Lhasa: la saga…

7 janvier 2010 0h27 · Joël Martel

À l'heure où je vous écris (22h25), déjà 1125 personnes ont rejoint le groupe Facebook exigeant des excuses publiques de la part de l'animateur Louis Lacroix. Ce dernier a littéralement chié sur la renommée de la défunte Lhasa De Sela sous prétexte que lui et ses copains ne la connaissaient pas. Je sais que ça a presque l'air d'un gag mais c'est tout à fait vrai. Même que selon Lacroix, on assisterait à une espèce de complot de l'intelligentsia montréalaise afin de faire d'une parfaite inconnue une vedette suite à sa mort.

Je vous écris ça et en moins de dix minutes, déjà 75 personnes se sont ajoutées au groupe. C'est presque plus trippant à regarder ça monter que le prix de l'essence.

Ce qui est le plus surréaliste dans tout ça, c'est qu'en voulant défendre la mémoire de Lhasa De Sela, ce qui est extrêmement noble et tout à fait juste, on donne un certain standing au gars qui est à l'origine de ce soulèvement populaire. Ce matin, tout ce qu'avait de particulier Louis Lacroix, c'était le fait que son nom et son prénom débute par la même lettre. Maintenant, je sais qu'il est animateur de radio à Québec et probablement que le moins prochain, je m'en rappellerai.

Certaines personnes vraisemblablement outrées par les propos de Lacroix exposent le fait qu'il est tout à fait normal que le gars et son public ne connaissent pas Lhasa De Sela faute de bon goût. Peut-être… Il reste qu'il aura fallu un triste décès pour que Lacroix et ses amis apprennent l'existence d'une telle interprète et qu'il n'aura suffi que de cette ignorance savamment exposéee afin que les 1361 membres -quand je vous dis que ça grimpe à vue d'oeil- de ce groupe Facebook puissent maintenant mettre un visage et une voix sur le nom de Louis Lacroix.

Je n'ai pas connu personnellement Lhasa De Sela mais je suis certain que si vous lui aviez demandé qu'est-ce qu'elle aurait préféré entre un groupe Facebook du genre "Pour commémorer le pouvoir unificateur des chansons de Lhasa De Sela" ou celui de "Lhasa: Pour des excuses publiques de Louis Lacroix", je présume que le premier aurait eu davantage de succès.

C'est un piège de donner de l'importance à un nono. C'est un privilège d'en donner à une personne du talent. Comme le disait Patrick Bouchard au sujet de mon pétage de coche à propos du gars des relations de presse d'Audiogram : "Peut-on, avec l'annonce officielle de son décès, pleurer la fille, se remémorer d'elle, écouter sa musique en boucle? Se contenter de mentionner son impact, de raconter des anecdotes à son sujet?" Pour ma part, je pense que oui. Quittez donc ce groupe Facebook et fermez-le à la rigueur. Comme ça, Louis Lacroix se réveillera demain et il ne sera qu'un autre animateur de radio aux propos aguicheurs comme il y en a tant d'autres. Un nobody avec un micro.

Et au pire, changez donc le nom du groupe pour quelque chose de positif et à la mémoire de la chanteuse. Comme ça, s'il y a Facebook au paradis, je suis certain que Lhasa de Sela sera flatté de savoir qu'en moins de quelques heures, 1463 personnes ont fait un petit clic pour lui dire : "tu nous manqueras".

Partagez cette page

Classé dans :  Divers
+ sur le même sujet :  ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

+ Ajouter le vôtre Commentaires 19

  • 7 janvier 2010 · 02h35 Mathieu Poirier

    On a fait un procès à Vincent Lacroix parce qu’il a fourré des tas de gens. Le gars est plus connu depuis mais je serais prêt à parier ma belle chemise noire qu’il préférerait ne pas l’être.

    Quant à l’autre Lacroix – Louis -, disons que ce groupe Facebook est son procès symbolique. Tout comme Vinny, il sera plus connu lorsque la poussière aura retombé mais à quel prix… On se souviendra en effet de lui le mois prochain, mais on se souviendra également de ses propos et de son ignorance.

    On peu certes pleurer Lhasa en ressortant La llorona, (que j’ai maintes fois écouté en fumant des cigarettes, en buvant du café fort et en jouant aux échecs dans le café étudiant du Cégep de Rosemont), mais rien n’empêche de condamner les propos de l’autre l’ignorant et d’exiger de lui des excuses…

  • 7 janvier 2010 · 09h36 Alain Savoie

    Écœuré du manque de culture générale au Québec, soulignons l’ignorance et le mépris des radios commerciales envers les artistes qui nous représente à travers le monde. Quand vous êtes en ondes mes chers animateurs radios, vous ne pouvez pas dire n’importe quoi.
    Déjà vu ? Malheureusement trop souvent.

  • 7 janvier 2010 · 09h57 Christian Montmarquette

    Tout le monde en parle des propos de Lacroix.. Comme dirait l’autre…

    Mais « PERSONNE » n’a « écrit » LES PROPOS EXACTS de Louis Lacroix.

    Et même pas sur Facebook.

    Mais quels sont donc ces propos ?

    Je suis en basse vitesse et je ne peux télécharger les documents médias.

    Merci.

  • 7 janvier 2010 · 10h32 Sophie Turcotte

    Il y a déjà une page FB en hommage à Lhasa qui se nomme:
    « En hommage à Lhasa de Sela » et je suis sûre que ce n’est pas la seule. On y compte presque 8500 adeptes et je suis prête à parier qu’on peut retrouver la plupart de ces adeptes sur la page que tu mentionnes.

    Cette grande artiste n’avait pas besoin qu’on la réduise à un « produit à publiciser » à cause de son décès. C’est une grande perte pour nous, les mélomanes. Ce qui est plus triste encore c’est qu’elle a combattu la maladie et nous a quand même offert son âme sur son dernier album. Comment ne pas sentir l’insulte vis-à-vis cette situation???

    Un animateur de radio, digne de ce nom, se doit de faire allégeance à un(e) artiste même si celui(celle)-ci ne la ou le connaît pas. Lacroix critique la médiatisation de celle-ci mais il est qui, lui, pour lancer cette bombe en étant lui-même dans les médias? C’est comme si un gérant de McDonald’s qui se trouverait à dire à ses clients « ne mangez pas cette bouffe, c’est de la scrappe »

    Il faut faire attention à qui on donne le micro. Celui-ci représente les gens pour qui il anime son émission et laisse un portrait peu reluisant de sa région.

  • 7 janvier 2010 · 11h09 Nancy Dumais

    En fait nous demandons des excuses publiques mais il s’excusera de quoi? de ne pas connaitre Lhasa De Sela? Jusqu’à présent le fait d’être ignorant n’exige pas qu’on s’en excuse. Je crois que nous devrions plutôt demander des excuse à la station de radio d’engager des imbéciles comme lui et comme l’animatrice qui l’accompagne en studio…

  • 7 janvier 2010 · 21h16 Michel Desmeules

    Sans trop donner d’importance à ce triste sire, il mérite qu’on lui dise qu’il a perdu une sacrée bonne occasion de se la fermer et qu’il devrait peut-être se la fermer pour de bon!

  • 7 janvier 2010 · 21h44 Réjean Asselin

    Ce qui me fatigue dans cette histoire c’est l’attitude derrière les commentaires idiots de l’animateur de cette radio cheap qu’est devenue celle de la ville de Québec.

    Bon, ce n’est pas le premier toto à sévir de cette façon dans la vieille capitale mais c’est surtout cette manie de toujours trouver un moyen pour descendre Mourial. Lhasa s’est installée à Montréal quand elle est arrivée au Québec. Elle a choisie une ville ( un vraie ) cosmopolite ou les chances de se faire connaître au Canada était beaucoup plus grandes que dans le Grand Village tricoté serré de Québec. C’est probablement cela qui fatigue le plus les gens de Québec qu’autre chose j’imagine. Et en plus elle était une « étrange  » venue d’ailleurs encore un problème pour les citoyens de ce Village.

    Et faut pas oublier que cette jeune femme chantait en trois langues dont deux étant innacessible pour ces gens dont la majorité sont unilingues !

    Alors résumons :

    Une « étrange  » qui débarque à Mourial et qui chante en langues inconnue en plus !

    Je comprend pourquoi ils ne s’intéressaient beaucoup à cette artiste chez-eux !

  • 7 janvier 2010 · 23h52 Patrick Bouchard

    Au dela de l’histoire de Lhasa. Je ne crois pas qu’il s’agit d’un clivage gauche-droite ou encore la sempiternelle rivalité Montréal-Québec qui est la véritable problématique de la déclaration de Lacroix ou des commentaires mesquins voire vicieux sur les blogues de Lagacé et Brunet dans le cadre de cette histoire.

    Ce qui est en cause c’est la dérive et les excès d’un anti-intellectualisme qui non seulement se targue de son ignorance mais ridiculise ceux qui ne partagent pas leur (absence d’) idées

    Faut le faire, plutôt que d’être gêné ou de se garder une réserve de ne pas connaître quelqu’un qui a eu un impact sur la vie de plusieurs. Ils se congratulent avec fierté de leur ignorance et utilisent toutes les tribunes à leur disponibilité pour insulter sa mémoire, parodier son impact et banaliser son importance.

    Il y a quelque chose de sérieusement malsain dans cette société qui ne carbure qu’à la valeur monétaire et la popularité de masse et que n’importe quel phénomène ne contribuant pas à ces deux valeurs ne mérite que mépris.

  • 8 janvier 2010 · 03h11 anonymous

    Pingback depuis Lhasa: la saga… – Jo??l rime avec Martel | Alsalive

  • 8 janvier 2010 · 10h35 Robin Picard

    Je suis un fan fini de Lhasa.
    quand j’ai lu les commentaires, coome qui, entre autre, cet animateur avait « littéralement chié » sur une de mes chanteuses préférées, je suis allé écouté l’extrait (comme bien peu de gens semblenet l’avoir fait sur les différents blogues traitant de cette saga…)
    bof….. pas de quoi grimpé dans les rideaux… le gars dit qu’il ne la connait pas, que personne de son entourage ne la connait, qu’elle n’a pas vraiment de grands succès et que les médias en parle énormément parce qu’ils n’ont pas de sujet à traiter.
    C’est pas vraiment scandaleux. Lhasa était toute artiste, connue dans les milieux plus « underground » à la limite. C »était une grande « artiste », pas une grande « star »selon le star system, normal que monsieur tout-le-monde ne la connaisse pas. Elle a écrit des grandes chansons et des pièces merveilleuses, mais pas de « hits »ou de « succès »qu’on entend partout dans les radios. Demandez au téléspectateur de la poule aux oeufs d’or, il ne la connait sûrement pas.
    J’ai toujours trouvé qu’on ne parlait pas assez de Lhasa dans les médias en général et à la suite de sa mort je me suis dit qu’on avait jamais autant lu sur elle et jamais autant entendu sur elle et je trouvais ça plutôt dommage qu’on attendre qu’elle ne soit plus parmis nous pour en faire son éloge, surtout dans les médias plus généralistes. Est-ce qu’on en aurait autant parlé dans les grands médias dans une période plus « active » au niveau de l’actualité? J’en doute un peu….malheureusement. Je pense que c’est un peu ça que le gars a voulu souligner de façon hyper maladroite et un ridicule.
    Je trouve que cet animateur a fait preuve d’une grande ignorance et a été très maladroit, je trouve que la réplique encore pire, particulièrement celle de La Presse dont les journalistes et blogueurs crachent sur ce gars sans l’avoir jamais écouté…je me demande même si certains ce sont donné la peine d’écouter l’extrait…

  • 8 janvier 2010 · 18h06 Réjean Asselin

    @Robin Picard

    Imaginez un instant que Lhasa aurait demeurée a Québec plutôt que Montréal. imaginez que Lhasa serait devenue ce qu’elle était en étant une citoyenne du grand village !

    Nous aurions été témoins de larmes de crocrodile versé par le tit-maire Bonhomme Labeaume, les animateurs de la radio cheapo de Québec auraient unanimenent soulignés la mort de cette grande citoyenne de Québec. Mais cette artiste était Montréalaise et probablement associée à la clic du Plateau et de la go-gauche.

    Voilà le vrai problème ce ce Village ! Incapable de blairer tout ce qui vient de la « grande  » ville sale de Mourial !

    Commence être temps qu’ils se regardent le nombril ces tricotés serrés !

