Parlons dinosaures avec Éric Duhaime

10 juin 2013 13h18 · Julien Day

Salut Éric,

En temps normal, je ne suis pas friand de ce type de chronique du genre lettre ouverte, mais là tu ne me laisses pas le choix: je vais te prendre par la main et te parler de dinosaures.

Vois-tu, Éric, ce matin tu partageais sur ton compte Facebook un article de Marie Allard de La Presse, article dans lequel une représentante du consortium sur la climatologie Ouranos, la biologiste-entomologiste Annie-Ève Gagnon, explique que d’ici quelques années, avec la montée incessante des températures moyennes observée depuis des années, les agriculteurs d’ici (ici étant le Québec dans le cas qui nous intéresse, pas le poste de télé de gauchistes-syndicalistes-pro-terroristes) devront probablement se résigner à utiliser plus de pesticides pour faire face à l’inévitable prolifération des insectes qu’elle implique.

Bien entendu, qui dit « changements climatiques » dit aussi « écologie » et ça, c’est un mot que tu n’aimes visiblement pas, on n’a qu’à se rappeler de la Journée de la Terre en avril dernier, journée que tu as soulignée en offrant un t-shirt au premier qui se pointait à vos studios de Radio X Montréal avec un pick-up ou autre gros truck polluant.

J’en reviens donc à cet article dont je te parlais plus haut, article que tu as partagé sur les réseaux sociaux avec la mention suivante:

Les réchauffistes-catastrophistes qui s’énervent encore à prédire l’apocalypse. Quelqu’un pourrait leurs (sic) envoyer la température moyenne des dernières semaines pour leurs (sic) calmer le poil des jambes? 

D’abord, permets-moi de te rappeler le plus gentiment du monde qu’une fenêtre et un simple thermomètre dans les mains d’un tout aussi simple badaud ne sont pas des outils scientifiquement appropriés pour calculer un phénomène scientifique aussi important et complexe que les changements climatiques. Même chose pour un mois de mai 2013 au Québec, par ailleurs.

Ensuite, bien que globalement ça ne signifie quasiment rien, je tiens à te signifier que ce mois de mai que tu utilises pour donner du poids à ta théorie du grand complot écologiste, a été de 1,5 degré supérieur à la moyenne.

Troisièmement, même les scientifiques les plus louchons de la planète science qui défendent corps et âmes les pétrolières sont passés à une autre étape, Éric. Devant l’évidence irréfutable que la température globale était bel et bien en hausse, la droite « scientifique » a laissé tomber la rhétorique de la négation pure et dure, pour plutôt emprunter un discours remettant en doute le rôle de l’humain dans le réchauffement. Il serait donc plus que temps, conseil d’ami, que tu te mettes à jour dans ce dossier.

Les dinosaures

Je vais t’avouer que je n’y connais rien aux changements climatiques, ou bien peu. Je suis obligé de me fier aux jugements de scientifiques qui étudient la question depuis maintenant des dizaines d’années et au consensus quasi-unanime qui en ressort.

Tu as bien compris, Éric, moi, en tant qu’humain qui en sait bien peu, je ne pourrais m’asseoir avec toi et te faire un exposé convaincant sur le réel danger de ces changements. Par contre, plusieurs scientifiques de renom le peuvent.

Même chose pour les dinosaures, Éric. Moi, au bout du compte, tout ce que j’en sais se limite à des livres et à Jurassic Park. Par contre, sachant que plusieurs chercheurs y ont consacré leurs vies, je me verrais bien mal partager un article citant un paléontologue accompagné d’un commentaire du genre:

Les dinosauristes-catastrophistes-négationnistes qui s’énervent encore avec leurs ossements. Quelqu’un pourrait leurs (sic) envoyer le squelette d’un lézard pour leurs (sic) calmer le poil des jambes? 

Ou, autre exemple, qu’on pourrait transposer à notre époque:

Galilée qui s’énerve encore le poil des jambes avec sa terre ronde. Quelqu’un pourrait lui dire que je suis allé à’ job à pieds ce matin et que le sol était ben’ droit ?

Ce que je veux que tu retiennes de tout ça, Éric, c’est que c’est correct de ne pas tout connaître et de ne pas avoir la science infuse sur un sujet donné… Mais quand c’est le cas, il est de bon ton de se garder une petite gêne, surtout quand d’éminents scientifiques consacrent la majorité de leur vie à étudier ledit sujet.

Toi qui es le premier à sauter au plafond quand un artiste se prononce sur des questions économiques, imagine à quel point David Suzuki doit péter un câble quand il t’entend dire de telles sottises. C’est juste chien, Éric. Un peu comme si Marie-Mai tweetait à Janis Joplin que son oeuvre est une honte à la musique, tu me suis toujours ?

L’intelligence à droite

Je ne suis pas de ceux qui attribuent l’intelligence à la gauche ou à la droite, loin de là.

Je me rappelle par contre que tu avais sursauté lorsque Marie-France Bazzo avait dit sur les ondes de TLMEP que la droite québécoise en aurait besoin, d’intelligence. Et bien c’est de cela qu’elle parlait, Éric. Rien à voir avec tes valeurs, elle parlait simplement d’un manque d’intelligence, que tu as copieusement étalé ce matin, comme plusieurs autres fois auparavant.

Et c’est bien dommage, Éric, parce que lorsque quelques personnes organisent un boycott de vos commanditaires à Radio X, tu ne sembles pas comprendre que ça n’a pas grand chose à voir avec vos valeurs en tant que telles, mais avant tout avec un manque d’intelligence générique, dont tu as fait une autre brillante démonstration. Et ça aussi, Éric, c’est irréfutable.

Ne reste plus qu’à souhaiter que tu n’emmèneras pas trop de simples badauds comme toi dans le précipice de la connerie.

Partagez cette page

Classé dans :  Humeur
+ sur le même sujet :  , , , , , ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

À lire aussi

+ Ajouter le vôtre Commentaires 36

  • 10 juin 2013 · 13h44 Yann Marceau

    Encore un autre qui écrit sur Radio X parce qu’il veut de la visibilité….zzzz

    • 10 juin 2013 · 13h50 Julien Day

      T’as tout compris, man.

    • 10 juin 2013 · 21h42 Roux

      Au lieu de s’informer sur les changements climatiques et ses répercussions, sur les solutions et les changements qu’on pourrait chacun apporter, on s’attarde sur des bêtises!
      Les changements climatiques forment l’histoire de la Terre. Les glaciers et les mers façonnent les continents. La seule différence avec le passé, c’est que les humains sont présents. Si le niveau de la mer monte, si le nombre d’espèces en voie d’extinction augmente…à la fin qui perd, nous autres. La vitesse à laquelle la température moyenne change diminue les chances d’adaptation.
      Choisissez vos batailles, mais arrêtez au moins de perdre votre temps en vous demandant qui est le plus intelligent et renseignez vous.

    • 11 juin 2013 · 09h48 PMSAVARD

      Vous maîtrisez l’art de la concision! Écrire peu pour en exprimez encore moins. Dans ce commentaire, vous avez perdu une belle occasion de démontrer le bien fondé de votre point de vue. Cependant, l’auteur de cette missive ne sera pas le seul que vous rencontrerez, ni maintenant ni dans les années à venir, à avoir cette opinion sur cette manière de livrer son point de vue dans les médias. Puisque c’est la situation professionnelle dans laquelle vous vous êtes mise — c’est ce que je suppose, sinon votre réaction n’aurait sans doute pas été aussi vitriolique — Il vous donne ici une tribune voire une occasion de construire votre argumentation sur le sujet et visiblement vous n’avez pas eu la présence d’esprit d’y voire cette opportunité d’élaborer et de défendre votre point de vue. Preuve que celui-ci ne vaut pas la peine qu’on s’y attardez encore d’être publié. Et, vous même n’y en voyez pas l’intérêt. Sachant que votre principale tâche est de renseigner vos auditeurs, je me permet de vous posez une question. Lorsqu’une occasion se présente de défendre vos idéaux, vos opinions, comment vous y prenez-vous ? Au final, que leur aurez-vous appris ? À montrer la faiblesse de ceux qui pensent différemment de vous en les insultant ?

      Au demeurant, je constate la fermeture d’esprit qui exerce une forte emprise sur vous, j’ai peine à croire que nous soyons véritablement sortis des années de Grande noirceur. En résumé, il faut plus qu’une formation dans un collège pour devenir un bon communicateur, il faut toute une vie et visiblement vous aurez besoin d’une autre vie pour y parvenir.

      Bonne chance

  • 10 juin 2013 · 13h47 Michel Lambert

    Un texte efficace… peut-être un peu trop gentil, mais avec lequel on ne peut qu’être en accord. J’ai moi même commis le mien aujourd’hui. C’est surement la « journée Éric Duhaime » Je vous le soumet. Je pense que c’est dans la ligne… http://journal.alternatives.ca/spip.php?article7401

  • 10 juin 2013 · 14h46 Simon Domingue

    Tout d’un coup c’est important d’écouter ce que les autres disent et de ne pas juste s’écouter dire n’importe quoi? C’est drôle Julien Day, tu as pourtant montré à de nombreuses reprises que tu ne suivais pas tes propres conseils.
    Mentionnons, en ce sens, de nombreuses altercations sur ton facebook où tu en viens presque à insulter certaines personnes qui répondent à tes statuts.
    Oups…

    • 10 juin 2013 · 19h24 Julien Day

      Salut Simon, généralement, et ce depuis les interventions répétées de ton ami Gab Roy, je n’ai pas l’habitude de répondre aux critiques ayant rien à voir avec le texte, mais plutôt, comme c’est le cas ici, avec une fixation inquiétante envers ma personne.

      Pour que les gens ici comprennent, les insultes auxquelles Simon fait référence ont été proférées sur Facebook à l’endroit de jeunes qui ridiculisaient une pauvre madame à répétition, et tu as tout à fait raison, je ne vous ai pas écoutés pas plus que je n’ai argumenté.

      Par contre, sache qu’il y a une différence majeure entre la communauté scientifique internationale et les fans de Gab Roy sur le net. Je ne crois pas pouvoir t’expliquer laquelle sans utiliser au moins un mot qui risque de te vexer. Alors je te laisse deviner.

      Parlant de te vexer, je semble déjà l’avoir fait, puisque depuis les 4 jours où t’es abonné à mes publications, pas une ne passe sans que tu débarques pour dire que tu me trouves pas fin. C’est pas bon pour tes chakras, et moi ça m’inquiète, tu me fais un peu penser à la fille dans « Obsession Fatale ».

      Je t’inviterais donc à te désabonner, en ne souhaitant que ton bien et que tu te débarrasses de ta fixation inquiétante.

