Les petites énigmes du vendredi. Trois jeux de Georges Perec

26 octobre 2012 9h46 · Normand Baillargeon

Chaque vendredi, je publie sur ce blogue de petites énigmes logico-mathématiques, ainsi que la solution des énigmes de la semaine précédente.
Merci de ne pas poster vos solutions ici, afin de permettre à tout le monde de jouer.
Les questions demandant des éclaircissements ou des précisions sont par contre les bienvenues.

Enigmes de la semaine

Connaissez-vous Georges Perec (1936-1982)?  Un sacré personnage. Comme le dit joliment l’article sur Wikipedia qui lui est consacré, «Perec fonde ses œuvres sur l’utilisation de contraintes formelles, littéraires ou mathématiques, qui marquent son style».  Il a par exemple écrit un roman qui est un lipogramme (i.e. qui retire, enlève – leipein une lettre  — gramma ) . La lettre non utilisée est le «e».Pensez-y! Un  vrai roman, un roman qu’on peut lire sans s’apercevoir dela chose! La lettre «e»! Fichtre!  Il est presque impossible de prononcer une  seule phrase sans l’utiliser, cette lettre, la plus courante en français! Et le roman s’appelle … La disparition!
En voici un extrait:

« Là où nous vivions jadis, il n’y avait ni autos, ni taxis, ni autobus : nous allions parfois, mon cousin m’accompagnait, voir Linda qui habitait dans un canton voisin. Mais, n’ayant pas d’autos, il nous fallait courir tout au long du parcours ; sinon nous arrivions trop tard : Linda avait disparu.
Un jour vint pourtant où Linda partit pour toujours. Nous aurions dû la bannir à jamais ; mais voilà, nous l’aimions. Nous aimions tant son parfum, son air rayonnant, son blouson, son pantalon brun trop long ; nous aimions tout.
Mais voilà tout finit : trois ans plus tard, Linda mourut ; nous l’avions appris par hasard, un soir, au cours d’un lunch. »

Ce membre illustre de l’Oulipo (jetez un oeil là-dessus, ça vaut le détour), publiera ensuite Les revenentes, le mot étant ainsi orthographié parce que seule la voyelle «e» est cette fois utilisée!
L’oeuvre de Perec comprend de nombreux tours de force de ce genre, notamment un palindrome (c’est un mot ou un groupe de mots qui peu se lire dans les deux sens, comme LAVAL)  de … 1 247 mots!. Il est ici.

Vous l’avez deviné: Perec était très friand de jeux logiques, d’énigmes, de casse-têtes,  de mots-croisés et d’autres choses semblables. Il a en même composé pour divers magazines. En voici trois.

1. Au cours d’un tournoi  de bridge amateur, quatre joueurs, Bertrand, Denis, Gérard et William se retrouvent à la même table.  Bertrand est belge et Gérard est  français. L’un des deux autres est américain et l’autre anglais. Chacun de ces quatre hommes exerce un métier différent, et pratique en outre un sport particulier.

Gérard est avocat.

Le médecin est anglais.

L’Américain est un adepte du jogging

William pratique l’haltérophilie.

Le producteur de cinéma aime le ski.

En possession de ces différents éléments, pouvez-vous dire:

Qui est journaliste?

Qui pratique la gymnastique?

2. En utilisant chaque fois cinq fois le chiffre 3 (pas un de plus, pas un de moins) écrire les nombres : 22, 31, 37 et 363. (Exemple: 33- 33/3 = 22)

3. Une actrice excentrique engagée pour sept jours dans un film exige d’être payée en or.

— Je veux pour cachet un lingot d’or, déclare-t-elle au producteur, mais, de plus, j’ordonne qu’on m’en donne chaque jour un septième.

Le comptable, apprenant cela, s’arrache les cheveux.

— Vous vous rendez compte, dit-il au caissier, couper un lingot d’or en sept parties égales! C’est de la folie!

— Mais pas du tout, rétorque le caissier, on peut très bien faire ce qu’elle demande en coupant seulement le lingot en trois morceaux.

Comment le caissier compte-t-il s’y prendre?

Solutions aux énigmes de la semaine dernière

1. L’olive dans le verre. La solution est visible  ici: http://www.puzzles.com/puzzleplayground/OutOfGlass/OutOfGlassSol.htm

2. Le poisson. La solution est visible ici: http://www.transum.org/Software/sw/Starter_of_the_day/starter_May26.asp

3. Les carrés: : La solution est visible ici, vers le bas de la page: http://www.bloggerati.org/2011/03/match-stick-madness.html

Partagez cette page

Classé dans :  Divers, jeux et énigmes
+ sur le même sujet :  ,

L'opinion émise dans ce billet n'engage que son auteur et ne représente pas nécessairement celle du journal Voir.

À lire aussi

+ Ajouter le vôtre Commentaires 5

  • 26 octobre 2012 · 13h05 2e enigme

    Quels caractères a-t-on le droit d’ajouter aux 3? Seulement les opérations arithmétiques? Parenthèses? Racine carrée? Chiffres additionels? Rayures?

    • 26 octobre 2012 · 13h14 Normand Baillargeon

      Merci de la question. Les signes mathématiques les plus usuels: +,-, x et / et bien entendu: =.

  • 26 octobre 2012 · 17h42 Louis-Augustin Roy

    Pour ceux qui raffolent de ces jeux, surtout ceux assez astucieux de Georges Perec et Jacques Bens, allez voir (ou photocopiez à la bibliothèque de l’UQAM! ― les deux auteurs sont décédés, alors…) les Jeux intéressants et les Nouveaux Jeux intéressants, éd. Zulma. Il y a des grilles de mots croisés blanches 5 X 5 pas évidentes du tout-du tout.

  • 29 octobre 2012 · 12h50 Christophe

    En hommage à Georges Perec et afin de célébrer le 30ème anniversaire
    de sa mort, voire de sa « disparition* » le 3 mars 1982,
    j’ai créé, en série limitée (30 exemplaires), une plaque émaillée (30 x 26 cm), signée et numérotée de type « ville de Paris ».
    Ces plaques sont réalisées au pochoir et cuites à 800°.

    • 29 octobre 2012 · 13h28 Normand Baillargeon

      Vous pourriez indiquer ici comment s’en procurer une, si jamais des personnes sont intéressées.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

À propos RSS

  • Normand Baillargeon
    Je suis professeur à l'UQAM. Ma spécialité est la philosophie de l'éducation. J'ai écrit quelques livres sur différents sujets qui m'intéressent, dont celui-là, mais aussi quelques autres.

S’abonner au blogue

@nb58

+ @nb58 →