le nouveau règne du marché, l’art comme une valeur de spéculation, l’apparition du système des avant-gardes et du duo marchand-critique, la subversion artistique comme valeur de progrès politique, l’impressionnisme au féminin et l’émancipation féministe, la mode comme vecteur de modernité, la mort du Salon et l’émergence de la figure de l’artiste…

Prochaine étape : Robert Sterling Clark alias Mr. Anonymous

 

Nathalie Bondil
Directrice et conservatrice en chef du MBAM
Commissaire de l’exposition à Montréal

Image utilisée: Edgar Degas, Danseuses au foyer (détail), vers 1880. © Sterling and Francine Clark Art Institute, Williamstown, Massachusetts, USA

Partagez cette page

+ Ajouter le vôtre Commentaires 52

  • 1 novembre 2012 · 17h27 Josée Maillé

    Il est intéressant de regarder l’impressionnisme comme un mouvement révolutionnaire. Ca me plaît plutôt.

  • 2 novembre 2012 · 12h04 Jo

    Cette exposition me fera-t-elle aimer l’impressionnisme? Je l’espère bien.

  • 2 novembre 2012 · 12h31 Renald Lefebvre

    Je ne suis pas un connaisseur en peinture, loin de là. Mais les oeuvres de plusieurs peintres expressionnistes viennent me chercher au plus profond de moi-même sans que je ne puisse expliquer pourquoi. J’aime, c’est tout!

  • 2 novembre 2012 · 12h44 Marie-Laurence Laroche-Tanguay

    Cette exposition à saveur sociologique saura plaire!

  • 2 novembre 2012 · 13h47 daniel charron

    Pour moi,le mouvement impressionniste est le plus fadcinant des courants artistiques,question de goût personnel,il y avait du mouvement,presque du 3d et des flous,vraiment intéressant,plaisant à l’oeil et à l’esprit.

  • 2 novembre 2012 · 14h20 Maryse Beaulieu

    Pour moi, les artistes du mouvement impressionniste sont ceux qui ont trouvé la façon de fixer un moment dans le temps. Chacune des oeuvres déborde de mouvement, de spontanéité… Révolutionnaire car le côté statique du portrait y est vaincu!

  • 2 novembre 2012 · 15h18 Veronique Fleury

    On se sent immergé par ce type d’art. L’expression dépasse l’esthétisme. Véritable source d’inspiration.

  • 4 novembre 2012 · 11h09 Linda Grabosky

    Merci au musée des Beaux-Arts de nous faire partager une fois de plus l’Art avec un grand « I » comme l’Impressionnisme.

  • 5 novembre 2012 · 08h52 Renald Lefebvre

    Je n’ai jamais compris ni jamais voulu comprendre pourquoi j’étais si émerveillé deavant un oeuvre soir de Monet, Manet, Renoir ou Dégas. Ça me touche au plus profond de mon être, c’est tout.

  • 10 novembre 2012 · 16h56 Colette Laprade

    Ma préférence va à l’endroit des impressionnistes. C’est toujours un réel plaisir de visiter l’exposition.

  • 10 novembre 2012 · 18h29 Adrian Martinez

    Je pense que l’impressionnisme nous fait imaginer, participer, aller plus loin et ça c’est magique.

  • 11 novembre 2012 · 14h05 Jacunthe Chevalier

    Très impatiente de voire (et vivre?!) cette exposition.

  • 11 novembre 2012 · 14h40 Anthoine Gagnon

    Manet <3

  • 12 novembre 2012 · 21h55 linda cazale

    Pourquoi l’impressionnisme a-t-il autant de succès aujourd’hui ? Je l’ignore… Je dirais peut-être à cause de la puissance de l’évocation de certaines des oeuvres associées à ce mouvement artistique.

  • 13 novembre 2012 · 06h11 Renald Lefebvre

    Ça m’attire suffisamment pour me déplacer de Québec et louer une chambre d’hôtel avec comme but premier de voir cette exposition.

  • 13 novembre 2012 · 13h47 Carole T.

    Rappelons l’origine de l’appelation « Impressionisme »:
    L’impressionnisme doit son nom au titre d’un tableau de Claude MONET, « Impression soleil levant ». Edmond RENOIR chargé de la réalisation du catalogue d’une exposition de 1874 où figurait ce tableau, critiqua la monotonie des tableaux de MONET, et lui rétorqua « Mettez l’impression ».
    Un peu plus tard, quand on lui demanda le nom de ce tableau, MONET répondit « Mettez l’impression ». Un journaliste, Louis Leroy, voulait marquer son mépris pour certains peintres qui lui semblaient délaisser la forme au profit de leur impression visuelle, et pris pour cible le tableau de Monet, en le taxant ironiquement d’ »impressionniste »… Le terme fut retenu dès lors par le groupe de peintres incriminé et par la critique.