      Julien

    • 10 juin 2013 · 20h11 Simon Domingue

      Julien, je trouve que tu déforme excessivement la réalité. Je n’ai commenté qu’une seule de tes publications sur ta page le lendemain de notre première conversation à ce que je sache… Drôle d’obsession, surtout considérant que la seule publication sur ton mur à laquelle j’ai répondu me concernait plus ou moins directement car tu y rappelait les événements de la veille en affirmant que tu n’avais pas à « débattre avec des tarés d’analphabètes semi-fonctionnel ». Comprends qu’on se sent obligé de te répondre quand tu nous traites de la sorte sans nous connaitre.
      Tu sembles ignorer aussi que je ne fais pas partie de tes abonnés. Et c’est d’ailleurs étrange pour quelqu’un d’ouvert d’esprit comme toi de suggérer à ceux qui ne sont pas d’accord avec toi de ne plus t’adresser la parole.
      Tu sembles aussi oublier que j’étais d’accord avec toi sur le fait que cette dame avait été ridiculisé par une certaine communauté internet et que ce n’était pas sur ce point que j’essayais de discuter avec toi. J’essayai de te faire comprendre un problème dans ton attitude: tu étais à dire aux gens qui commentaient sur ton statut facebook que tu ne voulais rien savoir de leur opinion et qu’ils n’avaient pas à te la donner.
      Tu peux ne pas prendre une opinion au sérieux, c’est d’accord, mais aller croire que tu peux dire quelque chose sans que les autres ne veuillent te répondre leur point de vue de la chose, sans croire que les autre ne t’en demanderont pas plus d’explications, ça c’est ridicule.
      Quand j’ai mentionné ce problème la première fois, la première chose que tu a fais en retour, c’est de me traiter de singe et de me dire que tu n’avais pas à argumenter avec des gens dans mon genre. Comprend alors que je me suis vu un peu blessé. Comprend ensuite que j’ai vu une certaine hypocrisie dans ton article où tu te permettait de donner des conseils à un autre alors que ta propre attitude témoigne également d’une certaine fermeture.

    • 10 juin 2013 · 20h34 Simon Domingue

      Et d’ailleurs, autre petite déformation de ta part: ces insultes n’ont pas étés proférées contres des jeunes qui ridiculisaient la pauvre dame, mais dans un de tes statuts où tu démolissais un article écrit pas Mathieu St-Onge qui parlait excessivement en bien de cette dame. Les gens n’insultaient pas cette dame dans les commentaires de ton statut (comme ton dernier commentaire semble le dire) ils critiquaient ta vision de cet article.

    • 10 juin 2013 · 20h48 Julien Day

      Tu vois pourquoi je veux pas répondre à du hors sujet ? Pars-toi un blogue sur moi t’as au moins 6 pages d’écrites en 3 jours, tu pourras faire connaitre tes états d’âme à plus de gens, mais là, cette conversation n’a pas sa place ici.

    • 10 juin 2013 · 21h03 Simon Domingue

      Tout ce que j’essayais de te faire comprendre, c’est que quand des gens sont confrontés à un genre de sourd qui ne veut rien entendre de la voix des autres, ils s’en sentent parfois froissés. C’est pareil pour Duhaime autant que pour toi.
      Bonne soirée.

  • 10 juin 2013 · 15h02 Julie Blaquière

    C’est malheureusement parfois plus payant et moins fatiguant de jouer à l’ »idiot » que de se servir de son intelligence. C’est aux « gros » qui « paient » qu’il faudrait plus souvent s’en prendre. Ça amuse beaucoup, les spectacles de marionnettes. « Mais ça n’amuse plus personne quand les enfants sont grands. » Il faut croire que certains sont restés collés à l’adolescence. Il vaut mieux en rire.

  • 10 juin 2013 · 15h44 Réjean Godbout

    Et Pan sur la gueule ! :-)

  • 10 juin 2013 · 17h35 Bernard P.

    Ben moi pourtant je suis allé à la job ce matin et le sol n’était pas droit du tout. Il y avait des crevasses, des bosses, des inégalités, des nids de poule. Donc ça veut tu dire que la Terre est ronde, ou simplement qu’il y a trop de trucs pas droits sur la Terre? Chu mêlé, là! :D

  • 10 juin 2013 · 17h37 François Doyon

    Éric Duhaime parle encore sans savoir. Le réchauffement planétaire fait en sorte qu’il fait parfois plus froid dans les régions méridionales pendant qu’il fait beaucoup trop chaud dans l’arctique.

  • 10 juin 2013 · 17h38 Philippe

    Je trouve dommage que l’on donne cette « exposure » à un polémiste, sous prétexte de l’éduquer et de lui dicter les tords et travers d’être ce qu’il est; un émetteur d’opinions choquantes, dystopiques et catégoriques. Les chances que votre papier porte fruit son grande, ledit fruit pourrait, par contre, être un peu amer à votre goût puisque tout ce que vous avez accompli, bien involontairement j’en conviens, c’est de diffuser gratuitement son message et de publicisé inutilement son travail.
    Par votre analyse, vous fournissez tout ce dont Radio X a besoin pour s’établir en terre montréalaise, puisqu’elle suppose une écoute approfondie impliquant implicitement des cotes d’écoute. L’aberration ultime serait d’écouter des rediffusions web et de fournir comme une cerise sur un banana-Split votre adresse IP en argument pour leur département Marketing. Il ne s’agit bien-sûr que de suppositions argumentatives vides et futiles, sans grandes valeur pour un défenseur de la droiture médiatique.
    Prenez plutôt en considération les risques que vous encourez à écouter de tels hommes dans votre état de gau- »gauchiste-syndicaliste-pro-terroriste »; un cancer est si vite arrivé! Sans être moi-même expert dans le domaine, de croit ne pas me tromper en disant qu’une bonne part de corps scientifique s’entend pour dire que la culture d’émotion négative est très mauvaise pour la santé.
    La seule réelle façon de lui faire comprendre votre point, reste, de ne pas écouter ses tribunes et de signifier aux publicitaires que vous n’êtes pas intéressé par son discours. Arrêtons tous, et les portes se fermeront sur les inepties et les commentaires incultes soutenus sur toutes les plates-formes de Rive-Nord Communication.

  • 10 juin 2013 · 18h03 Jean-Luc

    Wow, ça fait 2 textes en ligne que je lis aujourd’hui (celui de Michel Lambert et celui-ci) et je dois vous dire que ça me fait énormément de bien de voir enfin un murmure de contestation publique devant le raz-de-marée national.
    Bon j’exagère, il y a eu quelques articles déjà, et des très bons, sur le paradoxe à deux pattes qu’est Éric Duhaime. Mais ça doit être le timing – 2 dans la même journée – qui me donne cette impression de vent de fraîcheur.
    Ce n’est pas tant le monsieur qui m’inquiète, cependant, que les (milliers de ?) gens qui se laissent pénétrer de sa sagesse fort discutable et qui, sans la moindre gêne, loin des caméras, s’efforcent de faire circuler la parole du saint homme.

    Vers quels houleux débats s’en va le Québec, alors qu’une part relativement importante de la population est nourrie à la doctrine de l’individualisme extrême ? Ou peut-être l’extrémisme individuel serait-il plus juste… Bref, merci pour votre travail !

  • 10 juin 2013 · 19h10 MinaV

    J’aimerais ajouter à tout ça que, personne n’a la certitude réel de ce qui ce passe avec notre chère planète. Ce changement climatique est peut-être aussi normal dans son évolution qu’un volcan qui se réveille! Mais n’empêche que nous polluons notre environnement direct et que nous consommons cette pollution à tout les jours! Alors si on ne veut pas faire l’effort de protéger l’environnement, alors faisons attention à notre propre santé et arrêtons de nous cacher la tête dans le sable juste pour une question de ca$h! Il faut changer notre mentalité et penser vert pour la santé de nos enfants!

    • 10 juin 2013 · 21h56 Louis

      MinaV, une meta analyse de 12 000 publications scientifiques conclues que 97% des papiers parus viennent a la conclusion que l’homme est a l’origine des changements climatiques.

      Source: Slashdot « 97% of Climate Science Papers Agree Global Warming Is Man-made » Friday May 17, 2013 @10:16AM,

      Mais je doute que cet arctique ai passé le filtre idéologique d’Éric. Il a surement été classé à l’index dans la section hérésie et complots à gogo.

  • 10 juin 2013 · 19h28 Ghislain Fortin

    Trop en dire lui donne l’importance qu’il n’a pas (Duhaime)

  • 11 juin 2013 · 00h01 Benton

    L’intelligence n’a rien à voir. Duhaime utilise un discours populiste. C’est sa niche et il est payé pour ça.
    L’idée est de toujours taper sur le même clou…

  • 11 juin 2013 · 09h49 alain

    ED fait de la propagande auprès d’une clientèle déjà convertie, c’est plus simple !

  • 11 juin 2013 · 12h51 Ivan

    Tous les êtres humains pensent. Seuls les intellectuels s’en vantent.

  • 11 juin 2013 · 12h52 Michel Lacroix

    Duhaime a le droit a son opinion.Quand on va accepter la droite et combattre la fausse gauche(parti Québécois),on aura fait un pas de géant au Québec.Pour vraiment aider l’écologie,il va falloir donner plus de territoires aux Autochtones du Canada.Les Blancs (de gauche ou de droite)gaspillent beaucoup trop les ressources naturelles et font passer les profits avant l’environnement.La planète est en train de mourir et c’est pas la gauche caviar qui va changer les choses.

    Et puis,qu’on ne me dise pas que les centrales nucléaires sont la solution pour la santé de la planète,le nucléaire est la pire des pollutions.On ne parle que du réchauffement de la planète dans les médias.Et pourtant plusieurs autres sujets devraient être abordés plus souvent:(perte de la biodiversité animale et végétale,les centrales nucléaires,pollution de l’eau,surpêche,déforestation,ethnies indigènes en voie de disparition,etc).

    • 11 juin 2013 · 13h09 Benton

      Lorsqu’on te paie pour dire ton opinion, ce n’est plus vraiment un opinion mais une info-pub….

  • 11 juin 2013 · 18h27 Hans

    Wow, déjà que je n’écoute pas ce poste de radio, que je ne consulte pas le journal torchon et les postes de télévisions plates-formes fournissant salaires à l’imbécile dont il est sujet dans ce texte… je crois bien que ça ne me sert pas à grand chose de perdre encore plus de temps à lire les publications de ce blog… Que de temps perdu… Merci pour cette évidente insipidité… Y aura au moins ça de gagné…

  • 11 juin 2013 · 19h24 raynald ferland

    Michel Lacroix: T`est pas sérieux avec les autochtones ?????????? Ayoye, tu doit pas avoir vécu bien proche d`eux pour dire ca. Ouf! Il ni a pas plus profiteurs qu`eux et pour la protection de l`écologie, on repassera, ils s`en CALISSE!

  • 11 juin 2013 · 21h16 François Doyon

    Un non spécialiste ne peut pas vérifier par lui-même si ce que disent les climatologues est vrai, de la même façon qu’on ne sait pas si le diagnostic de notre médecin est exact. On peut quand même décider de s’en remettre au jugement d’une majorité de climatologues (surtout lorsqu’elle atteint 97 % !) de la même façon qu’on peut décider de faire confiance à son médecin. Si la quasi-totalité des études scientifiques réalisées sur la question du réchauffement climatique s’entendent pour conclure qu’il est d’origine humaine, alors il semble rationnel de croire nous aussi à cette conclusion. Pourquoi? Parce qu’il s’agit de l’avis d’un consensus d’experts. Mais avant d’accepter un avis d’expert, des conditions doivent être respectées :

    1. L’expert doit être reconnu comme tel par ses pairs.

    2. L’expert doit donner un avis dans son propre champ d’expertise.

    3. L’expert doit être impartial et il ne doit pas y avoir apparence de conflit d’intérêts.

    4. L’avis de l’expert ne doit pas contredire l’avis de la majorité des autres experts du même domaine.

    5. Il faut s’assurer que celui qui cite un avis d’expert le cite correctement. Les gens persuadés d’avoir raison lisent souvent avec un gros marqueur noir pour cacher ce qui pourrait améliorer leurs opinions.

