Blogue de Manon Dumais Cinémaniaque RSS

Après des études en arts, en cinéma et en littérature, j’ai tenté de me trouver un poste d’enseignante au cégep ou devenir muse d’un grand écrivain. Ayant un loyer à payer, je suis tour à tour devenue correctrice-réviseure, rédactrice de manuels scolaires et fille de pub. Puis, par un beau jour d’automne, je devins journaliste et critique de cinéma. The rest is history, comme qu’on dit…

Cannes 2012: De Bogota à Cannes en passant par Montréal

25 mai 2012 · Divers · Manon Dumais
Cannes 2012: De Bogota à Cannes en passant par Montréal

  Hier soir, j’ai appris que La Playa DC de Juan Andrés Arango, Colombien vivant au Québec depuis quelques années, avait été acheté par Louis Dussault de K-Film Amérique. S’il a été impossible de connaître la date de sortie au Québec, j’ai su que le film allait prendre l’affiche en France en mars 2013. Le film a été projeté deux fois mercredi à la salle Debussy où il a été bien accueilli. On parle même d’une possible Caméra d’or pour ce film sélectionné dans la catégorie Un certain regard. « Je trouve que d’être sélectionné pour un premier film à Un certain regard, c’est magnifique, disait Juan Andrés Arango peu après avoir appris la nouvelle. Mon film a déjà été présenté à Locarno, dans la catégorie Carte blanche, et à San Sebastian, dans la catégorie Films in Progress, mais il n’a jamais été montré dans sa version finale. Quel meilleur public que celui d’Un certain regard! » Ayant fait ses classes dans le documentaire comme cadreur et directeur photo, Arango explique ainsi sa démarche :« J’ai toujours cru au mélange entre le documentaire et la fiction. Je ne crois [...]

Lire le billet →

Cannes 2012: De Cap-Rouge au tapis rouge

24 mai 2012 · Divers · Manon Dumais

À l’instar de Xavier Dolan, Chloé Robichaud est de retour sur la Croisette pour la troisième fois dans sa jeune carrière de réalisatrice. En 2010, son court métrage Moi non plus était le coup de cœur du Short Film Corner; en 2011, Nature morte s’est retrouvé dans la sélection de la SODEC; et en 2012, la voilà qui concourt pour la Palme d’or du court métrage avec Chef de meute, présenté une première fois hier avant-midi et qui sera de nouveau projeté samedi en matinée. « J’en ai rêvé souvent, mais je ne pensais pas sincèrement que ça pouvait m’arriver, confiait-elle peu avant son départ pour la Côte d’Azur. Je n’ai vraiment pas fait ce film-là en me disant que j’allais être sélectionnée à Cannes. C’était au-delà de mes espérances que d’être dans la sélection. On l’a fait avec si peu de moyens; j’ai été chanceuse d’avoir une équipe extrêmement généreuse. J’aime tourner, j’en avais envie. Je voulais envoyer Chef de meute à Cannes parce que je voulais qu’on y voit mon travail. » La réalisatrice, originaire de Cap-Rouge, se souvient de son premier passage au Marché du film de Cannes :« Je sortais de l’université, j’étais toute [...]

Lire le billet →

Cannes 2012: La Quinzaine de Marie-Ève Juste

22 mai 2012 · Divers · Manon Dumais

Passionnée de médecine et de cinéma, Marie-Ève Juste tourne en 2011 avec Félix Dufour-Laperrière le court métrage Canicule. Forte de l’expérience, elle tente par la suite l’aventure en solo. Excellente décision de sa part puisque son court Avec Jeff, à moto a été sélectionné à la 44e édition de la Quinzaine des réalisateurs. Le mercredi 23 mai 2012 sera donc un grand jour pour elle. « J’ai été dubitative pendantquelques jours, confiait-elle peu de temps après  avoir appris la nouvelle, jusqu’à ce que ce soit annoncé sur le site Internet. C’était beaucoup trop grand pour moi. C’est magnifique! Je me suis beaucoup demandé ce qu’on avait trouvé à mon film. Quand on réalise un film, on voit tellement les images à répétition qu’il devient complètement banal. Ce qui les a touché, c’est qu’un début du court, il y a un extrait d’un poème de Tanya Langlais, où l’on évoque la transparence des filles. Avec Jeff, à moto est le portrait d’une jeune femme qui doit décider entre la vie adulte, les responsabilités et le rêve de s’évader; tout au long du film, la femme est filmée de façon un peu éthérée. » Malgré son titre, Avec [...]

Lire le billet →

Cannes 2012 : Danny Lennon et l’état du court

22 mai 2012 · Divers · Manon Dumais

Qui s’intéresse aux courts métrages connaît obligatoirement Danny Lennon. Figure incontournable du court métrage, fondateur et directeur de Prends ça court!, Lennon sera plus occupé que jamais sur la Croisette puisqu’il aura à encadrer la délégation québécoise – une cinquantaine de personnes – de Talent tout court, programme présenté par Téléfilm Canada au Marché du film, et siéger sur le jury découverte Nikon à la Semaine de la critique, lequel est présidé par le cinéaste portugais Joao Pedro Rodigues. « Je capotais en crisse quand j’ai reçu l’e-mail, confiait-il au bout du fil. Je ne suis pas du genre à sourire beaucoup, mais ce matin-là, j’étais content! Très souvent, je refuse d’être jury parce que je connais la moitié des films, mais là, ça tombe bien parce qu’il n’y a pas de Canadiens ni de Québécois dans la sélection. Je suis très content, ça va me permettre de rencontrer Rodrigues et Bertrand Bonnello (président du jury du grand prix). J’ai tellement refusé de jury que j’ai l’impression que le mot s’est passé et  qu’on ne m’invite plus. » Pour la deuxième année de suite, Danny Lennon a aidé Téléfilm à sélectionner la crème du court métrage d’une [...]

Lire le billet →

Cannes 2012 : Récapitulons!

22 mai 2012 · Divers · Manon Dumais

Au 65e Festival de Cannes, il pleut sur la Côte d’Azur tandis que de grands réalisateurs redonnent au méloses lettres de noblesse. À quelques jours de la  remise de prix, deux noms reviennent souvent lorsqu’il est question de la Palme d’or : Jacques Audiard (Grand prix du jury en 2009 pour Un prophète) et Michael Haneke (Palme d’or en 2009 pour Le ruban blanc), qui offrent deux films magistraux, deux bouleversantes histoires d’amour. Dans De rouille et d’os d’Audiard, c’est sous le soleil de la Côte d’Azur que se déroule la rencontre entre une dompteuse d’orques amputée des deux jambes (Marion Cotillard) et d’un boxeur père de famille monoparentale (Matthias Shoenarts). Aussi sombre que lumineux, ce mélodrame où le sort s’acharne sur les deux protagonistes que tout sépare séduit par la fluidité de sa mise en scène et la puissance de ses interprètes. « J’avais envie du soleil de la Côte d’Azur, expliquait Audiard jeudi dernier. Après un film de prison très masculin, sans lumière, j’avais ce désir de raconter une histoire d’amour sur écran large, en couleurs. Ce sont des personnages en temps de crise, ce qui nous a intéressé très vite, le scénariste Thomas [...]

Lire le billet →

Cannes 2012 : Karim Hussain chez Brandon Cronenberg

19 mai 2012 · Divers · Manon Dumais

Cet après-midi, je me suis dirigée vers la salle Debussy afin de pouvoir assister à la projection du premier long métrage de Brandon Cronenberg, Antiviral. Peut-être aurais-je dû quitter l’appartement plus tôt que d’habitude, car arrivée sur place, c’était le chaos au bas des marches alors que les placiers tentaient de mater la horde de journalistes brandissant bien haut leur badge afin de pouvoir entrer. Hélas! Ne possédant pas le badge blanc ni celui d’acheteur, j’ai dû rebrousser chemin. J’espère qu’il y aura de la place à la séance de 22h… D’ici là, voici les propos de Karim Hussain, directeur photo d’Antiviral, que l’on connaît davantage au Québec comme réalisateur de La belle bête. « J’ai plus ou moins mis ma carrière de réalisateur en veilleuse, me confiait-il au téléphone à quelques jours de son départ pour Cannes. Ça prend tellement d’années pour faire un film qu’à un certain point, j’en ai eu marre. Sincèrement, ma partie favorite de tout ce processus, c’est la direction photo. Quand je peux travailler sur des projets comme Antiviral de Brandon Cronenberg, Hobo with a Shotgun de Jason Eisener, Territoires et Week-end d’Olivier Abbou ou le sketch de Theatre bizarre de [...]

Lire le billet →

Cannes 2012: Les Tenenbaums en camping

17 mai 2012 · Divers · Manon Dumais

L’an dernier, le Festival de Cannes débutait sur une note enchanteresse et fantaisiste alorsque l’on présentait le plus que charmant Midnight in Paris de Woody Allen. Cette comédie romantique nous transportant du Paris d’aujourd’hui au Paris des années 20 était le film d’ouverture idéal : festif, léger, rassembleur. Comme la plupart des journalistes couvrant Cannes  sont « jetlag », pas question de se casser la tête dès le premier jour. Léger, le nouveau-né de Wes Anderson, MoonriseKingdom, l’est. Qui plus est, on y retrouve son acteur fétiche Bill Murray, égal à lui-même, et, faisant une entrée remarquée dans l’univers coloré d’Anderson, Bruce Willis. Se joignent notamment à eux Edward Norton, Frances McDormandet Tilda Swinton. Alléchant casting s’il en est un. « Je n’ai pas de travail, alors j’attends un coup de téléphone, a lancé à  la blague Murray devant le parterre de journalistes. Avec Wes, l’aventure est toujours plus agréable; chaque fois, c’est de mieux en mieux. Bruce a même un moment Die Hard à la fin du film. Évidemment, on aurait pu prendre les « Muscles from Brussels », mais ça n’aurait pas été la même chose. Travailler avec le même réalisateur à quelques reprises, c’est à la fois [...]