  • 14 novembre 2012 · 10h06 linda cazale

    C,est la force d’évocation de plusieurs oeuvres impressionnistes qui contribue, je crois, au succès de ce mouvement artistique.

  • 15 novembre 2012 · 07h49 Josée Caron

    J’ai toujours beaucoup aimé les impressionnistes. Voir certaines de leurs oeuvres à Montréal ferait mon plus grand bonnheur!

  • 16 novembre 2012 · 11h13 Nathalie Provost

    Mettre en perspective l’impressionnisme dans son contexte historique est assurément intéressant pour mieux comprendre ce qui a conduit à son émergence.

  • 16 novembre 2012 · 11h28 Karine

    J’apprécie depuis longtemps les oeuvres de Renoir. Je découvrirais avec plaisirs les chefs-d’oeuvre des autres artistes dans cette exposition.

  • 17 novembre 2012 · 15h30 Sophie Lapointe

    Je suis bebejabets, artiste peintre et
    coureuse des bois…
    Les Impressionnistes ont profondément
    marqué ma démarche artistique.
    Grâce à eux, j’expose maintenant
    dans une galerie aux USA.
    Je souhaite voir cette fabuleuse
    exposition…

  • 19 novembre 2012 · 11h51 Milica Maltez

    Excellente idee d’attirer et d’eduquer les gens.
    L’impressioninsme est beau parsque il est seulment le reflet du realite.

  • 19 novembre 2012 · 13h37 Jorge Guerra

    Contemporain de la photographie, l’impressionnisme nourrit par des recherches nouvelles sur la couleur et la lumière créa les bases qui donneront naissance à l’art moderne. Ces changements de vision correspondent à une évolution profonde de la société. Les impressionnistes agissent au nom du réalisme.
    Les recherches et les expériences réalisées par les impressionnistes exaltent la couleur et cherchent à rendre visible la lumière. Ils s’aperçurent qu’aucune couleur n’existe réellement dans la nature et qu’elles sont un produit de la lumière ou de la densité de l’air. C’est le spectateur qui va recréer la toile.
    Les couleurs sont ainsi mélangées sur la palette et non pas posées directement sur la toile mais sur une préparation. Les touches ne sont pas juxtaposées, mais se superposent aussi bien les unes sur les autres que sur le fond initial et se mélangent dans la composition recréée par l’expectateur.

  • 21 novembre 2012 · 10h28 Renald Lefebvre

    Étant de Québec, je prends toujours un hôtel ( avec les repas aux restaurants et autres dépenses requises) avec comme but premier d’aller voir une exposition qui m’intéresse. De telles expositions procurent donc à Montréal des retombées économiques qu’il ne faut pas sous-estimer.

  • 21 novembre 2012 · 20h42 Hersant

    J’ai été conquise par Monet et ses peintures ainsi sa belle demeure à Giverny que j’ai eu le bonheur de visiter et je rêve de découvrir d’autres impressionnistes à travers cette exposition et de les faire découvrir à ma petite-fille.

  • 25 novembre 2012 · 12h40 Danielle Lemaire

    J’aimerais en pensée refaire un voyage en Gyvenchy. Quel extraordianire paysage

  • 30 novembre 2012 · 09h17 Lucie Duval Côté

    Les peintures impressionnistes m’ont toujours particulièrement séduite dans les expositions où j’ai pu les admirer. Ce serait un grand bonheur de me rendre au Musée des Beaux-Arts et de les revoir à nouveau toutes réunies en un même lieu.

  • 1 décembre 2012 · 13h50 Denyse LaHaye

    J’ai eu la chance de visiter, il y a quelques années, la collection Barnes à Toronto. Je me souviens de l’intense émotion ressentie à me retrouver devant ces authentiques chefs-d’oeuvre, au lieu des habituelles reproductions qui ont tout de même eu le mérite de me les faire connaître. Un pur bonheur que j’ai l’intention de renouveler bientôt
    en allant voir, cette fois, les Impressionnistes, au MBA de Montréal.

  • 5 décembre 2012 · 11h58 Anne-Frédérique Hébert

    Je ne connais pas beaucoup l’impressionnisme. Ce courant me semble toutefois très intrigant et porte ;a réfléchir sur plusieurs questions et idéologies actuelles. Visiter l’exposition pourrait s’avérer une découverte marquante.

