La Compagnie Jean Duceppe dévoilait hier sa saison 2009-2010, rien de moins que cinq créations québécoises. Quelle bonne nouvelle! Du 9 septembre au 17 octobre, Serge Denoncourt met en scène Fragments de mensonges inutiles, une nouvelle pièce de Michel Tremblay sur l'adolescence et la différence sexuelle. Avec Gabriel Lessard et Olivier Morin (photo). Du 28 octobre au 5 décembre, Monique Duceppe met en scène Une maison face au nord, une pièce de Jean-Rock Gaudreault dont la première version date de 1993, un texte sur les bilans qui s'imposent dans la vie d'un couple. Avec Pauline Martin et Michel Dumont. Du 16 décembre au 6 février, Frédéric Blanchette met en scène L'espérance de vie des éoliennes, une nouvelle pièce de Sébastien Harrisson, l'auteur de Floes et de Titanica, sur des secrets qui finissent toujours par remonter à la surface. Avec Luc Bourgeois et Danielle Proulx. Du 17 février au 27 mars, René Richard Cyr met en scène Excuse-moi, un nouveau texte de Serge Boucher, l'auteur de 24 poses, Les Bonbons qui sauvent la vie et , une pièce dans laquelle un fils nous donne accès à deux moments tragiques dans la vie de ses parents. Avec Louison Danis et Benoît McGinnis. Du 14 avril au 22 mai, Stéphane Brulotte signe la mise en scène de son propre texte, Une partie avec l'empereur. Benoît Brière incarne nul autre que Napoléon Bonaparte.

 

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel