La Canadienne Feist est deux en deux. Parus en 2004 et 2007, ses derniers albums Let it Die et The Reminder se sont classés parmi les meilleurs de leur cuvée, et l’on n’attend pas moins de Metal, à paraître le 2 octobre prochain. Mitonné à Toronto et en Californie par la chanteuse ainsi que ses habituels collaborateurs Mocky et Chilly Gonzales, le disque paraît moins accessible à la première écoute. Pas de gros succès à la 1, 2, 3, 4. en vue, moins de légèreté, mais toujours ce raffinement pop, comme le prouve How Come You Never Go There, le premier extrait offert sur la Toile. "Il y a plus de chaos, de mouvements et de bruits qu’auparavant. Je me suis davantage laissé guider par nos erreurs, qui au final n’en sont plus dès qu’on leur laisse de l’espace", confie Feist à propos de Metal. Consultez le listentofeist.com pour patienter jusqu’en octobre, on y retrouve une série de courtes vidéos "making-of" fort bien réalisées. Au moment d’écrire ces lignes, des billets pour son concert au Métropolis le 3 décembre étaient toujours disponibles.

Partagez cette page

À lire aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Blogues des partenaires

+ Blogues →

Concours

+ Concours →