    Je laisse à mes lecteurs le soin de juger par eux-mêmes si l’avis de Jacques Brassard ou d’Éric Duhaime sur le réchauffement climatique respecte ces critères…

  • 11 juin 2013 · 21h17 François Doyon

    En science, il n’y a pas beaucoup de vérités définitives. On ne sait jamais si une observation ou une série d’observations ne viendra pas contredire une théorie bien établie. Tout le monde voulait bien admettre que les cygnes sont toujours blancs jusqu’à ce qu’on en découvre un noir. C’est pourquoi il faut être très prudent avant de dire qu’une théorie scientifique est vraie. En fait, les scientifiques ne disent pratiquement jamais cela, sauf ce qui est aujourd’hui des évidences, comme la théorie de la circulation du sang ou la théorie de l’évolution. En ce qui concerne les bouleversements climatiques, c’est tellement complexe qu’on ne peut se permettre de parler de vérité et aucun chercheur sérieux ne le fait. Donc l’accusation de dogmatisme que nous servent les climatosceptiques tombe complètement à plat. Il n’y a pas d’« Église réchauffiste ». Si dogmatisme il y a, c’est bien du côté des sceptiques acharnés qui refusent de reconnaître la signification de l’existence d’un consensus presque parfait. Trop assuré de lui-même, le scepticisme est, au mieux, comme disait Victor Hugo, une « carie de l’intelligence », au pire, un suicide de la raison.

  • 12 juin 2013 · 06h22 Phil

    « Et (sic) bien c’est de cela qu’elle parlait, Éric »

  • 14 juin 2013 · 09h34 Normand Murray

    Duhaime ou pas,pétrolières ou pas,la terre est sur un point de non retour.Les famines c’est quoi c’est du aux vols des terres par des grands monopoles des disciples de la monoculture abusive tel le mais méthane et autres plantations contaminés d’OMG qui élimines les abeilles fécondeurs naturels de la planète 75% c’est énorme et désastreux.L’eau sècheresses records 40% des humains en souffres déjà mais n’en parlons pas c’est pas vendeur pour nos chers médias officiels,Ici nos lacs et rivières ne sont pas conformes aux normes de la santé pour la consommation et que dire de nos minières adorées cyanure et autres produits toxiques sur des superficies effarantes dans sur notre territoire le nié c’est mentir.Vous savez M.Duhaime et autres lobbyistes du néo libéralismes vos héritiers pourrons voir les résultantes de ces mises en scène lugubres et mensongères.Fatalisme négativisme non réaliste et si vous avez des doutes allez demander à des scientifiques indépendants et honnêtes de vous expliquez le phénomène du nuage brun signe indéniable avant coureur du point de non retour oui les dinosaures eux l’on vécus et en sont morts.

  • 15 juin 2013 · 09h17 Frederic Desveraux

    @Normand Murray Le terme néolibéralisme, est devenu le fourre tout pour marxistes et écolos en panne d’inspiration qui, bien souvent oublient d’en donner la définition ou prétendent qu’il est impossible d’en donner une précisément. Autant dire que le terme n’a aucun sens, sinon l’utilité très pratique de pouvoir cerner par le simple indice de l’emploi de ce concept, de quel coté de l’échiquier se trouve la personne qui s’en sert.

    J’adhère à la position dite climato-sceptique défendue par d’éminents scientifiques (tout aussi respectables et crédibles que ceux qui croient au réchauffement d’origine anthropique), position qui ne reconnait pas le CO2 comme un facteur déterminant en matière de changement climatique.

    Il y a 3 ans j’ai lu un livre de Claude Allègre, un scientifique français de grande compétence qui a déjà fait une incursion en politique. Il a intitulé son livre : L’imposture Climatique. Imposture, c’est un mot très dur. Il s’en explique ainsi. Selon lui c’est une imposture de prétendre qu’on peut prévoir le climat du globe dans un siècle, et que cette augmentation (de température) serait apocalyptique pour le monde. Les scientifiques–les vrais– ne savent rien de cela.

    Et s’il est vrai que la vérité scientifique ne se détermine pas par un vote chez les scientifiques, il n’en demeure pas moins que parmi les spécialistes américains du climat à la suite d’un scrutin organisé par la Société Météorologique Américaine, il y a 3 ans «50% d’entre eux ne croient pas à l’influence de l’homme sur le climat, 27% en doutent. Seuls 23% croient aux prédictions du GIEC».

    Alors que partout dans le monde on remet en doute la mythologie verte, chez-nous, ce sont encore et toujours les Hubert Reeves, Jean Lemire, Jacques Languirand, Charles Tyssère, Steven Guilbeault et bien entendu ce grand scientifique nommé Georges Laraque qui régentent de façon totalitaire la science du climat transmuer par leurs soins en une religion anti-humaniste. Et aucun d’entre eux n’est climatologue!

    • 15 juin 2013 · 16h32 Benton

      Dire que l’intervention humaine a peu d’importance alors que nous brûlons en moins 200 ans le pétrole qui a pris des millions d’années a se produire dans la nature, la déforestation intensive (l’Amazonie en autre) l’utilisation intensive de gaz (climatisation comme exemple) sans compter l’activité de milliards d’humaine n’a pas ou peu d’impact, c’est du négationnisme….

      Entre ceux motivés à sauver la nature et ceux motivés à faire de l’argent, disons que ces derniers on plus de moyens et l’argent mène le monde.

      Comme disait Desjardins: « L’argent est rare, mais la nature, on en a en masse! »

    • 18 juin 2013 · 11h39 Marshall Banana

      Oh btw Claude Allègre n’est pas un climatologiste non plus. C’est un géochimiste oeuvrant dans la dynamique de la croûte terrestre et le volcanisme. Il a aussi affirmé que l’asbestos n’avait pas d’impact sur la santé humaine en 1996 et que c’était un complot marxiste. Coté crédibilité et rigeur scientifique en dehors de son champ d’expertise (comme les changements climatique) on repassera…

      Son livre a été critiqué (et démolit) par un groupe de climatologiste entre autre ici: http://www.realclimate.org/index.php/archives/2010/04/claude-allegre-the-climate-imposter/

      En ce qui concerne la Société Américaine des Météorologistes, un récent communiqué démontre le contraire de ce que vous affirmez:
      http://www.ametsoc.org/policy/2012climatechange.html
      There is unequivocal evidence that Earth’s lower atmosphere, ocean, and land surface are warming; sea level is rising; and snow cover, mountain glaciers, and Arctic sea ice are shrinking. The dominant cause of the warming since the 1950s is human activities. This scientific finding is based on a large and persuasive body of research.

      Svp citez vos sources concernant ce fameux sondage…

  • 18 juin 2013 · 21h50 Ghislain

    Pas facile d’être climato-sceptique en 2013 avec Julien Day…et vous approuvez le boycott de Radio x parce que ça ne convient pas aux valeurs reçues et enseignées qui ne peuvent être scientifiquement ou radiophonique ment contestables? Vous êtes un champion de la gauche bien-pensante, incapable de se remettre en question avec l’attitude rétrograde, soviétisante de faire fermer ce qui ne correspond pas a votre intelligence irréprochable…restez dans votre recette de sauce épaisse et vos codes sociaux…Le climato scepticisme n’est pas le déni absolu du réchauffement climatique!

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Julien Day
    Blogueur et sociologue amateur fasciné par le vide, ne sachant toujours pas s'il vaut mieux en rire qu'en pleurer. D'ici à ce que je le sache, en rire demeure plus drôle.

S’abonner au blogue

@julienday

+ @julienday →

Catégories