Pour 2013, je nous souhaite, au Québec et sur cette petite planète que l’on nomme Terre, cette bille qui tourne sur elle-même au milieu des 200 milliards d’étoiles de notre galaxie, qui elle-même flotte parmi 100 milliards de galaxies et les quelque 2 septillions d’étoiles de l’Univers (avec un grand U), qui lui-même se balade au milieu de quelque chose dont nous n’avons même pas le nom…

Je nous souhaite, donc, de prendre un peu de recul, et la mesure de ce que nous sommes (tout petits). Je nous espère plus humbles face à la nature, plutôt joyeux et pas trop nombrilistes. Nous pourrions aussi nous défaire un peu des obsessions collectives suivantes: vitesse, performance, compétition, contrôle, technologie. Pourquoi ne pas ralentir? Rire un peu de tout cela, sans pour autant tomber dans la nostalgie. Nous vivons sur un petit radeau interstellaire improbable et magnifique, ayons du plaisir ensemble!

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres