Blogue de Josée Legault Voix publique RSS

Pour voir et comprendre ce qu'il se passe dans les têtes de ceux et celles qui occupent les parlements du Québec et du Canada, suivez les analyses percutantes de Josée Legault - politologue et chroniqueure.

Les bulles de Jean Charest

6 octobre 2011 · Archives · Josée Legault
29

Ça grouille et scribouille beaucoup ces temps-ci à Québec. Le sujet: sous la pression qui monte sans cesse, Jean Charest s’apprêterait-il à instituer une forme ou autre de commission d’enquête? Dans La Presse de ce matin, on annonce que oui: http://www.cyberpresse.ca/actualites/dossiers/crise-dans-la-construction/201110/05/01-4454656-charest-sapprete-a-declencher-une-commission-denquete.php Une des raisons: comme j’en faisais état dans ma chronique mise en ligne et hier (1), même des Libéraux notoires en ont ras-le-pompon du blocage de leur chef sur une question qui provoque depuis presque trois ans, une colère sans nom au sein de la population. Pendant qu’au gouvernement – en chemin vers le congrès du PLQ -, ça lance des ballons et des bulles à gauche à droite, non par hasard, in abstentia d’un  premier ministre en voyage officiel dans les vieux pays, voilà que ce dernier s’amuse, lui aussi, à émettre des bulles sybillines. Donc, ouvertes à toutes les interprétations possibles. Et M. Charest de dire ceci à Paris: «Le gouvernement va prendre le temps de mesurer chaque choix, mais le simple fait que dans ces derniers jours on ait une meilleure idée, tout le monde, des conséquences qu’une enquête publique ou privée a sur des enquêtes policières ça devrait nous aider à mieux comprendre le [...]

Lire le billet →

Privés de mémoire…

4 octobre 2011 · Archives · Josée Legault
56

Le diagnostic est indéniable. Et donc, une énième étude vient confirmer la marginalisation croissante de l’enseignement de l’histoire nationale au Québec. Après les trous de mémoire inculqués aux élèves du secondaire et du collégial, voici maintenant ceux que l’on inflige aux étudiants universitaires. Même à leurs enseignants… Et attention, on ne parle pas ici que d’histoire lointaine – aussi importante soit-elle -, mais également d’événements récents comme les référendums de 1980 et 1995 (!) http://www.ledevoir.com/societe/education/332859/l-histoire-du-quebec-delaissee-par-les-universites Pis encore, lorsqu’il en reste encore pour dénoncer un ministère de l’Éducation et des gouvernements successifs, tous partis confondus, qui ne cessent de priver une population de sa mémoire, combien vous pariez qu’en plus, on les fera passer pour des nationaleux déconnectés? Alors qu’on nous inonde de beaux discours sur la démocratie «citoyenne» et «participative», quelle ironie d’en entendre si peu se préoccuper avant tout de former la mémoire et les connaissances historiques de ces mêmes citoyens…

Lire le billet →

L’aveu

3 octobre 2011 · Archives · Josée Legault
26

Alors que le premier ministre Charest est en voyage dans les vieux pays, la «une» du Devoir risque de revenir hanter son gouvernement. Longtemps… http://www.ledevoir.com/politique/quebec/332803/monique-jerome-forget-au-devoir-le-genie-conseil-a-tue-les-ppp Selon l’ancienne présidente du Conseil du trésor, Monique Jérôme-Forget, les fameux partenariats public-privé (PPP) qu’elle affectionne tout particulièrement permettrait d’éviter la «fraude», les «extras» et les «dépassement de coûts» dans les projets d’infrastructures. Une affirmation, disons, facile à réfuter. Par contre, dans une attaque frontale contre les «firmes» de génie-conseil, elle avance que ce serait leur «gros lobby» auprès du gouvernement Charest qui aurait convaincu ce dernier de mettre la pédale douce sur les PPP. Et Mme Jérôme-Forget de lancer ceci: «Pourquoi pensez-vous que toutes les firmes étaient contre moi? Et qu’elles se sont arrangées pour convaincre le gouvernement que ce n’était pas bon. Elles savaient qu’avec ça [les PPP], tu ne peux pas frauder. (…) les PPP, ça sauve la fraude. Et les dépassements de coûts. Ce qui fait que les ingénieurs n’aiment pas ça»! Et encore ceci: «Jamais personne ne m’a offert une cenne. Ils savaient qu’ils ne pouvaient pas le faire avec moi». Toujours selon elle, les PPP auraient également l’avantage de permettre une meilleure «concurrence» dans les appels d’offre pour [...]

Lire le billet →

Un nouveau Duplessis nous est né…

29 septembre 2011 · Archives · Josée Legault
91

Maintenant qu’il est majoritaire et ne voit poindre pour le moment aucune véritable menace à son pouvoir du côté de l’opposition, Stephen Harper s’en permet beaucoup. Vraiment beaucoup. Son vrai visage – ultraconservateur – se révèle de plus en plus. En cela, on dirait de plus en plus une version «moderne» /sic/ de Maurice Duplessis. Prenez, entre autres choses, ce que Le Devoir qualifiait ce matin avec justesse de «vaste entreprise de refonte de l’image du Canada en multipliant les références à la royauté britannique tout en se portant à la défense de l’unifolié». Source: http://www.ledevoir.com/politique/canada/332474/les-conservateurs-refaconnent-les-symboles-canadiens Et l’article de lister: – Intention d’interdire d’interdire d’afficher le drapeau canadien en toutes circonstances avec la possibilité de s’en retrouver en prison (!); – Impression prochaine de la couronne sur les pages intérieures du nouveau passeport électronique; – Installation d’un vitrail illustrant les reines Elizabeth II et Victoria au dessus de la porte d’entrée du Sénat, dans l’édifice du parlement. – Remplacement de deux toiles d’Alfred Pellan par un portrait d’Elizabeth II au ministère des Affaires étrangères. – Obligation imposée aux ambassades canadiennes à l’étranger d’afficher un portrait de Sa Majesté. – «Rebranding» royal de la marine et de l’aviation canadiennes. On [...]

Lire le billet →

Pendant ce temps, du côté d’Ottawa…

28 septembre 2011 · Archives · Josée Legault
46

La chose est maintenant entendue et documentée – la «sous-traitance» croissante de nombreux services publics au privé par le gouvernement Charest aura dangereusement contribué à l’affaiblissement des fonctions de l’État en canibalisant autant l’expertise que l’indépendance de sa fonction publique. Ceux et celles qui me lisent régulièrement savent ce que je fais l’analyse de ce phénomène depuis son amorce. Et un des symptômes de ce phénomène est l’accroissement des pratiques de collusion, de corruption et copinage. Or, le gouvernement Charest, s’il a définitivement le pied sur l’accélérateur dans le département de la privatisation, aura également été précédé dans cette vision des choses par un certain Lucien Bouchard lorsqu’il fut lui-même premier ministre. Et, à la base de ce glissement vers le privé, on retrouve inexorablement des compressions budgétaires taillées sur mesure pour diminuer la capacité de l’État à assumer certaines de ses reponsabilités… Et comme la nature a horreur du vide, le privé se précipite bien entendu pour le combler. Voici d’ailleurs en quels termes, dans ma chronique «Un marché de dupes» du 24 févr. 2010,  je faisais état de cette même approche: «Dans une de ses chroniques au New York Times – lequel n’est pourtant pas un repaire de [...]

Lire le billet →

Une commission cachée?

