Photographe de plateau et court-métragiste, Jean-Claude Moireau s’est donné pour mission de dévoiler la personnalité complexe de Jeanne Moreau à travers ses personnages sur scène et à l’écran, avec la bénédiction de la mythique demoiselle. Le résultat, plus près de la filmographie étoffée que de la biographie relevée, témoigne du patient travail d’un cinéphile amoureux qui a revu tous ses films, écouté toutes ses chansons, en plus d’éplucher toutes les critiques. À la limite de la complaisance, fouillée bien qu’on l’eût souhaitée plus substantielle, l’analyse que livre Moireau plaira aux inconditionnels de l’actrice, bien qu’ils risquent d’apprendre peu sur elle. Tour à tour mélancolique, rieuse, grave, légère, mystérieuse, généreuse, Moreau nous apparaît dans toute la splendeur de ses paradoxes pour aussitôt se dérober, aussi insaisissable qu’insoumise. Éd. Flammarion, 2011, 422 p.

Jeanne Moreau - L'insoumise Critique par - 2011-04-14
Cote: 3


Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres