Signaler un abus

Billet : Les «erreurs de calcul» du FMI
Commentaire par : maxF
Stieglitz urge les administrations nationales à prendre leurs responsabilités et à songer aux répercussions sur le tissue social de leurs décisions. Il les met en garde contre l'idéologie qui submerge les prescriptions des instances supranationales. Il dénonce les excès du capitalisme et les économistes qui refusent d'en faire autant mais il n'a jamais été jusqu'à le condamner dans son ensemble.

← Retour aux commentaires












Infolettres