26 septembre 2011 · Archives · Josée Legault
70

Hier soir, à Tout le monde en parle, le grand patron de l’Unité anticollusion, Jacques Duchesneau, changeait sa position sur une commission d’enquête publique. Voilà donc que l’auteur d’un rapport explosif (1) faisant état de collusion, de corruption et d’infiltration du crime organisé dans la construction, de financement occulte des partis politiques et d’un ministère des Transports vidé de son expertise et de son indépendance au profit du secteur privé, se contenterait maintenant d’une commission à huis clos présidée par trois juges. Bref, avec un huis clos – pour reprendre la «ligne» du gouvernement Charest expliquant son refus obstiné d’une enquête publique («les bandits, on veut pas les voir à la télévision, on veut les voir en prison!»), ce serait plutôt: «les bandits, on ne les verrait alors ni à la télévision, ni en prison, ni même en commission…». La belle affaire. Et ceci, selon l’ex-chef de police, serait une mesure appropriée pour le «moyen terme»? Le moyen terme? Cela fait pourtant déjà deux ans et demi qu’une vaste majorité de Québécois demandent une commission d’enquête publique et indépendante. Qui plus est, qui sait combien de centaines de millions de dollars, voire de milliards de dollars en fonds publics, ont [...]

Lire le billet →

En attendant Duchesneau

21 septembre 2011 · Archives · Josée Legault
160

Dans Le Devoir de ce matin, le patron de l’Unité anticollusion, Jacques Duchesneau, se disait impatient de s’expliquer sur son rapport fracassant sur les pratiques de collusion et de corruption dans l’industrie de la construction… Incluant le rôle de cette industrie dans le financement dit occulte des partis. http://www.ledevoir.com/politique/quebec/331858/jacques-duchesneau-au-devoir-le-probleme-est-plus-grave-qu-on-pense On sait maintenant que M. Duchesneau témoignera mardi prochain en commission parlementaire. Dès ce vendredi, il rencontrera le nouveau ministre des Transports, Pierre Moreau pour commencer, dit-on, à trouver des «solutions» à ce vaste problème. Cette rencontre, parce qu’elle doit avoir lieu avant la comparution de M. Duchesneau en commission parlementaire, témoigne de la grande nervosité du gouvernement… Dans la mesure, bien entendu, où ce retour spectaculaire du «dossier» de la collusion et de la corruption en pleine rentrée parlementaire est ce qui vient de recaler le Parti libéral et le gouvernement Charest au 36e dessous quant à son taux d’insatisfaction auprès de l’électorat… (*) Pour lire la version intégrale du rapport Duchesneau: http://www.ledevoir.com/documents/pdf/rapport_de_unite_anticollusion.pdf Or, en attendant la comparution de M. Duchesneau, les manifs s’organisent. Dont celle du Mouvement du 24 septembre. http://www.pressegauche.org/spip.php?article8147 http://yfrog.com/z/hwkavgj Et avant celle-ci, dès jeudi le 22 septembre, le Syndicat de la [...]

Lire le billet →

Privatiser le gouvernement?

20 septembre 2011 · Archives · Josée Legault
27

Alors que cette semaine, les sessions parlementaires s’ouvrent à Québec et à Ottawa, on apprend de La Presse Canadienne cette nouvelle proprement stupéfiante. On savait déjà que maintenant qu’il est majoritaire – fidèle à sa vision ultraconservatrice -, le gouvernement Harper entend sabrer dans les budgets des ministères et agences. Mais voilà qu’on apprend aussi que «le gouvernement Harper verse quotidiennement 90 000 $ à une firme de consultants afin de se faire suggérer des façons d’économiser de l’argent. Un contrat d’une valeur de 20 millions de dollars a ainsi été octroyé à la firme Deloitte pour que ses employés puissent aider les hauts fonctionnaires à trouver des façon d’atteindre l’équilibre budgétaire d’ici 2014.» http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/201109/20/01-4449408-les-consultants-coutent-90-000-par-jour-aux-contribuables.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS4 Puis encore ceci: «Le gouvernement fédéral avait invité un groupe de 20 firmes à soumissionner pour ce contrat plutôt que de lancer un appel d’offres, selon des documents obtenus par La Presse Canadienne en vertu de la Loi sur l’accès à l’information.» Bref, lorsqu’on parle d’une vision «comptable» de la gouvernance, en voilà un exemple puissant. Cette manie de «couper» à l’horizontale – de manière quantitative et non qualitative (donc, sans savoir ce qui est nécessaire ou non quant à la quantité et la [...]

