Évoquant le western crépusculaire à la Peckinpah et l’humour noir des frères Coen, Les frères Sisters de Patrick deWitt (Ablutions) nous entraîne de l’Oregon à la Californie sur les traces, imbibées de sang, d’un attachant tandem dépareillé de tueurs à gages envoyés par le Commodore pour trouer la peau d’un chercheur d’or. Narrée par Eli Sisters, aussi irascible mais plus raisonnable que son aîné Charlie, cette violente virée nous fait vivre la ruée vers l’or dans un surprenant mélange d’humour absurde, de tendresse brute et de poésie insolite. À peine le livre refermé, on se prend à rêver d’une adaptation cinématographique pour y retrouver cow-boys farouches, prospecteurs déments et femmes vénales peuplant cette joyeuse "chevauchée fantastique" au parfum de sueur, de whisky et de poussière. Éd. Alto, 2012, 452 p.

Les frères Sisters Critique par Voir - . Cote: 3.5

Les frères Sisters
Auteur : Patrick DeWitt

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel