Projet rock champ gauche qui tient presque de la royauté underground locale (il réunit des musiciens également remarqués au sein de Duchess Says, Red Mass et CPC Gangbangs), PyPy présente un de ses trop rares concerts à Montréal en compagnie d’une brochette d’invités plutôt intéressante.

On pourra donc voir, sur les planches étroites du Divan orange, Wild Domestic, un mur de son bâti à Sarnia et qui a notamment collaboré avec Tim Glasgow (magicien de la console aperçu dans les studios de formations de la trempe de Sonic Youth), ainsi que Lonnie in the Garden, un sextuor de London, Ontario qui se veut aussi ténébreux que planant et psychédélique.

Le vendredi 18 janvier.


Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel