Recherchée par de nombreux collectionneurs de vinyles à travers le globe, la trame sonore du film porno québécois Après-ski (1971) fait l’objet d’une réédition. Un autre bon coup des Disques Pluton.

"Le seul film québécois condamné par un tribunal!" peut-on lire sur la pochette de la réédition de la trame sonore d’Après-ski, un film porno bien de chez nous mettant en vedette Céline Lomez, Daniel Pilon, Mariette Lévesque et un certain René Angélil, qui y conserve tout de même ses pantalons. À l’époque, l’absence de réelle histoire justifiant cet enchaînement de scènes de fesses avait choqué les plus puritains de la province. La saisie des bobines dans la région de Québec a d’ailleurs contribué au mythe du film, tout comme sa trame sonore hautement prisée par les collectionneurs de vinyles pour sa face B, une série de chansons funk idéales pour pimenter ces ébats que commande une belle journée de glisse.

Remis sur les tablettes par Les Disques Pluton, le 33 tours d’Après-ski était devenu le Saint-Graal du funk québécois. "C’est un des disques d’ici les plus convoités par les collectionneurs de vinyles funk, autant chez nous qu’en Europe", explique le fondateur de Pluton, Félix B. Desfossés, qui tient également l’excellent blogue ventedegaragepodcast.blogspot.com. "Une copie achetée pour 1 $ dans un marché aux puces peut être revendue à 350 $ sur eBay."

Mais il y a plus: non seulement sa fameuse face B recèle des grooves hypnotiques menés par une charge de cuivres, d’orgue, de piano, de guitares et de percussions, mais le mystère entourant les musiciens impliqués a nourri bon nombre de spéculations. "Sur la pochette, les chansons funk étaient créditées à Jacques Crevier qui avait composé quelques arrangements pour les titres plus pop de la face A", des pièces interprétées par Céline Lomez, Mariette Lévesque, Marc Hamilton. "Mais tous savaient que c’était un prête-nom, que Crevier n’était pas derrière ce funk. Une rumeur voulait même que ce soit plutôt le groupe américain Chicago."

C’est en écrivant la biographie de Donald Seward, claviériste pour César et les Romains et autre héros obscur de la scène funk québécoise, que Desfossés découvre le pot aux roses. "Seward m’avait dit qu’il avait joué avec The Flaming Stars à la fin des années 50. À tout hasard, je google le groupe et je tombe sur le site d’un autre membre des Flaming Stars, John Ranger, qui y affirme avoir composé la musique du film Après-ski avec son groupe Illustration, 11 musiciens provenant du Québec, de l’Ontario et des États-Unis."

"Nous avons enregistré la face B en 1970, pour la somme de 1000 $, lors d’une session de cinq heures au Studio Victor", se souvient John Ranger, 69 ans, depuis son domicile de North Bay en Ontario. "À l’époque, Illustration était sous contrat avec l’étiquette américaine Janus Records, ce qui nous empêchait d’enregistrer pour toute autre maison de disques. Mais pour une question de visa, nous ne pouvions plus entrer aux États-Unis. Nous étions pris à Montréal, dans la grosse misère. Certains musiciens commençaient à déserter le groupe. Nous ne pouvions pas refuser l’offre de Jacques Crevier qui nous avait découverts en concert. Les pièces enregistrées ce soir-là devaient figurer sur notre deuxième album qui n’a jamais vu le jour."

Déjà offerte en précommande par le distributeur Light in the Attic, la réédition d’Après-ski (aussi vendue en mp3) risque-t-elle d’affecter la valeur du premier tirage? "Certains collectionneurs croient que oui, mais je demeure sceptique, répond Desfossés. Le nouveau pressage est de 500 copies seulement. Je ne crois pas qu’il soit assez important pour affecter la valeur de la première édition. Si ça se trouve, il deviendra aussi un objet de collection."

Artistes variés
Après-ski
(Les Disques Pluton)
En vente le 25 janvier

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Blogues des partenaires

+ Blogues →

Concours

  • OUMF! Festival d'art émergent!

    À gagner, 1 ensemble-cadeau offert par le Festival OUFM! comprenant 1 certificat cadeau d'une valeur de 50 $ au restaurant les Trois Brasseurs + 2 coupons de bières pour les spectacles extérieurs.

+ Concours →