On l’a vu récemment à la télé lors de son passage à l’émission Les voix humaines, où il a été mis au défi d’écrire une chanson à propos des débroussailleurs. Rien de moins. Son premier disque a séduit un bon nombre de mélomanes et son second album, Homme autonome, a confirmé que Damien Robitaille était bel et bien là pour rester. Auteur-compositeur-interprète souvent farfelu mais toujours touchant, l’interprète d’On est né nu explore sans cesse les genres tout en gardant le cap sur la mélodie. On a bien hâte de voir où le mènera ce voyage musical après son détour vers la soul à la sauce Motown. Peut-être en aurons-nous un aperçu le 7 avril à La Boîte à bleuets et le 8 avril au Théâtre Palace? Gageons que oui, car Robitaille a l’habitude d’être très généreux en concert.


Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres

Lire aussi