  • 7 décembre 2012 · 13h49 MORIN PAULINE

    quelle grande beauté ces oeuvres…. et les couleurs sont douces et magnifiques `,c`est reposant et inspirant

  • 7 décembre 2012 · 13h54 MORIN PAULINE

    quelles merveilleuses peintures, ses couleurs sont magnifiques et très inspirantes,pour moi,…ça me fais voyager dans le temps…

  • 7 décembre 2012 · 19h48 Maurice Leboeuf

    Je me souviens d’avoir visiter le Quai d’Orsay et m’être intéressé à toutes les toiles d’impressionnistes qui avaient des explications. Bref, je compte bien visiter le musée des Beaux-Arts de Montréal.

  • 10 décembre 2012 · 13h31 Marilou Aubin

    Impressionnants ces impressionnistes..!

  • 10 décembre 2012 · 14h17 Julie Rainville

    Il est inspirant de voirs des grandes oeuvres visiter notre ville, quelle occasion exceptionnelle

  • 10 décembre 2012 · 15h14 Marina loye

    Ce qui est invitant avec l’impressionisme c’est qu’il y a juste assez de réel pour imaginer

  • 10 décembre 2012 · 22h13 Anny

    Je me revois a decouvrir cet univers dans mon cours d’histoire de l’art il y a pres de 20 ans. Et je suis encore autant sous le charme qu’a ce moment…

  • 10 décembre 2012 · 22h17 Anny

    Je me revois a decouvrir cet univers dans mon premier cours d’histoire de l’art il y a pres de 20 ans… Et je suis encore autant sous le charme aujourd’hui…

  • 12 décembre 2012 · 11h26 Daniel Lanctôt

    Quel merveilleuse évasion que se bercer dans ce monde artistique, et créateur.

  • 13 décembre 2012 · 06h05 Véronique Marcotte

    C’est vraiment ma préférée… sa position, le corps…

  • 14 décembre 2012 · 12h19 Denyse LaHaye

    J’ai plus que hâte d’aller bientôt me  » recueillir  » devant
    ces chefs-d’oeuvre de l’impressionnisme!

  • 14 décembre 2012 · 12h49 Nicolas Gendron

    Dans le courant impressionniste, non seulement tout un pan de la vie est représenté, mais la sensibilité des artistes à l’oeuvre m’émeut presque instantanément, comme si on m’invitait au creux de l’oreille à partager un moment précieux.

  • 14 décembre 2012 · 14h07 Renald Lefebvre

    Des billets pour voir cette exposition mémorable, un beau cadeau de Noël à envisager.

  • 14 décembre 2012 · 15h32 Denyse LaHaye

    J’ai hâte de voir en personne cette petite danseuse de Degas, qui dégage tant d’âme!

  • 17 décembre 2012 · 10h44 Claude Perrier

    Ces impressionnistes – en l’occurrence ici Edgar Degas (1834-1917) – auront subi l’influence du naturalisme et celle toute nouvelle encore de la photographie.

    Même que ce mouvement artistique fortement préoccupé par les effets de la lumière débouchera bientôt sur les arts visuels «modernes» qui prendront leurs essors au 20e siècle, soit la photographie au delà du portrait (comme les précurseurs que furent Nadar ou Carjat) et le cinéma lui-même.

    En quelque sorte, l’impressionnisme aura été la reproduction au pinceau du réel ayant abouti à l’art photographique et au 7e art. Une étape marquante aboutissant néanmoins à un cul-de-sac… Car, comment rivaliser de réalisme face à la pellicule?

    La peinture en fut dès lors quitte pour emprunter une nouvelle voie. Ce que le cubisme de Pablo Picasso, Georges Braque, Salvator Dali et d’autres nous démontra une fois l’impressionnisme ayant dû céder la place à George Eastman (Kodak) et à ses émules de ce monde.

    Comme l’a si sagement constaté et exprimé George Harrison: «All Things Must Pass». Ainsi en fut-il de l’impressionnisme.

  • 17 décembre 2012 · 11h19 Claude Perrier

    Trop impressionné (!) par le «OPTIONNEL (NE SERA PAS PUBLIÉ) bien en évidence concernant le no. de téléphone, j’ai d’abord envoyé un commentaire SANS indiquer de no. de téléphone.

    Puis, voilà que je remarque que d’indiquer son no. de téléphone n’est pas du tout optionnel si on veut participer au concours…

    Donc, ce commentaire (avec l’indication du no.) vise à rectifier l’omission et à inviter à la lecture du véritable commentaire précédemment envoyé.

    Ouf… Quelle complication tout à fait inattendue…

  • 3 janvier 2013 · 10h51 Catherine Jolicoeur

    Que nous sommes chanceux à Montréal de pouvoir avoir accès à une exposition de cette envergure!

  • 4 janvier 2013 · 16h19 Denyse LaHaye

    Ces chefs-d’oeuvre sont à l’origine de la modernité en art. C’est tout d’abord en ce sens qu’il faut aller les voir. Ensuite, simplement se laisser émerveiller par la lumière et la couleur…

  • 5 janvier 2013 · 13h32 Guylaine Brûlotte

    Il est positif de voir que cette exposition permet de comprendre les enjeux de l’impressionnisme, considéré comme un mouvement révolutionnaire, à la lumière des recherches récentes dans son contexte esthétique mais aussi culturel, politique et sociologique. C’est une façon très pertinente et intéressante de mieux saisir cette époque.

  • 11 janvier 2013 · 23h49 Dominique Ho

    C’est un cadeau de pouvoir apprécier tout ces chefs-d’oeuvres sous un même toit au MBAM. Tout le monde s’en tirent à bon compte cars les oeuvres sont époustouflants et merveilleux, laissez vous émerveiller parce que ça mérite le déplacement pour ne pas manquer un évènements de cette envergure dans une vie. Cette peinture de Degas montre la rigueure et la minutie pour obtenir un tel résultat et une richesse inouïe.

  • 16 janvier 2013 · 16h21 Denyse LaHaye

    Il y a des événements, comme ici cette rare exposition des Impressionnistes, qu’il ne faut tout simplement pas manquer!
    Un moment fort dans l’Histoire de l’Art!

  • 16 janvier 2013 · 16h25 Denyse LaHaye

    Tel que dit précédemment:
     » Il y a des événements, comme ici cette rare exposition des Impressionnistes, qu’il ne faut tout simplement pas manquer!
    Un moment fort dans l’Histoire de l’Art!

Ajouter un commentaire

Pour participer au concours, vous devez entrer votre nom complet et votre numéro de téléphone.

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel (ne sera pas publié)
Optionnel

Présentation

En exclusivité canadienne, découvrez, pour la première et unique fois, les chefs-d’œuvre des impressionnistes de la prestigieuse collection du Clark Art Institute. Choisies pour leur qualité remarquable, 74 peintures réalisées entre autres par Degas, Gauguin, Monet, Pissarro, Toulouse-Lautrec, incluant 21 tableaux par Renoir ainsi qu’en exclusivité la sculpture de la Petite danseuse de quatorze ans par Degas.

Concours

À gagner : 1 des 10 laissez-passer doubles pour l'exposition Il était une fois l'impressionnisme (valeur de 40 $ ch.)* et un Grand prix, un abonnement VIP de 2 ans au MBAM (abonnement VIP et invité***, valeur de 166$)**.

Pour participer, écrivez un commentaire sur un des textes présentant l'exposition Il était une fois l'impressionnisme affichés sur cette page.

* Un tirage par semaine, chaque jeudi. Les gagnants seront sélectionnés au hasard parmi ceux qui auront soumis un commentaire durant la semaine précédent le tirage et qui auront fourni tous les renseignements nécessaires lors de l'envoi de celui-ci. Les gagnants seront contactés par courriel et/ou par téléphone.

** Un seul tirage, le 11 janvier 2013. Le gagnant sera sélectionné au hasard parmi ceux qui auront soumis un commentaire.

*** L'abonnement VIP et invité permet au titulaire de visiter le musée gratuitement aussi souvent qu'il le souhaite et de se faire accompagner d'un non-membre de son choix.

Calendrier

@mbamtl sur Twitter

Derniers commentaires

À lire également

Il était une fois l’impressionnisme
au Musée des beaux-arts de Montréal

1380, rue Sherbrooke Ouest
Montréal (Québec) H3G 1J5
www.renoiramonet.com

Billetterie
514-285-2000, option 4
ebillet.mbam.qc.ca

Légendes

Edgar Degas, Petite danseuse de quatorze ans (détail), 1880-1881. © Sterling and Francine Clark Art Institute, Williamstown, Massachusetts, USA
Auguste Renoir, Une loge au théâtre (Au concert) (détail), 1880. © Sterling and Francine Clark Art Institute, Williamstown, Massachusetts, USA