De la nécessité de savoir lire

Une pièce de Fabien Cloutier

Scène 1

L’action se déroule en 1722 à Paris. Un grand jardin. Des fleurs. Une jeune courtisane discute avec un fameux chef de troupe. Atmosphère feutrée. Un courtisan s’approche, nerveux. Il demande à son valet, pogné dans son costume carreauté lette, d’aller voir la courtisane pour faire les premiers pas. Le valet bouge beaucoup pour cacher qu’il dit du vide. L’ostie d’courtisan braille le même genre de marde qu’on a vue 300 fois. 

Scène 2

Un ado, fraîchement débarqué de son autobus jaune, regarde ça. On l’envoie là pour en faire un futur spectateur de théâtre. Pendant que le courtisan joue à être un cours de diction sur deux pattes, l’ado texte à ses chums de le réveiller quand la courtisane fourrable reviendra sur scène.

Scène finale

L’auteur contemporain arrive avec un .12. L’ado se réveille, filme la scène. L’auteur tire le courtisan dans un genou, assomme le valet, brûle son crisse de costume carreauté lette, la courtisane se sauve dans sa robe trop chère et l’auteur contemporain remet un exemplaire du bulletin Nouveaux textes du CEAD au chef de troupe. Le chef de troupe décide d’apprendre à lire.

Partagez cette page

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Requis
Requis (ne sera pas publié)
Optionnel

Infolettres