C’est le poète québécois Claude Beausoleil qui se mérite le Prix de poésie Louise-Labé 2009. Son recueil La Blessure du silence, publié en coédition par les Écrits de Forges et les Éditions Caractères, a séduit le jury dont les membres, depuis la création du prix en 1964, proviennent de France, de Belgique, de Suisse et du Québec, et dont la composition est exclusivement féminine. La Blessure du silence a été lancé il y a peu à Paris, dans le cadre du Printemps des Poètes.

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres