Signaler un abus

Billet : La politique du vide
Commentaire par : Hugues Tremblay Manigouche
Article des plus pertinent! Coderre est la réincarnation hybride de Charest et Tremblay, et donc l'espoir de la vieille garde. Et comme ces deux dirigeants évincés, il est lui aussi sur le pilote automatique. Que croit-il, que pense-t'il? Qu'importe! Il est consumé d'électoralisme, sa machine électorale le pousse toujours en avant. Sous un vernis mince de 'noblesse' et de 'service' il y a une grande part d'inconscient et d'intérêt. De plus, le fait qu'il soit libéral et fédéraliste lui accorde le soutien dogmatique d'un segment non-négligeable de la population; ces critères ont le dos large, et excusent mille dérives. Hormis les possibles élections provinciales, l'élection municipale de 2013 est d'après moi la chose la plus importante, politiquement parlant, au Canada en 2013. Coderre, c'est le retour - prématuré - de la vieille garde libérale, du pot-de-vin, du je-ne-sais-pas. Et cette 'approche' a beaucoup d'adeptes, d'ailleurs très en moyen. La lutte continue!

← Retour aux commentaires