15 concerts incontournables à voir aux FrancoFolies selon la rédaction de Voir.

Alaclair Ensemble

Ce coup de défibrillateur au hip-hop francophone, dirigé par l’important Kenlo Craqnuques, se transforme sur scène en solide machine à fêter. Hâte de voir l’ambiance de l’un de ses premiers contacts avec le grand public. Walalang! (Olivier Lalande)
Le 10 juin, Scène Vidéotron, 22h

Mara Tremblay

Parce qu’on s’est ennuyé d’elle, parce qu’elle est à la fois forte, fragile et inspirante, parce que c’est son grand retour après une traversée du désert, parce qu’il n’y a qu’une seule Mara et qu’elle se livrera sans artifice, en formule solo. (Marie-Hélène Poitras)
Les 10 et 11 juin, L’Astral, 19h

Jeanne Moreau et Étienne Daho, Le condamné à mort

Ce spectacle sera consacré uniquement à l’écrivain Jean Genet. Sur disque, c’était de toute beauté, ces voix sensuelles qui tantôt chantent, tantôt disent. Pierre Lapointe ouvrira avec ses chansons en piano-voix. (Francis Hébert)
Le 11 juin, Salle Wilfrid-Pelletier, 20h

Les 10 ans de C4 avec Galaxie, Gatineau, Band de garage, Les Dales, etc.

Olivier Langevin sur une scène, c’est déjà un moment de rock spécial. Olivier Langevin flanqué de sa bande de Galaxie (Fortin, Lafontaine et Cie), d’autres disciples du "lacsaintjeancore" et d’un tandem de hip-hop weird, c’est le gage d’une soirée bien remplie. (Olivier Lalande)
Le 11 juin, Métropolis, 21h

Ludo Pin

Récemment exilé à Montréal, le Parisien Ludo Pin, seul sur scène avec sa guitare et ses pédales à effets, concocte une chanson pop toute personnelle, bigarrée et moderne. À découvrir! (Patrick Baillargeon)
Le 12 juin, Scène Loto-Québec, 19h

Jimmy Hunt

Il a la dégaine, le look, l’attitude et les chansons d’un pur-sang. Digne héritier des Ferland et Charlebois, Jimmy Hunt maîtrise la chanson québécoise des années 60 et 70 au point de la faire sienne. Ses mélodies enchantent autant que sa nonchalance le rend ténébreux. Un talent brut. (Olivier Robillard Laveaux)
Le 14 juin, L’Astral, 19h

Catherine Ringer

Accompagnée de son groupe, incluant son fils à la guitare, la toujours excentrique pasionaria viendra interpréter plusieurs chansons de son surprenant nouveau disque Ring n’Roll ainsi que quelques morceaux des Rita, bien entendu. En plus, les excellents folk-rockeurs belges d’Été 67 assurent la première partie! (Patrick Baillargeon)
Le 14 juin, Métropolis, 21h

La Tournée des Francos

Oh, la belle idée. Cet été, trois artistes représentant trois pays feront le tour des trois FrancoFolies. C’est Marie-Pierre Arthur pour le Québec, Albin de la Simone pour la France et Sacha Toorop pour la Belgique. Ce dernier a été musicien pour Dominique A et a publié en 2006 un premier album franco pop et accrocheur. (Francis Hébert)
Le 15 juin, L’Astral, 19h

Jean-Pierre Ferland

Pour être tout à fait juste, Jean-Pierre Ferland et les FrancoFolies auraient dû baptiser le concert Les noces d’émeraude de l’album Jaune puisque le mythique disque est paru il y a 40 ans et non 50… Mais bon, si le chiffre de ventes nécessaire à la certification disque d’or est passé de 50 000 à 40 000, nous pardonnons et oublierons bien vite ce détail lorsque Ferland interprétera sur scène l’intégrale de Jaune. (Olivier Robillard Laveaux)
Le 15 juin, Salle Wilfrid-Pelletier, 20h

Initiales S.G. Hommage à Gainsbourg

Ce n’est pas le premier hommage à Gainsbourg l’indémodable, mais cette fois on s’attaque au répertoire destiné aux chanteuses à travers les voix de Betty Bonifassi, Clara Furey, Random Recipe, Monia Chokri, etc., tout ça sous la direction artistique de Pierre Lapointe. Difficile de résister! (Marie-Hélène Poitras)
Le 15 juin, Théâtre Maisonneuve, 20h

Karim Ouellet

De Fidelplasma à Marième, en passant par Movèzerbe, Ouellet est le musicien accompagnateur étoile de la scène indé de Québec. Or, l’habile guitariste a prouvé cette année qu’il avait le charisme et surtout la voix pour prendre les devants de la scène. L’une des figures les plus prometteuses de la pop d’ici. (Olivier Robillard Laveaux)
Le 17 juin, Scène Vidéotron, 20h

Douze hommes rapaillés, volume 2

Mitonnée par Gilles Bélanger et Louis-Jean Cormier, voici la suite de l’hommage à Miron, tout aussi réussie quoique plus éclectique. Avec Rivard, Léon, Lavoie, etc. (Francis Hébert)
Les 17 et 18 juin, Théâtre Maisonneuve, 20h

Les Revenants

L’une des meilleures choses à être arrivées au rock local récemment. Des six cordes trempées de reverb montant vers le ciel, des rythmes routiers et un savoureux croisement de rock vintage et de country bien queb’. (Olivier Lalande)
Le 18 juin, Tente slam Pepsi, 19h

Stromae

Le jeune prodige électro-pop belge démontre qu’il est bien plus que l’homme d’une seule chanson. Si son hit planétaire Alors on danse est interprété de plusieurs façons dans ce spectacle où les jeux de lumières et le décor sobre mais ingénieux ont une place prépondérante, la perfo de Stromae et de ses deux acolytes est surprenante. Si, si! (Patrick Baillargeon)
Le 18 juin, Métropolis, 21h

Damien Robitaille et ses invités: Radio Radio et Marie-Pierre Arthur

Trois artistes singuliers qu’on aime déjà beaucoup en partant se réunissent le temps d’un spectacle extérieur gratuit. On est curieux de voir comment leurs univers fusionneront! (Marie-Hélène Poitras)
Le 18 juin, Scène Ford, 21h

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres

Blogues des partenaires

+ Blogues →