Signaler un abus

Billet : Le silence des femmes.
Commentaire par : Bruno Perreault
@Annie Des Chênes En attendant de trouver plusieurs empires féminins dans les livres d'histoires ou que Georges St-Pierre perde dans le ring contre une ''maîtresse du chi'', je vous laisse avec votre ''pep-talk-passe partout''. Et le cas de Mdm Diane Blaquière est anecdotique. Si une phrase suffisait à contrer un viol, on en parlerait même pas aujourd'hui. Si vous entrez dans la tête des jeunes filles qu'elles peuvent se défendre avec une phrase ou le ''chi'', elles ne sont pas sorties du bois. Il n'y a qu'une solution: L'éducation des jeunes hommes et garçons. Faut aussi se rappeler qu'historiquement, l'homme n'a pas toujours eu demander la permission de la femme pour l'acte sexuel. Consultez les stats sur le viol, les pays les plus délinquants(inde, congo...) pour faire un lien entre éducation et viol. Faut cessez d'intellectualiser le débat. Vous ètes en présence de prédateurs physiquement plus dangereux que la moyenne des femmes. C'est dans l'éducation de ses débiles-là qu'une partie de la solution se trouve.

← Retour aux commentaires