Lire le billet →

Lorsque Jacques Duchesneau parlera….

19 septembre 2011 · Archives · Josée Legault
15

Ce matin, La Presse avance l’hypothèse que l’Unité anticollusion (UAC) dirigée par Jacques Duchesneau aurait été espionnée. http://www.cyberpresse.ca/actualites/dossiers/crise-dans-la-construction/201109/18/01-4448912-lunite-anticollusion-espionnee.php Pendant ce temps, les partis d’opposition demandent à ce que dans la foulée de son rapport explosif coulé la semaine dernière aux médias, M. Duchesneau soit «entendu» devant une commission parlementaire. Un minimum, en effet… Devant le tollé soulevé dans la population par le rapport de M. Duchesneau et la réaction presque indifférente du premier ministre, ce dernier laisse maintenant entendre qu’il se montrerait ouvert à cette possibilité… Et toujours ce matin, dans les pages du Devoir, devant une classe politique ayant perdu la confiance d’une partie importante de la population, Jean-Claude Leclerc propose carrément ceci: «(…) dans une province en proie à l’une des pires périodes de corruption de son histoire, aucun des chefs de parti en place ou en coulisse ne possède, comme un Jacques Duchesneau, l’expérience, l’information et la détermination nécessaires pour s’attaquer aux nouveaux affairistes mafieux du Québec. Ni pour secouer, dans la Vieille Capitale comme dans les municipalités, les gestionnaires qui les ont tolérés trop longtemps. Qui dit mieux?» http://www.ledevoir.com/politique/quebec/331684/la-corruption-au-quebec-l-heure-de-jacques-duchesneau-a-t-elle-sonne Cela étant dit, une chose est certaine: lorsque M. Duchesneau fera enfin une première [...]

Lire le billet →

Un nouveau parti indépendantiste est né…

19 septembre 2011 · Archives · Josée Legault
16

Ça y est. C’est fait. Le député démissionnaire du PQ, Jean-Martin Aussant, annonçait aujourd’hui la création d’un nouveau parti résolument indépendantiste: Option nationale. (M. Aussant avait démissionné du PQ en juin dernier pour marquer son désaccord de fond avec la «gouvernance souverainiste» de Pauline Marois, dont il avait également demandé la démission.) http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/politique-quebecoise/201109/19/01-4449111-aussant-cree-un-nouveau-parti-souverainiste.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B4_manchettes_231_accueil_POS1 En d’autres termes, le message d’«unité» des troupes souverainistes envoyé cette fin de semaine par l’ancien chef du Bloc, Gilles Duceppe, ne semble pas porter autant qu’il l’aurait souhaité. En réponse à ceux qui, par conséquent, l’accuseront de «diviser» le vote souverainiste, M. Aussant répond que de toute manière, ce dernier est déjà amplement divisé entre le PQ, Québec solidaire, le futur parti de François Legault, etc… Auxquels il aurait d’ailleurs pu ajouter une autre option: l’abstention… Et, ajoute-t-il, ce vote est déjà divisé essentiellement parce que le message du PQ sur son option n’est pas «clair». Pour Mme Marois, cela signale que, contrairement à ce qu’elle avançait ces derniers jours, la crise majeure que vivent le PQ et le mouvement souverainiste n’est pas «terminée». Et qui sait aussi ce qu’il adviendra, ou non, de ces fameux États généraux? Qui plus est, douze membres de la [...]

Lire le billet →
Page 15 sur 871...11121314151617181920...87