  • 9 janvier 2010 · 13h50 Claude R. Giroux

    Une autre chose qui fait mal, c’est de découvrir d’aussi grands artistes alors qu’ils décèdent. Alors que pendant leur vie, nous, nous les cherchions dans le brouhaha d’un show business paralysé…

    Lhasa a vendu plus de CD en quelques jours qu’elle n’en aurait vendu pendant toute une vie de 90 ans (peut-être). C’est un signe qu’on ne parle pas assez des artistes (en comparaison aux « vedettes »).

    Une chance qu’on s’a…

  • 9 janvier 2010 · 15h06 Réjean Asselin

    Un autre tata sévit sur les ondes de la radio amateur de Québec ( CHOI ). Cette fois c’est un ignorant qui ri de Georges Laraque à cause de son statut de végétalisme. Probablement un autre idiot qui ne sais pas ce qu’est le végétalisme. Quand on est IGNORANT d’une chose on se la FERME ! A oui j’oubliais, végétalisme ou végétarien ca sonne go- gauche de la clic du Plateau alors faissons dans le tas tabarna…c !

    Coudonc faites vous exprès à Québec pour donner des jobs de radio aux cancres du Village ?

  • 9 janvier 2010 · 16h33 Noémie Gautreau-Régnier

    Holala les montréalais !!! on se calme svp !
    Voulez-vous bien me dire quel est votre problème avec Québec !?
    On dirait que vous avez besoin de statuer que Montréal est la plus grande, la plus belle, la plus cosmopolite, une vraie ville ; et que Québec n’est qu’un village de twits. Non mais, en tant que montréalaise, vous me faites honte dans vos propos hautains.
    Québec est une ville très cool, branchée et relax aussi. À la limite vous tenez le même discours que ce Lacroix en dénigrant ce que vous ne connaissez pas.
    Il me semble qu’un petit tour en région vous ferait du bien.

  • 10 janvier 2010 · 12h45 Michel Desmeules

    À mon avis c’est une erreur fondamentale de juger une ville par les animateurs de leurs radios. Je veux bien croire que le premier contact à bord d’une véhicule motorisé puisse être ce que l’on garroche sur les ondes, mais le vrai contact culturel, ce sont les gens et là-dessus Québec est une ville quand même très intéressante et super relax, ce qui fearit bien du bien à certains Montréalais stressés et blasés…

  • 10 janvier 2010 · 15h27 Réjean Asselin

    @Michel Desmeules

    Si ce serait la première fois qu’un animateur de radio de Québec disait des conneries ( toujours en écorchant subtilement Mourial et la clic du Plateau ) je serait de votre avis mais le problème du grand village est récurrent !

    Ils étaient même 100,000 à marcher pour un des ces crétins. Sur plusieurs blogues la meute de Québec se fait encore un plaisir de défendre un imbécile. La journée ou la majorité des québécois de cette ville condamneront les propos de certains idiots de cette radio locale je serai le premier à lever mon chapeau a ce grand village. Pour le moment ce n’est pas demain la veille !

  • 10 janvier 2010 · 18h01 Michel Desmeules

    @Monsieur Asselin,
    Je ne prends aucunement la défense de quelque animateur de radio acharné ou de l’un des ses émules, je dis que de généraliser en qualifiant « la ville » et toutes ses entités culturelles à partir d’une radio poubelle, ce n’est pas apprécier Québec à sa juste valeur.
    Pour faire amende honorable, je ne devrais pas dire que tous les Montréalais sont stressés et blasés, mais pour avoir travaillé avec eux pendant plus de trente ans, c’est malheureusement le seul souvenir que je retiens. Devrais-je généraliser pour autant? Bien sûr que non…

  • 11 janvier 2010 · 08h42 Réjean Asselin

    @Michel Desmeules

    Alors ce que je retiens de la ville de Québec et de ses habitants c’est ce vieux fond d’arrogance et de mépris face à la Métropole du Québec et des montréalais.

    C’est malheureusement le seul sentiment que j’ai devant les idioties récurentes de vos radio-poubelle plus populaire que jamais !

  • 11 janvier 2010 · 19h29 Michel Desmeules

    @Monsieur Asselin
    Ce ne sont pas mes radio poubelle, car je ne suis pas de Québec!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Joël Martel
    Ayant découvert très jeune que je n'avais aucune capacité en matière de prestidigitation, j'ai décidé d'écrire.

S’abonner au blogue

@joelmartel

+ @joelmartel →

Catégories