On s’attendait à parler à un Audionaute tout empressé et surexcité de lancer un deuxième album autoproduit. On n’y était pas du tout. Au bout du fil, la voix de Rémi Bergeron était posée, et ses réflexions, profondes.

En remportant la finale des Mardis de la relève en 2011, la formation Audionaute s’est retrouvée avec quelques heures d’enregistrement au studio Voxtone en poche. "Mais ça ne nous intéressait pas de les utiliser tout de suite. On trouvait ça un peu précipité. Tant qu’à faire une ou deux tounes, on préférait prendre notre temps, travailler et se faire un deuxième album complet", relate Rémi Bergeron avec sagesse.

Réalisé par Sébastien Cloutier (Mimi VanDerGlow, Les Tireux d’roches), ce nouvel opus navigue dans l’univers sonore habituel de la formation victoriavilloise. "Les effets rock planants du premier album nous rejoignaient beaucoup, mais on trouvait qu’il manquait de tonus pour les spectacles. On a décidé d’intégrer de l’électro. Ça reste planant, mais avec une saveur qui permet de taper du pied."

Si le nouveau bébé d’Audionaute a été baptisé Le meilleur des mondes, c’est qu’il a été inspiré par l’oeuvre du même nom écrite par Aldous Huxley et publiée en 1932, longtemps présentée comme une vision pessimiste du futur de la société de consommation.

"Au départ, nous avions des chansons assez critiques sur la société. Puis, les textes qui restaient à écrire ont été imprégnés naturellement de l’oeuvre." En quelque sorte, le bouquin a joué un rôle de fil conducteur.

Pour Rémi Bergeron (voix, guitare), Louis-Philippe Ferron (guitare, claviers), Guillaume Cyr (batterie) et Yan Chabot (basse, voix), les parallèles étaient assez flagrants entre notre société et l’État mondial composé d’êtres humains créés en laboratoire imaginé par Huxley. "La finalité du livre, c’est que ce qui est super beau ne l’est pas vraiment. C’est la même chose dans notre société matérialiste, axée sur l’argent."

Le passage de la formation au Gambrinus, le jour même où le premier extrait se retrouvera sur les ondes radio, se veut une façon de souligner l’arrivée de la nouvelle galette, même si elle ne sera officiellement lancée que le mois prochain à Victoriaville.

Le meilleur des mondes
Audionaute
Indépendant

Lancement d’album
Le 16 mars à 19h30
Au pavillon Arthabaska

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Blogues des partenaires

+ Blogues →

Concours

  • Thus : Owls

    À gagner, 1 des 2 paires de billets pour le spectacle "Thus : Owls" le vendredi 10 octobre prochain à la Maison de la culture Maisonneuve à 20h.

+ Concours →