Lire le billet →

Cannes 2012: Moretti « malheureusement très démocratique »

17 mai 2012 · Divers · Manon Dumais

À la fin de la conférence de presse du jury, laquelles se tenait hier après-midi, j’ai amèrement constaté que je m’étais (une fois de plus!) gourée dans mes prédictions : pas de coup de gueule du bouillant réalisateur italien à la voix si singulière. À ma grande surprise, le parterre de journalistes ne semblaient qu’en avoir pour le sympathique couturier Jean-Paul Gaultier, qui, comme l’a rappelé le modérateur Henri Béhar, a dessiné des costumes pour Peter Greenaway, Luc Besson et Pedro Almodovar. « Je vais donner mon humble avis, a-t-il admis, sur ce que j’aime ou non, sur ce qui est bien ou non. Je vais partager mes émotions parce que je ne suis pas technique mais  instinctif. » En fait, heureusement qu’il y a eu mon confrère de La Presse Marc Cassivi pour demander à Nanni Moretti quel genre de président il serait. (Bravo, Marc, tu mériterais un badge blanc.) « Je le serai malheureusement de manière démocratique, a-t-il répondu. Il est important de voir tous les films avec la même intention, le même respect. On a convenu de se voir souvent, pas seulement en réunion, mais aux deux jours, afin de discuter des quatre derniers films vus et afin [...]

Lire le billet →

Cannes 2012: Moretti en Autarcie

17 mai 2012 · Divers · Manon Dumais
Cannes 2012: Moretti en Autarcie

                        Nanni Moretti dans Habemus Papam. Voici la version allongée du texte paru dans nos pages jeudi alors que le festival sera déjà commencé… Le redoutable Nanni Moretti préside le 65e Festival de Cannes. Qui trouvera grâce à ses yeux? Audiard? Haneke? Kiarostami? « Vousn’avez encore rien vu », dirait Resnais…  Au moment où paraîtront ces lignes, le 65e Festival de Cannes battra déjà son plein.Les histoires de scouts amoureux en fugue deMoonrise Kingdom, où Bill Murray, dont il s’agit de la sixième apparition chez le papa des Royal Tenenbaums, croise Bruce Willis (!) et Edward Norton, de Wes Andersen aura peut-être séduit les festivaliers lors de la soirée d’ouverture. Après tout, Première et Studio Ciné Live lui accordent quatre étoiles… À la conférence de presse du jury, Nanni Moretti aura sans doute mis le parterre de journalistes dans sa petite poche avec son esprit caustique. Pour mémoire, le premier [...]

Lire le billet →

Cannes 2012: Québécois à la conquête de Cannes

15 mai 2012 · Cinéma · Manon Dumais

En attendant de vous livrer des portraits des Québécois qui seront du 65e Festival de Cannes, je vous offre deux jours à l’avance un texte qui paraîtra dans nos pages ce jeudi. Au fait, ne manquez pas non plus mes entrevues avec Xavier Dolan, Melvil Poupaud et Nathalie Baye pour Laurence Anyways, le film qu’on ne peut pas critiquer avant le vendredi 18 mai. Ne cherchez donc pas la critique jeudi, j’ai signé sagement l’embargo. Le nom de Chloé Robichaud ne court peut-être pas encore sur toutes les lèvres, mais la jeune réalisatrice de Cap-Rouge n’en est pas moins à sa troisième présence au Festival de Cannes. Ainsi, en 2010, son court métrage Moi non plus était le coup de cœur du Short Film Corner, et en 2011, Nature morte figurait dans la sélection de la SODEC. Cette année, Chef de meute, mettant en vedette Éve Duranceau, se retrouve parmi les 10 courts métrages pour concourir pour la Palme d’or, dont le jury sera présidé par Jean-Pierre Dardenne. Mentionnons qu’ils étaient 4500 sur la ligne de départ… « On m’a dit qu’on ne choisissait pas nécessairement des films parfaits, réalisés par des cinéastes établis, affirme [...]

Lire le billet →
Page 10 sur 1241...6789101112131415...124

S’abonner au blogue

@manonduvoir

+ @manonduvoir →

Catégories