Signaler un abus

Billet : Pour un cours de culture scientifique au collégial
Commentaire par : Benoît Gagné
Il y a dix-sept ans presque jour pour jour (20 novembre 1995), j’ai développé un argumentaire assez similaire au vôtre dans le journal Le Soleil (« Un cours de culture scientifique et technique s’impose au collégial »). Étant retourné depuis ce temps à l’enseignement à l’Éducation des adultes, je n’ai pas suivi ce dossier de près. Je crois savoir que quelques cégeps offrent un tel cours sur une base optionnelle. Il ne rejoint donc qu’un effectif réduit et déjà sensibilisé. S’agissant de l’offrir à une plus large clientèle, un problème majeur est le bagage hétéroclite et souvent minimal de connaissances sur les sciences, leur histoire et leur fonctionnement. Tant chez les enseignants que les étudiants ! Pour qu’un tel cours ait une chance de rejoindre un peu tout le monde, il faudrait le diviser en sept ou huit thèmes facilement abordables (ce qui n’est pas simple). Il est peu probable qu’un même enseignant puisse les traiter tous avec un égal bonheur, étant donné la diversité des perspectives et des approches (intellectuelle, sociologique, anthropologique…) et la provenance « scientifique » ou « humaniste » des enseignants. Deux ou trois enseignants pourraient alors se partager le boulot.

← Retour aux commentaires












Infolettres