Traduction d’un livre qui a fait un tabac dans sa version originale – The Invention of Hugo Cabret a valu à son auteur la prestigieuse médaille Caldecott -, ce roman alternant segments écrits et segments graphiques raconte la fabuleuse histoire d’un gamin vivant clandestinement dans une gare parisienne, au début des années 30. Orphelin, horloger et cambrioleur, Hugo verra sa vie basculer le jour où le grand secret qu’il garde au fond de sa poche tombera entre les mains d’un vieux marchand de jouets. La suite, qui mettra sur sa route une fillette excentrique et le conduira de rebondissement en rebondissement, est un pur enchantement. Une oeuvre à part, destinée aux lecteurs de 9 à 12 ans mais qui n’enchantera pas qu’eux. Traduit par Danielle Laruelle. Éd. Scholastic, 2008, 544 p.

L'Invention de Hugo Cabret Critique par - 2009-01-29
Cote: 4


Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres

Blogues des partenaires

+ Blogues →