Michel Levasseur persiste et signe! Le Festival international de musique actuelle de Victoriaville passe le cap du quart de siècle et il est toujours… d’actualité!

La première édition du Festival international de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV) se tenait en décembre 1983 et présentait 13 concerts; depuis 1994, l’événement se tient en mai et il fait chaque fois, bon an mal an, entre 5 000 et 7 000 entrées. Rencontré en avril à Montréal, le directeur artistique et directeur général du Festival, Michel Levasseur, était très optimiste quant au succès de l’édition 2008: "Nous avons déjà vendu plus de 100 passeports, ce qui dépasse le record (97) établi en 2001. Nous prévoyons qu’il devrait y avoir autour de 130 personnes qui pourront assister à tous les concerts, ce qui nous garantit de belles salles. Pour l’assistance globale, c’est notre 20e anniversaire qui détient le record, avec plus de 7 000 entrées."

Après son fracassant 20e anniversaire, le FIMAV a connu une certaine désaffection l’année suivante, avec 4 500 entrées, pour remonter à 5 700 à la 22e édition et se stabiliser à 5 000 par la suite. "On a vraiment fait un effort durant ces quatre dernières éditions pour rajeunir notre public et on constate que ça marche, mais ce public, moins fortuné, est moins enclin à rester durant tout le festival."

Avec les noms qui se pointeront dans les Bois-Francs du 15 au 19 mai, la 25e édition pourrait bien en décider quelques-uns à faire du camping! Ça commence avec Jean Derome et les Dangeureux Zhoms, et ça se poursuit avec John Zorn et les musiciens de son groupe Electric Masada, qui proposeront une relecture de son récent projet The Dreamers. Le FIMAV profite de sa soirée d’ouverture pour inviter tous les subventionneurs, commanditaires et autres partenaires et, cette fois-ci, il leur offre rien de moins que le pape de la musique actuelle! "C’est l’un de ses projets les plus "grand public", explique Levasseur, et je suis heureux que l’on puisse l’offrir à tous ceux qui nous ont aidés à nous rendre jusqu’ici, pour les remercier." Il est clair que c’est mieux de leur présenter ça que de les inviter à découvrir ce que fera Zorn le lendemain avec son projet Moonchild, l’un des trucs les plus hardcore qu’il ait faits jusqu’à maintenant (avec Joey Baron, Trevor Dunn et l’inénarrable Mike Patton)!

Un autre habitué du festival y revient cette année pour deux concerts: le guitariste Fred Frith nous fera découvrir son nouveau groupe rock, Cosa Brava, et il retrouvera son vieux pote Chris Cutler (et quatre musiciennes et chanteuses) pour faire revivre rien de moins que le Art Bears Songbook en clôture de festival. Entre cette ouverture en grande pompe et cette finale en beauté, il y aura du bruitisme (Nihilist Spasm Band + Sun Plexus 2), du jazz (Roscoe Mitchell & The Note Factory), du vaudeville flyé (The Friendly Rich Show), de la musique contemporaine (Bradyworks) et du heavy metal songé (KTL et OM). Et aussi René Lussier avec Martin Tétreault et Otomo Yoshihide, Michel F. Côté et son projet (Juste) Claudette, et bien d’autres encore. Bref, la semaine prochaine, c’est à Victo que ça se passe!

Du 15 au 19 mai
À Victoriaville
Info.: www.fimav.qc.ca

À écouter si vous aimez /
Les extrêmes, l’audace, l’imprévisible

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Blogues des partenaires

+ Blogues →

Concours

  • OUMF! Festival d'art émergent!

    À gagner, 1 ensemble-cadeau offert par le Festival OUFM! comprenant 1 certificat cadeau d'une valeur de 50 $ au restaurant les Trois Brasseurs + 2 coupons de bières pour les spectacles extérieurs.

+ Concours →