On ne va pas voir la comédie musicale La mélodie du bonheur pour les mêmes raisons que le film, bien que, de l’un à l’autre, il n’y ait pas de quoi se sentir dépaysé. Dans le spectacle, on demeure à la surface des personnages, au gré d’un jeu maniéré. Mais on savoure en direct la beauté poignante de voix puissantes (Catherine B. Lavoie, Robert Marien, Noëlla Huet), d’harmonies riches, de mélodies impérissables. Et si la mise en scène de Denise Filiatrault demeure conventionnelle, la scénographie permet de faire alterner de manière ingénieuse des décors classiques imposants, en plus d’obtenir d’intéressants effets de profondeur et d’altitude. Un grand hymne au romantisme et à la nostalgie.

Lyrisme alpin Critique par - 2011-07-07
Cote: 3.5


Partagez cette page

+ SUR LE MÊME SUJET : , , , ,

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres