L’imagination populaire en a fait un dieu. Une sorte de réincarnation du Samson biblique, dont il avait à la fois la chevelure et la force brute. Avec ses performances surhumaines, qui éclipsaient toutes celles qu’avaient accomplies avant lui les fiers-à-bras de par le monde, Louis Cyr (1863-1912) est devenu le premier French Canadian à atteindre le statut de superstar. L’écrivain et scénariste Paul Ohl a consacré dix ans de sa vie à retracer la vie de celui qu’il a baptisé "l’homme le plus fort de tous les temps". Parce que malgré le folklore qui l’entoure, les tours de force de Louis Cyr demeurent inégalés. Le récit, basé en partie sur les Mémoires dictées à un journaliste de La Presse par l’homme fort en personne, est aussi colossal que son sujet et fait la part des choses entre le véritable Louis Cyr et le mythe qu’on a fait de lui. Éd. Libre Expression, 2005, 632 p.


Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres