Seul sur scène, le comédien acadien Christian Essiambre porte avec maestria Les trois exils de Christian E., une pièce qu’il a coécrite avec Philippe Soldevila en s’inspirant de sa vie, de sa famille. D’abord, son jeu tient de la performance, alors qu’il interprète une partition complexe, avec ses nombreux rôles, ses transitions surprenantes, son rythme intense. De plus, l’efficacité avec laquelle il utilise son corps, sa voix pour donner chair aux personnages, pour évoquer les situations impressionne. Théâtralement fort, donc, le spectacle touche aussi par son authenticité; il repose sur une parole vivante, typique, souvent très drôle ainsi qu’une histoire personnelle pleine d’humanité.

Maître du jeu Critique par - 2011-02-17
Cote: 3.5


Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel