L’écrivaine québécoise Lucille Durand, mieux connue sous le nom de Louky Bersianik, s’est éteinte samedi dernier, à Montréal, à l’âge de 81 ans.

Titulaire d’un doctorat en Lettres de la Sorbonne, Louky Bersianik a d’abord écrit quelques dizaines de contes pour enfants pour ensuite publier divers textes destinés à la radio, la télévision, la radio et le cinéma. Elle a également écrit, en 1981, les paroles du disque Trace et contraste, de Richard Séguin, qui a obtenu le premier prix du disque à Spa de même que, pour la pièce Chanson pour durer toujours, le Prix de la meilleure chanson de l’année à Antibes.

En 1976, elle a publié le roman L’Euguélionne que plusieurs considèrent encore aujourd’hui comme le premier roman québécois d’inspiration féministe.

Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel