Jusqu’au 15 février, le Théâtre Denise-Pelletier accueille Le jeu de l’amour et du hasard, de Marivaux, revisité cette fois-ci par le metteur en scène Carl Poliquin (Scaramouche, Les Fourberies de Scapin, Münchhausen).

Mettant en vedette Jean-François Blanchard, Guillaume Champoux , Daniel Desparois, Julie Gagné, Agathe Lanctôt et Daniel Paquette, cette version de Carl Poliquin de la pièce de Marivaux apporte un peu de couleur et de légèreté à la saison hivernale.

Silvia, fille d’Orgon, attend Dorante, un prétendant choisi par son père. Puisqu’elle n’est pas disposée à épouser un jeune homme qu’elle ne connaît pas et que son père lui impose, elle échange sa place avec Lisette, sa femme de chambre. Elle espère ainsi pouvoir étudier à loisir son prétendant sans se compromettre. Mais il se trouve que Dorante a eu la même idée et a changé de rôle avec son domestique, Arlequin. Seuls informés du travestissement des jeunes, Orgon et son fils Mario décident de laisser la chance au «jeu de l’amour et du hasard».

Cette production en est une de la Société Richard III, en collaboration avec le Théâtre Denise-Pelletier, le grand spécialiste des matinées scolaires au Québec, restauré en 2009-2010.

Au Théâtre Denise-Pelletier, la dernière production du Jeu de l’amour et du hasard remonte à 1989, dans une mise en scène de Françoise Faucher. La pièce a aussi été l’une des premières à être présentées au public étudiant, en 1964, année de fondation de la compagnie. Georges Groulx, l’un des cofondateurs, en signait la mise en scène.

www.denise-pelletier.qc.ca

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel