Deux foires à New York

8 mars 2013 10h26 · Nicolas Mavrikakis

Cette année, la foire Scope est particulièrement décevante. C’est le règne de la bébelle. Certains vous diront que la présence de nos artistes dans cette foire représente tout de même des avantages, une certaine visibilité auprès de la critique, une possibilité de se faire voir et acheter par des collectionneurs des États-Unis ou d’ailleurs… J’ai de très sérieux doutes quant à cette idée.

La foire Volta est de bien meilleure qualité. Le fait que cet événement demande aux galeries présentes de monter des solos rend déjà la chose plus intéressante, permet de voir plusieurs oeuvres de chaque artiste et donc de se faire une meilleure idée de leur création. Le kiosque de la galerie Antoine Ertaskiran avec les œuvres de Dominique Blain est particulièrement réussi. Il n’est pas facile d’installer des œuvres dans un espace aussi réduit, et cela est impeccablement fait chez Ertaskiran. Voir http://www.galerieantoineertaskiran.com/events/34?locale=en Signalons aussi les interventions de Patrick Bernatchez chez Battat Contemporary et de Mathieu Lévesque chez Trois Points.

Partagez cette page

Classé dans :  Arts visuels, Création, Divers, Sur la route
+ sur le même sujet :  , , ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

À lire aussi

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Nicolas Mavrikakis

S’abonner au blogue

Catégories