Pour l’année qui s’annonce, avec son chiffre 13 et son lendemain de fin du monde, je prends une seule résolution, celle de me nomadiser davantage dans l’esprit, dans le cœur, dans le territoire. 

Je souhaite découvrir, par soif de curiosité, m’empoétiser, traverser des chemins encore en friche et des perles indécouvertes dans les trésors des livres et des musiques. 

Je veux sentir le territoire m’occuper la pensée, m’aérer l’espace dans les dédales de nouvelles joies et de nouveaux chagrins parmi les vagabondages.

Oui, me faire nomade et libre, comme dans les films de Gilles Carle. 

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres