Signaler un abus

Billet : Les «erreurs de calcul» du FMI
Commentaire par : Marie
Je me permet de suggérer une dernière lecture sur le sujet qui me semble fort pertinente dans son interprétation: http://www.liberation.fr/economie/2013/01/15/la-fausse-autocritique-des-economistes-satisfaits_874229 "Le changement récent de position des grandes institutions est alors à interpréter comme une simple manœuvre pour conserver un minimum de crédibilité. Il est devenu impossible aujourd’hui de nier que l’austérité tue la croissance et appelle encore plus d’austérité. Le discours évolue donc, on reconnaît qu’on a été un peu trop brutal, que l’austérité demeure certes incontournable mais à des doses un peu plus faibles. L’objectif essentiel ne change pas : il faut toujours plus de flexibilité sur le marché du travail et moins d’Etat social. Cette «autocritique» permet aux économistes en chef de conserver leurs postes alors qu’ils sont coresponsables de millions de chômeurs et de pauvres et ont contribué au retour en force de l’extrême droite dans certains pays."

← Retour aux commentaires